Ils veulent notre bien... qu'ils disent.

Ils veulent notre bien. C'est ce qu'ils disent. C'est ce qu'ils chantent. Ils chantent mal. Qui s'y connait en mal chanté ? Une oreille, ça se cultive, ça s'aiguise, ça se révolte. Qui prend la peine, le temps ? Qui prend son courage à deux mains ? "Demain, demain, on verra demain..." Ils veulent notre bien. Ils ne se demandent pas vraiment si nous voulons de leur bien, du bien qu'ils veulent nous faire, quand le bien qu'ils veulent nous faire a cette tête-là. La tête d'un premier de la classe dominante. Tout plein d'études, études de marché, études de commerce, études d'économie, études de politique. Ils veulent notre bien. Ils savent ce qui est bon pour nous. Nous, les ignorants, les chômeurs, les travailleurs, les jeunes, les pauvres, les vieux, les malades... C'est ce qu'ils disent. Qui s'y connait en mal chanté ? En mal aimé ? En mal du pays ? En mal de mer ? Ils veulent le bien de l'humanité. Faut-il les croire ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.