Méli mélo

Mercredi 21 août 2019, 7h30. Beau temps, petit jour frisquet et ensoleillé sur le Luberon. Lecture du journal local Vaucluse Matin, du groupe Dauphiné libéré. Une mine, des pépites, un vrai filon, pas besoin de branler le tamis.

Livraison

Ebouriffant.
L'auteur de l'édito, monsieur G.D., s'en prend, aussi sec, page 2, à "L'ébouriffé de Londres" (sic). Sous le titre "Bojo le clown en tournée européenne", on peut lire "Nos amis de l’autre côté de la Manche se montrent réticents à modifier leur position, mais je reste confiant."Ainsi parle le clownesque Boris Johnson, au prix d’une litote qui prête à sourire."
Bouffre ! quel humour, quelle charge, quelle saillie, il n'a pas la plume dans sa poche notre barbouilleur régional, pas tête de litote pour deux sous, lui. Gras le papier, lourde l'hyperbole !
On peut, certes, penser ce que l'on veut du, tout de même, Premier Ministre britannique et de sa politique, critiquer ses errements, voire son style, cette carabinade low cost est outrageusement déplacée. N'est pas le Canard enchaîné qui veut.
La citation du jour : "Indignez-vous !" Stéphane Hessel.

Flagrant délire.
Chronique judiciaire, tribunal correctionnel d' Avignon. Le mis en cause "L. C. a été condamné à 18 mois de prison pour avoir allumé un incendie. Il a mis le feu «volontairement mais sans le vouloir » selon ses dires." Notre falabrac pyromane, un procrastinateur contrarié, sans doute, un coureur cycliste à la retraire, peut-être, un clone de Pierre Dac, assurément ?                                                                                                   La citation du jour : "Emmanchez-vous !"* Jacques Isorni, bâtonnier célèbre.

Par ici la sortie.
Titre : "Municipales 2020 : pas de soutien annoncé pour le moment du côté des Insoumis."
"...nous aimerions que ce soit une liste citoyenne. La politique doit entrer dans la vie quotidienne des gens et pour ça, il faut sortir des partis." explique gravement H. L., référente FI à Orange.
Notez le robuste couple "pour ça/il faut", péremptoire, absolu, uni jusqu'à la mort...La voilà la solution, pas d'autre alternative, no future, "sortir des partis" et pi c'est tout ! Donc, un adhérent, un militant, voire un sympathisant, pas citoyen, rayé des listes ! Mélenchon, Macron, même combat, vive le mouvement ! Des egos, pas de logos !
Tonnerre ! d'abord, si décriés qu'ils soient, et souvent à juste titre, les partis existent, c'est une réalité et selon l'article 4 de la constitution, "ils concourent à l'expression du suffrage", non ?
La citation du jour : "Unissez-vous !" Ci-devant Front de Gauche.

Championne d’Europe.
"La France championne d'Europe de la rémunération des actionnaires. Les dividendes de la discorde.
Les grandes entreprises n’ont jamais versé autant de dividendes à leurs actionnaires, surtout en France. Une preuve que les entreprises se portent bien, mais cela fait grincer des dents. Car les salaires, eux, sont nettement moins bien lotis. Au seul deuxième trimestre de 2019, les entreprises françaises ont en effet versé 51 milliards d’euros à leurs actionnaires, un chiffre en hausse de 3,1 % par rapport à 2018."
A quand la coupe du Monde ? Dominique Seux tiendra la VAR.
Fort heureusement le G7 de Biarritz, va se pencher sur le combat contre les "inégalités" dit-on. La France va-t-elle perdre sa couronne ?
La citation du jour : "Enrichissez-vous !" François Guizot.

Hors-norme.
"Biarritz bunkerisée, un pays basque ultra-sécurisé, une frontière franco-espagnole sous très haute surveillance. Avec 13 200 policiers et gendarmes,400 sapeurs-pompiers, 13 équipes d’urgence, le dispositif présenté à Biarritz pour le sommet du G7, par Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, est quasiment hors-norme pour un tel événement."
Et le quotidien de rapporter de fortes paroles du ministre en question (...c'est le cas de le dire...ah, ah, ah) : "Nous ne tolérerons aucun débordement, s’ils surviennent, nous y répondrons." Enorme, un avertissement majuscule, aussi inattendu soit-il, qui mérite tout notre respect et notre entière considération.
Que n'aurait-on dit, en effet, si le ministre avait déclaré, a fortiori, "Nous serons tolérants à la survenue de débordements qui n'appelleront de notre part aucune réponse." Nous voilà pleinement rassurés.
La citation du jour : "Normalisez-vous !" Léonid Brejnev.

Des morts tronqués.                                                                                                           Problème de traduction entre E. Macron et V. Poutine ? "Vous savez qu’il y a eu les manifestations de gilets jaunes et d’après nos calculs je crois qu’il y a 11 personnes qui sont mortes. Il y a plus de 2 000 personnes qui ont été blessées", a déclaré Vladimir Poutine répondant à l'audacieuse question d' une journaliste de BFM à propos des récentes manifestations à Moscou. Or, la traduction officielle diffusée aux médias a tronqué une partie de la réponse, devenue "plusieurs dizaines de personnes blessées". Exit les morts. Et le journal de s'interroger pertinemment : qu'a perçu E. Macron au creux de son oreillette ? et d'assortir d'un ci-après commentaire "Peut-être aurait-il réagi plus énergiquement s’il avait entendu son homologue russe parler de 11 morts en France…" Le sous-entendu de la feuille est tonitruant , qui aurait espéré très probablement, traduisez librement : "J’vais lui faire une ordonnance et une sévère… J'vais lui montrer qui c’est Emmanuel. Aux quatre coins d'Brégançon qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus : j’dynamite, j’disperse, j’ventile." Pour la suite, contactez Raoul. Aurait-il pu nier "énergiquement" ce triste bilan ? Qu'en pense L.C., l'auteur de l'article ?                              La citation du jour : "Manifestez-vous !" Zined Redouane.

Béret roi.
Là, plus léger.
"Depuis 1988, le championnat du monde de lancer de béret se déroule sur les hauteurs du plateau du Coiron le dernier dimanche de juillet. Une quinzaine de finalistes , plus ou moins vaillants. Un grand champ balayé par le vent du Nord. Et au milieu, trois bérets. Ancestraux. Certains marchent dessus pour les aplatir, d’autres y ajoutent des substances plus ou moins olympiques."
A Berzème, en Ardèche, "le béret est roi".
La citation du jour : "Divertissez-vous !" Blaise Pascal.

Poker politique.                                                                                                                       "Premier conseil des ministres aujourd'hui ...Pourquoi Macron joue gros." Si comme le déclare l'imprimé, "...le gouvernement... aura droit à une rentrée plus sereine qu’en 2018... les braises sont loin d’être toutes éteintes..." et de poursuivre : l'exécutif "...n’entend pas ralentir le rythme d’un quinquennat mené au pas de course: « constance et cohérence » obligent…" Mais, pour lui "La difficulté, c’est de savoir se servir du vent favorable. Pour d’autres, c’est déjà de rester bien posé sur les appuis." comme l'observent, à Berzème, les champions lanceurs de béret. Ainsi, notre Président, va-t-il marcher sur l'opposition pour l'aplatir, ajouter des substances plus ou moins olympiques pour doper sa majorité ? Laissons filer la métaphore.                     

La dernière et définitive citation du jour : "Enivrez-vous !" Charles Baudelaire.



*Pour éviter toute confusion scabreuse, dans le sens de "engager, lancer, mettre en train."

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.