Hocky
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 août 2010

Lettre aux faux-culs de gauche

Hocky
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Ah on les voit s’éclater certains à gauche aussi bien dans Charlie Hebdo, Libé et les forum contre Sarkozy et sa politique anti-sociale, ses sorties sécuritaires nauséabondes, ah qu’ils s’indignent, ah qu’ils s’éclatent dans les postures « plus à gauche que moi tu meurs « !
Mes ces pro de l’indignation sont souvent les mêmes qui en 2007 faisaient la fine bouche à propos de Royal, jamais assez à gauche, pire accusée d’être de droite voire pétainiste à la moindre de ses allusions à la France, répressive à la moindre proposition sur l’encadrement des jeunes délinquants multi-récidivistes, forcément gourde, semant le doute dans une frange de l’électorat, alimentant la formidable campagne d’intox des médias aux mains des amis de l’UMP, contribuant à installer Sarko à l’Elysée, un Sarko pourtant hautement prévisible dans sa politique, mais peu importe car ces hérauts « purs et durs » de la gauche en tout cas dans les déclarations ne sont en fait que des enfants gâtés du système, ne font pas partie de ceux qui souffrent quotidiennement de la politique de Sarko, ne se recrutent pas parmi les précaires, les surmenés de boulots mal payés, les galériens du chômage, les entassés des squats, ils sont gauchistes dans les tribunes et bourgeois dans le quotidien, planifiant leurs vacances de ski pour cet hiver, à peine retournés de leurs vacances estivales.
Soutenir Royal et ses propositions de justice sociale, ses projets de société humaniste non point basée sur un assistanat angélique, mais sur un effort collectif partagé, équitable, sur le retour des valeurs de civisme, travail, respect, justice, fraternité, pouah, apparemment trop simple, voire simpliste pour ces blasés de la rhétorique et des effets oratoires de tribune venant en plus d’une étrangère au sérail, non adoubée par la nomenklatura germanopratine, ni habituée des dîners mondains, des cercles d’initiés, du Siècle mais installée par les sans-grade de la base militante contre l’avis de leur hiérarchie, crime contre les "sachants" !
Alors maintenant ils s’éclatent, se la jouent révolutionnaires, se prennent pour des Zola, si Sarko est viré en 2012 pour un « socialiste « estampillé conforme selon leurs critères, ils nous feront le coup des anciens combattants, des » Résistants « auxquels le peuple devra être reconnaissant, ils se construiront une mythologie, témoigneront de leur « combat », publieront des mémoires, des récits de leur conspiration, seront les « Jean Moulins » du Sarkozysme, et comme pour leur « révolution » de 68 nous souleront pendant quarante ans avec leur épopée bidon !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en EREA, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot