MEDEF08, UIMM08. Contrefaçon internationale – Le Brésil

Découvrons maintenant comment certains hauts dignitaires du MEDEF et de l'UIMM ont fait de la contrefaçon un business international. L'étape du jour se passe au Brésil. C'est un contact sur place qui a fourni les éléments accablants une fois de plus contre ces tristes personnages. Comment l'impunité de ces gens peut tout leur permettre.

Alors que nous avons déjà publié un article qui démontre comment ces dignitaires du MEDEF ont totalement dépouillé un inventeur, en volant ses propriétés intellectuelles, nous allons découvrir qu'ils ne se sont pas contenté de ruiner cet homme, ils ont livré des contrefaçons jusqu'au Brésil.

C'est notre contact sur place qui nous a expliqué, par écris, comment ils ont procédé.

Comme on l'a vu dans le précédent article, la société TD Structure de Jean Martin exploitait sans aucun droit une licence SYSCERA©. Mécontente d'avoir ruiné et spolié l'inventeur, cette société s'est lancé dans la diffusion internationale des contrefaçons.

Jean Martin aime beaucoup le Brésil. En Septembre 2011 il embarque un jeune ingénieur dans la création d'une filiale de TD Structure dans ce beau pays. Mais comme avec l'inventeur, il ne tiendra apparemment aucune parole.

Mail de notre contact au Brésil Mail de notre contact au Brésil
Des tôles déployées de contrefaçon seront livrées pour la construction de 15 maisons au Brésil ! En toute illégalité, au mépris total des lois internationales sur les propriétés intellectuelles qui protégeaient alors déjà l'inventeur et ses ayant droits.

Et les contrefaçons ainsi livrées seront utilisées, en toute impunité, pour la construction des villas...

Voici une photo des contrefaçons utilisées au Brésil. Livrées par palettes de 200, on ne fait pas les choses à moitié chez TD Structure...

Constructions au Brésil avec les contrefaçons Constructions au Brésil avec les contrefaçons

Après le Brésil, nous vous emmènerons en Algérie. Pays dans lequel TD Structure a également livré des contrefaçons... Et toujours en toute impunité...

Mais avant, je ne résiste pas au plaisir de vous mettre une photo de Jean Martin devant le résultat de "son" travail et de "son" invention au salon de Sao Paulo. Le véritable inventeur ne sera lui jamais convié à participer à ce salon...

saopaulo

A la semaine prochaine pour l'Acte 2 - L'Algérie

Source : Johann SYSCERA©

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.