Fillon le forcené

Aucun journaliste n'a relevé que le discours de Fillon ressemblait à celui d'un forcené enfermé avec des armes dans une maison encerclée par les flics.

 

Extrait du lexique d'un forcené:

"Je ne me rendrai pas"

"Je ne rendrai pas les armes"

"Je ne cèderai pas".

Si on y ajoute l'attitude où l'on devine un bouillonnement intérieur intense "au bord de la crise de nerfs".

Cet homme est un sociopathe; Il en a tous les symptômes.

Dissimulation, faille narcissique profonde...découvert la main dans le sac, sa seule défense est de prendre des otages (le noyau dur de la base de droite).

C'est le scénario du forcené.

Comment cela va-t-il finir?

En général, le lieu est pris d'assaut par les flics et les otages sont libérés...et le forcené arrêté dans le meilleur des cas.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.