En Marche ! ... arrière ! ...

En Marche, ou comment faire de la marche (arrière) un faux-semblant de progrès ...

C'est sans surprise que nous avons appris la modification (pardon ! la "simplification" !) du compte pénibilité mis en place sous le précédent quinquennat.

Les critères qui sortent du compte sont la manutention de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques et les risques chimiques.

MAIS, la morale macronnienne est sauve, on apprend que, si un salarié déclenche une maladie professionnelle liée à ces 4 critères-là, il pourra faire valoir son droit au départ à la retraite anticipée.

Donc, si je comprends bien, tant que le salarié "tient le coup", il continue d'apporter sa plus-value à l'entreprise. Mais c'est seulement lorsque le salarié tombe malade pour des risques liés à l'exercice de son métier qu'il a le droit de partir à la retraite !

Alors je me demande où est la PREVENTION dans ce soit-disant "compte de prévention" ???

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.