Subvention entre amis #Annecy #C2A

Quand les impôts servent à subventionner les amis des amis.

En lisant l'Essor du 2 Octobre, je tombe de mon fauteuil, écoeuré par ce que je viens de lire. Un simple article sur une subvention de 70.000 euros à une association. Oui, mais quelle association...

Alors que les citoyens sont nombreux à ne plus pouvoir se loger sur l'agglomération d'Annecy, la C2A, Communauté de Communes de l'Agglomération d'Annecy, distribue avec beaucoup de générosité une grosse subvention à l'association OSV. Cette "petite" association avait grandement besoin de vos impôts, en effet, elle n'est constituée que de quelques fortunes industrielles du département. Présidée par l'ancien PDG de Salomon, rien que le conseil d'administration a de quoi faire pâlir un citoyen lambda. (voir photo)

Comité d'administration association OSV Comité d'administration association OSV

 En regardant d'un peu plus près, la plus grosse surprise était à venir.
Dans le comité de pilotage on retrouve Jean-Luc Rigaut ou encore Bernard Accoyer. Jean-Luc Rigaut n'est autre que le Président de la C2A et Bernard Accoyer le vice Président de la C2A. (voir photo) Les dirigeants de la C2A distribuent donc une subvention à une association qu'ils copilotent.
Dans le comité de pilotage, uniquement les huiles du département et politiques. On retrouve par exemple Dominique Dord, ancien trésorier de l'UMP.

Comité de pilotage OSV Comité de pilotage OSV

70.000 euros de subvention, payée par nos impôts, pour une association dirigée par des PDG et copilotée par des élus...

Après avoir transmis ces éléments à la Cours des Comptes Régionale, celle-ci se saisi donc apparemment du dossier. (voir photo)

Cour des Compte régionale Cour des Compte régionale

 

 

 

Cette subvention est la preuve une fois de plus que nos impôts servent à servir les amis des amis, Annecy devient de plus en plus irrespirable, et pas seulement à cause des pics de pollution !

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.