Henri GIORGETTI
Abonné·e de Mediapart

113 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 mai 2022

Penser l'école (panser ?)

Elections législatives : la question scolaire oubliée ?

Henri GIORGETTI
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

            "L'école est le berceau de la République." Lionel Jospin, 1997.

     L'école publique, gratuite et laïque est le "...pilier sur lequel repose la plus belle part de notre contrat social."* Certes, mais, paradoxalement, on peut déplorer la carence de réflexions et de propositions sur le sujet au cours de la présente campagne pour les élections législatives de juin prochain. Et le pilier reste fragile, le contrat sans obligés.

     Tant que l'organisation administrative générale des établissements, leur fonctionnement pédagogique, l'agencement et l'ergonomie de leurs locaux ne seront pas repensés,

tant que le statut, la formation, l'évaluation et les obligations de service des enseignants, leurs conditions de recrutement et d'affectation resteront ce qu'ils sont aujourd'hui, comme ils l'étaient à peu près hier,

tant que les effectifs et les salaires des personnels ne seront pas fortement revus à la hausse,

tant que le métier d'enseignant sera si peu respecté et valorisé, en témoigne la crise des vocations actuelle,

tant que la répartition des moyens budgétaires entre les niveaux d'enseignement, de la maternelle aux classes préparatoires, ne sera pas rééquilibrée, notamment en faveur de l'école primaire, 

tant que les questions urticantes, comme la définition de la carte scolaire, la gestion du temps et des rythmes d'apprentissage, l'évaluation et l'orientation des élèves, le redoublement, la prise en charge des "décrocheurs" (mot détestable !), la gestion du remplacement des professeurs absents, les rapports avec l'enseignement privé, ne seront pas posées,

tant que la gratuité des fournitures, des sorties, de la restauration scolaires ne sera pas effective à l'école obligatoire,

tant que la réduction des inégalités liées aux origines sociales des élèves ne sera pas une ardente obligation collective et fraternelle,

tant que l'affirmation et la transmission du principe de laïcité ne seront pas résolument accréditées,

tant que l'Ecole publique ne sera pas replacée véritablement au centre du projet national et républicain avec des missions clairement et démocratiquement définies et partagées,  

les ministres successifs, quels qu'ils soient, pourront toujours bavasser sur "la méritocratie républicaine, l'égalité des chances, la mixité sociale, l'école de la confiance, les valeurs...les valeurs…" et autres chansons sans chair dont on sait depuis Desnos qu'elles sont chiches.**

     J'en oublie, sans doute, le chantier est immense.

     Et pour finir, un hommage :  "Les maîtres d'école sont des jardiniers en intelligences humaines." ***

________________________________________________

*Fabien Roussel, Le Monde, 28 septembre 2021.

** "Chanson sans chair chanson chiche." Robert Desnos, Chanson de chasse.

*** Victor Hugo, Faits et croyances.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Inflation : en France, grèves partout, augmentations nulle part
Depuis des semaines, des arrêts de travail éclatent dans toute la France, et dans tous les secteurs. Le mot d’ordre est toujours le même : « Tout augmente sauf nos salaires. » Après des négociations décevantes, les travailleurs se mobilisent pour obtenir des augmentations à la hauteur de l’inflation.
par Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Le risque d’une crise systémique de l’économie
Avec l’irruption de l’inflation s’engage une nouvelle phase de la crise du capitalisme. Désormais, celle-ci semble totale et multidimensionnelle. En trouver l’issue sera de plus en plus complexe. 
par Romaric Godin
Journal — États-Unis
Attaque du Capitole : Donald Trump plombé par un témoignage dévastateur
Une membre du cabinet de l’ancien président états-unien a témoigné mardi devant la commission d’enquête sur les événements du 6 janvier 2021. Elle affirme que Donald Trump savait que ses partisans étaient armés et qu’il a voulu les rejoindre.
par François Bougon
Journal
La crise politique de 2019 secoue encore la Bolivie
L’ancienne présidente par intérim, Jeanine Áñez, a été condamnée à 10 ans de prison pour non-respect de la Constitution et manquement à ses devoirs, pour s’être installée à la présidence sans en avoir le droit, en 2019, après le départ d’Evo Morales. Une procédure judiciaire loin d’être finie. 
par Alice Campaignolle

La sélection du Club

Billet de blog
Innovation et Covid : demain, rebelote ?
La quiétude retrouvée dans nos pays n’est pas de bon augure. S’il y a résurgence du Covid, tout est en place pour revivre ce qui a été si cruellement vécu: l’injustice dans l’accès aux vaccins à l’échelon mondial et le formatage de la gestion de la pandémie au gré des priorités économiques des pays riches et intérêts financiers des firmes pharmaceutiques ... Par Els Torreele et Daniel de Beer
par Carta Academica
Billet de blog
Pour un service public de santé territorial 3/3
Publié sur le site ReSPUBLICA et écrit avec Julien Vernaudon, le premier volet de cet article donnait le contexte historique, le second une analyse de la situation actuelle des professionnels de santé de premier recours et de leur évolution. Ce troisième et dernier volet propose la création d'un vaste et nouveau service public se santé territorial.
par Frédérick Stambach
Billet de blog
Hôpital public : lettre ouverte à Monsieur le Président
A l’orée de cet été, la situation de l’hôpital public est critique. Nous sommes à la croisée des chemins. Depuis des mois l'hôpital public est sur le devant de la scène, après les 2 années de pandémie cet été s'annonce difficile. Nous adressons aux responsables politiques un point de vue de cadres et de soignants de proximité, investis dans l'hôpital, un bien commun, qu'il faut préserver, quoi qu'il en coûte.
par Fabienne dubeaux
Billet de blog
« Very bad trips » à l’Organisation mondiale du commerce
20 mois et 6 jours de négociations à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour finalement acter, une nouvelle fois, que le commerce prime sur la santé. L’OMC et l’Union européenne (UE) se gargarisent aujourd’hui d’un accord sur la levée temporaire des brevets (TRIPS) sur les vaccins anti-COVID.
par Action Santé Mondiale