Harol Duque
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 juin 2019

Lettre ouverte au Président Macron sur la situation des droits humains en Colombie

Entre janvier 2016 et mai 2019, un total de 702 dirigeants sociaux et environnementaux ont été assassinés. 240 d’entre eux l’ont été depuis l’élection du M.Ivan Duque.

Harol Duque
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


                                                                                                         Paris, le 19 juin 2019

Monsieur Le Président de la République, 

À l’initiative de plusieurs collectifs en défense de la paix en Colombie nous nous permettons ce courrier afin d’attirer votre attention sur la visite du président colombien M. Ivan Duque Márquez au Palais de l’Elysée le 20 juin 2019.

Comme vous le savez depuis l’annonce des dialogues de paix entre le gouvernement colombien et l’ex guérilla des FARC, les relations déjà étroites entre la France et la Colombie se sont renforcées. 

La France demeure le premier employeur direct en Colombie et un des principaux partenaires de la transition du conflit armé colombien. A titre individuel (hors apports de fonds européens) la France a versé une somme de 2,4M€ visant la mise en place des projets de consolidation des accords de paix dans les territoires colombiens.

Nonobstant, nous observons avec inquiétude la dégradation de la situation des droits humains dans le pays. Selon le rapport de recherche de la fondation “Indepaz” entre janvier 2016 et mai 2019, un total de 702 dirigeants sociaux et environnementaux ont été assassinés. 240 d’entre eux l’ont été depuis l’élection du M.Ivan Duque. 

 Le caractère systématique de ces assassinats est lié également au fait que  71,08% des assassinés l’ont été à cause de leurs engagements écologistes. Au vu du l'intensification de cette alarmante situation, la Cour Pénale Internationale a ouvert une enquête où la Colombie fait l’objet d’un examen préliminaire concernant l’assassinat systématique de dirigeants sociaux et environnementaux. 

 Malgré le fait d’être le deuxième pays le plus riche en biodiversité au monde, le taux de déforestation de la région amazonienne colombienne a augmenté de 75% le dernier semestre du 2018. À ceci s’ajoute la volonté du gouvernement  d'autoriser l’exploration de plusieurs points d’extraction non-conventionnels de pétrole et de gaz (fracking) dans certains territoires protégés en Colombie. Cette extraction non conventionnelle détruit les ressources d’eau et oblige les populations locales à se déplacer augmentant ainsi les conflits territoriaux déjà existants dans le pays.

 Concernant les accords de paix, 135 ex combattants de FARC en processus de re-incorporation à la vie civile ont été également assassinés depuis la signature des accords. De plus, le 13 mai 2019 lors d'une réunion avec les ambassadeurs et directeurs des principales missions de l’ONU dans le pays, le gouvernement colombien a exprimé sa volonté de retirer plusieurs missions du territoire, notamment la mission pour les femmes de l’ONU. 

 Nous comptons sur vous pour inviter  M. Ivan Duque à prendre des engagements clairs concernant son compromis avec la mise en place des accords de paix, ainsi qu’à s'engager sérieusement pour la protection de la vie des dirigeants sociaux, environnementaux et écologistes en Colombie.

Vous remerciant de votre compréhension, nous vous remercions Monsieur Le Président de la République et vous prions de croire à l'expression de nos salutations distinguées.

Jean Luc Melenchon - Président du groupe parlementaire La France Insoumise

Esther Benbassa - Senatrice EELV

Sergio Coronado - Ancien député écologiste 

Noël Mamère - Ancien député écologiste 

Marie Toussaint - Député européenne Europe Écologie Les Verts

Sabine Rubin - Député France Insoumise 

Clementine Autin - Député France Insoumise 

Danièle Obono - Député France Insoumise

Elsa Faucillon -  Député gauche démocrate et républicaine 

Michel Larive - Député France Insoumise

Jean Paul Lecoq - Député communiste

Bastien Lachaud - Député France Insoumise

Eric Coquerel - Député France Insoumise

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : le président réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.