Du courage, pas de résignation, pas de petits abandons !

Macron en vacances au fort de Brégançon et Sarko tout sourire ont fêté le 75e anniversaire du débarquement de Provence à Saint-Raphaël avec le bon peuple de France, les élus locaux, des anciens combattants etc. Poignées de main, photos, selfies, notre bon président a remis ça deux jours après à Bormes et cette fois, il nous a rassurés : « quels que soient les désaccords, aux grands moments de notre histoire nous avons su nous réconcilier pour avancer ». À mon avis, il prépare un coup en douce, il va décorer quelques gilets jaunes qui ont vraiment honoré notre « esprit de résistance », ou alors les zadistes de Notre-Dame-des-Landes. D’ailleurs, les gilets jaunes devraient prendre de la graine de la belle entente cordiale entre Macron et Sarko et se réconcilier avec les policiers qui les ont éborgnés ou copieusement arrosés de gaz lacrymogènes. Allez, quels que soient les désaccords, on avance ! Encore mieux: maintenant qu’on sait où est Steve puisqu’on a retrouvé son corps dans la Loire, Macron pourrait prendre l’initiative d’une cérémonie de réconciliation sur le quai où il avait disparu. En avertissant bien Castaner que c’est une fête entre amis et que si ça fait du bruit, faut pas pousser les fêtards dans la Loire. Ah non, je lis que c’est Poutine qui est au programme ce lundi à Brégançon, bon, on va patienter et surtout pas se résigner, hein, Macron l’a bien dit : du courage, pas de résignation, pas de petits abandons !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.