Henry Moreigne
Abonné·e de Mediapart

120 Billets

1 Éditions

Billet de blog 10 déc. 2012

Le secret d'Edwy

Henry Moreigne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Mais qu'est-ce qui fait écrire Edwy ? Chacun à un moment donné s'est interrogé sur la soif de vérité qui anime Edwy Plenel. Le magazine dominical de Canal +, Le Supplément a levé cette part d'ombre.

Une moustache aussi bien fournie ne  pouvait cacher qu'un gros secret. Celui d'Edwy, c'est une histoire de famille. Un jardin secret qui constitue sa force, son moteur et aussi une irrésistible montée d'émotion à chaque évocation. C'est ce père dont il est si fier. Alain Plenel.

Il faut pour cela revenir en Martinique à la fin des années 50.  L'île est alors en pleine mutation, traversée par des restructurations de l'industrie sucrières payée au prix fort en termes d'emploi et un exode massif vers les quartiers populaires de Fort-de-France.

Les émeutes qui surviennent en 1959, naissent d'un incident raciste banal sur un fond de colonialisme finissant. La réponse de l'Etat métropolitain sera aussi aveugle que brutale.

Dans ce contexte un homme s'élève pour dire non.  C'est Alain Plenel, vice-recteur de la Martinique. Il prend avec courage fait et cause pour trois jeunes insulaires tués par les CRS. Pour avoir osé dire non, il sera cassé administrativement par le pouvoir gaulliste.

Cette histoire d'amour entre les Plenel et la Martinique ne sera jamais oubliée. C'est dans l'île qu'Alain Plenel entouré de sa famille est venu fêter en octobre 2012 son 90éme anniversaire, honoré par toute une population qui ne l'a pas oublié.

C'est peut être ce souvenir qui explique l'attachement d'Edwy à la citation du poète allemand Friedrich Hölderlin : "Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve".

Edwy, n'est pas le machiavel de la guillotine médiatique, le trotskiste illuminé ou le directeur d'officine que ses détracteurs décrivent ici ou là. C'est au contraire le Robin des bois,  l'Albert Spaggiari de l'information. Un défenseur acharné et intransigeant de la République qui estime que "tout ce qui est d'intérêt public doit être public même si cela dérange nos convictions".

Un homme d'honneur, qui incarne souvent le combat du pot de terre contre le pot de fer. Un journaliste capable de porter le fer dans les plaies de la démocratie. Qui signe ses papiers sans autre arme que sa plume. Sans haine ni violence. Et c'est pour cela qu'on l'apprécie.

Vidéo : se rendre à 7'25 :

http://player.canalplus.fr/#/776080

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss