Quand les "décodeurs" du Monde se fourvoient sur le CETA et le Canada

Une enquête bâclée du journal Le Monde : « Au cœur du CETA », épisode 5 : les services publics sont-ils menacés ? Le Journal affirme que « Contrairement au Canada et aux Etats-Unis, l’Europe a une forte tradition de service public dans ces secteurs ».

L'ignorance crasse des journalistes du journal Le Monde sur le Canada est sidérante. Le Canada a des provinces et des territoires avec des politiques différentes, mais qui en général tendent vers une couverture sociale équivalente à la plupart des pays européens. Comme l'Europe, la couverture sociale varie d'une province à l'autre et, pour donner un exemple, nous aimerions bien en Irlande profiter d'un système de santé à la Québécoise (malgré ses nombreuses imperfections et ses listes d'attente). En Irlande toute visite chez le médecin coûte au minimum €50 et la couverture de santé ne s'applique qu'aux chômeurs de très longue durée ou aux personnes officiellement proches du niveau officiel de pauvreté et la liste d'attente atteint deux ans pour certains traitements. De la même façon, les couvertures varient considérablement d'un pays à l'autre en Europe ou d'une province à l'autre au Canada. Il est trompeur de mettre dans le pot d'érable, pour reprendre un cliché raté par Le Monde, le Québec, le Canada et l'Ontario pour ne citer que ces provinces et ce pays fédéral; car le Canada est un pays fédéral, un concept souvent incompréhensible pour un Français.

L'Europe ne s'arrête pas à la France et une enquête sérieuse devrait couvrir la plupart des pays européens et un échantillon représentatif des provinces canadiennes. Le Manitoba n'est pas Terre-neuve comme la Roumanie n'est pas la Belgique. Les provinces du Canada partagent un certain nombre de valeurs sociales comme l'accès aux frais de santé et l'éducation primaire et secondaire gratuite, les pays européens disposent d'un système d'éducation et souvent, mais pas toujours, d'un système qui voudrait assurer une justice sociale.

Le Monde parle de tradition européenne : la Saskatchewan a été le foyer dans les années 1920 d'un mouvement social-démocrate de justice sociale; le Québec ne s'y mettra que lentement après la disparition du système populo-franquiste qu'après la chute de Duplessis avec la révolution tranquille des années 1960. En Irlande la presse locale commence à s'intéresser à la mise en place d'un système non-confessionnel d'enseignement public pour remplacer une gestion publique assurée par des églises; ce qui était le cas du Québec. 

Le Monde s'est-il crû obliger de faire un dossier sur le CETA? Dans ce cas il faudrait le faire avec un professionnalisme digne du Monde. Wikipédia n'est pas parfait, mais à portée de clavier par des journalistes qui sont loin d'avoir examiné leur sujet dans la profondeur qu'il mérite. A-t-on demandé à des journalistes de faire l'article et enquête de service alors que le sujet leur échappait? Ce serait la seule explication à un déficit d'information bien surprenant pour un tel journal. Quelques interviews bien placées, par exemple, auprès d'étudiants français au Québec ou Québécois en France en programme d'échange auraient pu dissiper un malentendu.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/05/au-c-ur-du-ceta-episode-5-les-services-publics-sont-ils-menaces_5026125_4355770.html#jqV3DLBOgyvLOwa3.99

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.