Statistique des sondages

Comme j'avais un peu de temps devant moi, j'ai pris le temps de faire une rapide analyse statistique des sondages.

Les données viennent de Wikipedia et couvrent toute l'année 2012 à l'exception du sondage Ifop du 3 Février où il manque la fille Le Pen et où le score de Sarkozy, en conséquence, explose (33%).

Le premier truc à remarquer, c'est que si les sondeurs sont plutôt d'accord dans le cas de Mélenchon.

Intention de vote pour le Front de Gauche © Guyome Intention de vote pour le Front de Gauche © Guyome

Ce n'est pas franchement le cas pour l'abstention. Car quand celle-ci est fournie -ce qui ne font pas Ifop et Harris- elle varie facilement du simple au quintuple (5-25%).  Ce qui vous en conviendrez est d'une précision toute relative. Mieux, les sondeurs sont capables d'obtenir les mêmes intentions de votes  avec des abstentions entièrement différentes. En d'autre termes, les résultats sont les mêmes, peu importe qui vote. Étonnant. Soit les abstentionnistes votent comme le reste de la population -pourquoi s'abteindraient-ils alors ? - soit les coefficients de redressement font des miracles. Ou les deux.

Taux d'abstention © Guyome Taux d'abstention © Guyome
Dans tous les cas, la mesure de l'abstention est surtout à chier très mauvaise. On voit sur les boites à moutaches d'en dessous que l'abstention dépend surtout de la méthode de recueillement. Donc, les sondages ne nous apprennent rien sur le taux de participation...

Abstention en fonction de la méthode de recueil © Guyome Abstention en fonction de la méthode de recueil © Guyome

Bon, depuis le temps qu'on nous saoule avec les sondages, que nous apprennent-ils ? Trois choses. D'abords, les votes EELV, Modem et FN s'érodent doucement depuis plusieurs mois. Ensuite, le Front de Gauche progresse depuis le début de 2012 avec un gros boost une fois qu'il a passé les 10 %. Ensuite, seuls l'UMP et le PS voient leurs intentions de vote fluctuer. Aujourd'hui, Sarkozy s'écroule et le vote Hollande est moins volatile qu'en Janvier: les gens ont fait leurs choix. Oui, c'est tout mais faut laisser les journalistes commenter les variations d'un demi-point, ça les occupe.

Tendance des intentions de votes © Guyome Tendance des intentions de votes © Guyome

Dernière petite question. Y'a-t-il des sondeurs de droites et d'autre de gauche? Regardons donc ce que donne le vote pour la "Gauche" -EELV,PS,FdG- selon les instituts.

Socre de la gauche en  fonction des instituts de sondage © Guyome Socre de la gauche en fonction des instituts de sondage © Guyome

Même si rien n'est vraiment significatif, l'Ifop  (de Parisot) et OpinionWay - ça alors ! - est plutot défavorable à la gauche quand BVA est plus favorable. Juste une petite sensibilité.

Voilà profité de votre Samedi-Sans-Sondage.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.