Tentative d'attentat d'un commissariat du 18e arrondissement de Paris .

Ne faisons pas d'amalgame entre l'attentat d'aujourd'hui le 7 janvier 2016 et ceux de l'année 2015 sur le territoire français même si des similitudes sont à y voir. Faisons une analyse historique et sociologique de la situation différente de celle des journalistes .

 Nous venons d'apprendre à l'instant la tentative d'attentat  qui a échoué devant le commissariat du 18e arrondissement dans le quartier de Barbès .

 Tous les commentateurs  journalistiques  sont unanimes pour faire une relation avec toutes les autres attentats qui se sont passées en France pendand l'année 2015.

 De quoi parle-t-on aujourd'hui ?

 Souvenons-nous quand juin 2015 une mini émettent éclata dans le quartier de Barbès.  Ce quartier réputé pour être le quartier de l'immigration algérienne depuis des décennies.

L'Installation d'un poste de police ou centre même de ce quartier à modifier considérablement l'organisation des différents types de trafic qui s'y passaient,  mais surtout  le traditionnel espace d'accueil de l'immigration illégale algérienne.

Les minis émeutes 2 juin 2015 ont montrée que cette immigration illégale  mais traditionnel, la France n´en voulez plus, doù la contre réaction  des émeutiers de juin 2015.

 Par contre, ce qui est inquiétant c'est l'obtention d'armes lourdes ainsi que d'explosifs que c'est populations immigrées en situation illégal obtiennent. (  À  ne pas confondre avec une immigration ordinaire classique et souhaitez en France.)

 Le quartier de Barbès a toujours été un lieu atypique, une sorte de débrouille des sans-papiers algériens qui arrivaient dans la capitale. Des Systhemes de solidarités s'y été installés depuis des decénies.

Aujourd'hui une relation directe avec les attentats  qui ont déstabilisée notre pays pendant l'année 2015 serait une étrier d'interprétatio  même si lesmode opératopire se ressente. Cette attentat isolé et la preuve d'un système nouveau d'organisation qui s'installe en France. Ce nouveau système de "revolte " est un mélange de frustrations qui se réglera de plus en plus dans des violences anarchique de type idéologique religieuse et social.

Ce qui était visé dans la tentative d'attentats d'aujourd'hui sept décembre 2016 été le commissariat central du quartier du 18e arrondissement dit le quartier Barbès  et comme nous le disions change complètement l'organisation de ce quartier de cette solidarités.

 Les illégaux algérien savent très bien que ce quartier a toujours été pour eux un quartier de refuge et de ressources.

 Soyons clair, ce n'est pas de l'islam dont il s'agit  même si certains  illuminé de certains groupes terroristes les revendiqueront.  Cet acte isolé ne semble rien avoir avec les attentats qui ont bouleversé la France en 2015   Ce serait un amalgame est une grosse erreur de les comparer.  Même si les modes opératoires se ressemble de plus en plus. (cela est mis sur le compte de la circulation de plus en plus importante d'armes de guerre dans notre pays,  ainsi que des méthodes mimétique d'action  similaires à ceux des terroristes ).

 Soyons donc très prudent sur la manière de traiter de façon journalistique cet événement  une formation.Plus nous serons dans l'amalgame et plus la situation sera explosif sur notre territoire.  Cela servira directement aux intérêts des groupes terroristes  islamistes.

 

                           .....

Je ne sais pas répondre depuis la nouvelle formule Mediapar.

Repinse à une réaction:

(sache que tout les "revoltés-" illuminés ont en exemple les djiadistes...cela ne veux absolument pas dire qu'ils y sont.

Tout ce mélange dans leurs têtes. Billets dans la poche ou pas, ils veulent participer à un délire collectif. 

Je voulais par mon poste dire cela .merci)

peux-ton m'expliqueR comment répondre à des commentaires svp.

 

 

mousli hazies

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.