Consultez l'histoire et vous verrez...


Fragment de la fin de la défense assumée par Eugène Varlin, ouvrier relieur, pour lui et ses camarades, lors du procès de l'Association Internationale de Travail (A.I.T.), le 22 mai 1868.
[...]
Consultez l'histoire et vous verrez que tout peuple comme toute organisation sociale qui se sont prévalus d'une injustice et n'ont pas voulu entendre la voix de l'austère équité sont entrés en décomposition ; c'est là ce qui nous console, dans notre temps de luxe et de misère, d'autorité et d'esclavage, d'ignorance et d'abaissement des caractères, de pervertissement du sens moral et de marasme, de pouvoir déduire des enseignements du passé que tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines.
Mettez le doigt sur l'époque actuelle, vous y verrez la haine sourde entre la classe qui veut conserver et la classe qui veut conquérir ; vous y verrez une recrudescence des superstitions que l'on croyait détruites par le XVIII° siècle ; vous y verrez l'égoïsme effréné et l'immoralité partout ; ce sont là des signes de la décadence ; le sol s'effondre sous vos pas ; prenez-y garde !
[...]

Extrait de : Eugène Varlin - Pratique militante & écrits d'un ouvrier communard. Présenté par Paule Lejeune. Petit Collection Maspero, 1977.      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La place Eugène-Varlin jouxte la place Guichard, où se trouve la Bourse du Travail de Lyon. C'est une toute petite place, très discrète...

Par contre, le boucher Thiers (comme en de multiples villes) a sa grande avenue, longue, avec ligne de tramway et tout, qui doit faire plus de 2 Km...    

 

 

 

 



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.