l'Apollon du "Réverbère" ou "le Tombeur".

Mais qu'ont-elles donc toutes à lui courir après ? Après Julie, voici Marion, et Mélanie...

Qu'est-ce qu'il a de plus que nous ?

Voilà ce que je lis ce matin sur le portail de l'Agrume (terme consacré par le Concombre Masqué)     

 

 

 

 

P.S. : l'Apollon du "Réverbère", c'est un gentil à-peu-près mythologique de l'inspecteur principal Bérurier pour l'Apollon du Belvédère, dans un San-Antonio que j'ai lu jadis. Cela dit, il convient sans doute plus à l'Apollon dont il est question dans ce petit billet...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.