Elections Professionneles : LesAESH exclu.es du vote

Lettre du Collectif AESH National CGT EDUC'ACTION écrite avant clôture des votes.

doc3-001
Elections professionnelles : Les AESH exclu·es du vote !

 

Les élections professionnelles approchent. Tout personnel de l’Education Nationale est appelé à voter. C’est un droit pour tout·e s.

Tout·es ? Et pourtant…

 

Le personnel AESH, déjà oublié, méprisé, menacé, humilié constamment par l’institution, s’insurge encore une fois contre une nouvelle réalité qui le confine dans son rôle de misérable personnel invisible :  nombre d’AESH ne pourront pas voter !

 

Voter pour les élections professionnelles est une procédure extrêmement complexe où chaque personne doit avoir son propre mail académique et un Numen (Numéro d’identification Education Nationale) pour pouvoir accéder à son espace électeur puis doit recevoir, sur son mail académique, un code électeur pour voter ; ce mail académique -associé au Numen- étant indispensable pour tout personnel afin de recevoir pendant la durée complète de son contrat toute information administrative, syndicale et ministérielle.

 

Or,

Nombre d’AESH- avec des contrats de droit public, CDD ou CDI, ou avec des contrats aidés- n’ont pas de mails académiques ou n’en n’ont jamais été informé.es ;

Nombre d’AESH n’ont jamais eu connaissance de leur Numen ;

Nombre d’AESH, ce mois-ci, n’ont pas reçu leur code électeur par mail, procédure pourtant annoncée par le Ministère de l’Education Nationale ;

Enfin, nombre d’AESH réclament, écrivent, interpellent leur rectorat, dressent des listes, sans toujours de résultat…

 

Ainsi,

Nombre d’AESH ne pourrons pas voter…

 

Le Collectif AESH National CGT Educ’Action dénonce donc un acharnement de la part du Ministère de l’Education Nationale et des rectorats de tout le territoire envers ce personnel précaire, laissé dans l’ombre, constamment bridé dans son expression.

Lui rendre aujourd’hui l’accès au droit de vote difficile voire impossible est un affront à la liberté d’expression et à la démocratie sociale pourtant indispensable pour faire vivre le principe constitutionnel de participation du personnel à la détermination des règles, individuelles ou collectives, qui le concernent.

Il est donc fondamental que l’Education Nationale mette tout en œuvre rapidement pour que tout·es les AESH puissent avoir le choix de voter lors de ces élections de 2018 !

 

Le Collectif AESH National CGT Educ’Action

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.