A propos d'un cas monstrueux de reductio ad hitlerum

"Pendant la Seconde guerre mondiale, on n'a pas utilisé d'armes chimiques. Même une personne aussi abjecte qu'Hitler n'est pas tombée assez bas au point d'utiliser des armes chimiques", a déclaré le 11 avril Sean Spicer, porte-parole de Trump, en évoquant la Syrie. "La Russie doit se demander si c'est un pays avec lequel elle veut s'aligner".

Il est exact que le Zyklon B produit par IG Farben, n'a jamais pu être utilisé comme gaz de combat, en raison de sa faible densité, contrairement au sarin, inventé dans les laboratoires de la même IG Farben. Donc le Zyklon B utilisé à Auschwitz n'était pas une arme. Donc Assad est pire que Hitler. Donc ceux qui ne veulent pas s'engager dans la guerre totale pour éliminer Assad sont encore plus munichois que ceux qui ne voulaient pas s'engager contre Hitler. Mais je doute que les connaissances de Monsieur Spicer lui aient permis de pousser le raisonnement jusque là, comme je doute que ses inclinations profondes l'auraient poussé, à l'époque à s'engager contre Hitler.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.