Matilda Cassioppée Le Roy
Transition numérique depuis 1996. https://www.henri-le-roy.net
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

1 Éditions

Billet de blog 3 sept. 2019

Les mots de la colère et les outils de l'action.

Les gilets jaunes, et moi le premier, sommes comme des montagnards en espadrilles. Comme les chaussures, les piolets et les cordes, les institutions sont faites pour assurer chaque citoyen d'arriver au sommet en sécurité et ensemble. https://www.revoc.info est le mousqueton qui manque à notre équipement de citoyen-contribuable-électeur.

Matilda Cassioppée Le Roy
Transition numérique depuis 1996. https://www.henri-le-roy.net
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La colère s'exprime lorsque les mots manquent. 

La colère endémique qui secoue notre pays ne peut que s'accentuer devant les comportements des autorités publiques et l'arrogance des élites. Pourtant, notre société n'a jamais possédé autant de moyens et d'outils à la disposition de tous, les citoyens les plus modestes comme les responsables les plus importants, pour conduire le dialogue et assurer la paix et la prospérité à laquelle une majorité aspire.

Je note que les deux seuls contre-pouvoirs existants, mais dites moi si je me trompe, dont on mesure  et constate réellement les effets, sont la Presse et la Justice. La presse lorsqu'elle révèle des faits et la Justice lorsqu'elle se prononce sur le caractère délictuel ou criminel de ces faits. 

Tout le reste ; tribunes, pétitions, manifestations, grèves et autres grands débats, est inopérant.

Il manque un levier d'action institutionnel à la mesure de l'article 3 de la Constitution de la Vème République : " La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum".

Ce levier d'action, c'est le référendum révocatoire. La révocation effective du président de la République n'est pas le but, car il s'agirait d'un échec imputable à tous. Le but est, par l'organisation du dialogue entre les citoyens et l'autorité publique, d'assurer un fonctionnement des institutions conformément aux souhaits des citoyens. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gouvernement
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a provoqué la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Parlement
L’Élysée à la rescousse de la députée Sira Sylla, mise en cause pour harcèlement
Un conseiller élyséen a publiquement soutenu la parlementaire LREM, dont plusieurs anciens collaborateurs ont dénoncé le management, alors que ce problème est connu depuis des années par le parti. L’élue n’a également pas respecté une quarantaine au retour d’un voyage présidentiel en Afrique du Sud.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal — Société
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel
Journal — Élysée
À l’Élysée, le conflit d’intérêts qui passe comme une lettre à la poste
En mars 2020, la présidence de la République a nommé à la tête de son service de la correspondance un ancien du groupe de conseil informatique Capgemini. Le nouveau responsable a immédiatement fait appel à son ancien employeur en tant que consultant.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin