Hophiophagus Hanna
Consultant Humanitaire
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 oct. 2018

« Les histoires d’amour finissent mal en général » !!!

Capri c'est fini

Hophiophagus Hanna
Consultant Humanitaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Hélas !!! 3 fois hélas… Je n’aurai plus rien à lire de bon matin…. Tant pis !! Il faut bien se faire une raison. Trop de déception, trop de colère, trop d’amertume… Mediapart n’est plus !! Mediapart s’est laissé emporter par sa pente idéologique naturelle. Mais comment en aurait-il pu être autrement ? Les gènes de Mediapart ne possèdent ils pas, du fait même de la personnalité de ses géniteurs (L. Mauduit et E. Plenel), les bases nécessaires à la défense de la « mondialisation heureuse » alors qu’ils étaient responsables avec l‘autre duo Minc-Colombani du positionnement idéologique du Monde, à savoir la défense envers et contre tout de l’excellence des forces du marché et du néo-libéralisme ? N’ont-ils jamais remis en cause ces choix principiels d’économie politique sinon à la marge pour en dénoncer, certes parfois avec efficacité et talent (L. Mauduit) les dérives les plus scandaleuses ? N’y a-t-il pas eu sur Mediapart la tentative (tentation ??) d’imposer une tribune permanente pour la défense d’une économie néo-classique avec l’aide de la London School of Economics ?? Certes, il y a Romaric Godin (nouvellement arrivé) et Martine Orange dont les articles dénonçant de manière factuelle et emplis d’intelligence les mécanismes pervers de l’ordre économique européiste et mondial sont un bonheur de lecture. Mais je dirais qu’une, voire deux hirondelles ne font pas le printemps.
C’est sans doute dans cet atavisme là qu’il faut rechercher les raisons du positionnement politique de Mediapart. Européiste béat mais sans le courage d’affirmer et/ou de défendre clairement ses choix « fédéralistes/mondialiste » Mediapart se réfugie dans le déni de toute aspiration populaire (de droite ET de gauche) rejetant les oukases de cette construction européenne là. Ne pouvant être ouvertement macroniste (excepté l’appel, plus exactement l’injonction, pour le deuxième tour de la présidentielle), Mediapart nous en propose sa doucereuse version hamoniste, mais là encore sans le courage de la clarté.
Cette clarté, finalement, ne s’exprime chez Mediapart, que lorsqu’il s’agit de problématiques sociétales mais toujours ( ?) ou en tout cas de plus en plus avec cette approche de « celui qui n’est pas d’accord n’est qu’un sale ….. (facho, antisémite, raciste…à compléter selon le contexte) » . L’épisode Frederic Bonnaud (pour ne prendre que cet exemple presque interne à la rédaction), Directeur de la cinémathèque, était assez caractéristique de cette dérive. Pas, plus question de débats, de respects des idées mais anathème jeté à la face de quiconque s’écarterait de la doxa mainstream édictée par nos gardiens du temple chassant en meute « journalistique » à chaque fois que nécessité. Ou encore tout récemment ce fameux appel « no-border » selon lequel « qui ne signe pas n’est qu’un proto-fasciste anti-immigration ». Mediapart défenseur des Droits et des Libertés ? Pourquoi n’a-t-on pas eu droit à un article de Perrault s’indignant du jeu de « saute-cadavre » de macaron à propos de l’assassinat de Khashoggi. Pourtant il y avait matière. Mediapart défenseur de l’éthique journalistique ? Alors pourquoi n’y a-t-il pas eu un correctif sur les assertions du « gazage » de la Goutha alors qu’il est avéré par les enquêtes des U.Ns qu’il s’agissait de propagande ?? Mediapart défenseur de l’intérêt collectif ?? Alors pourquoi aucun article hold-up fiscal portant sur 55 milliards opéré par les banques au détriment de la France, du Danemark, de l’Allemagne et d’autres ???Il est vrai que les petites histoires de coucheries de la FI sont plus importantes.
Alors, Mediapart de gauche ou cheval de Troie de la sauce néolibérale ???
Mediapart c’est un peu comme Capri. C’est fini. En tout cas pour moi !!!
Je regretterai quelques plumes de conviction et de talent. Jade Lingaard, Hubert Huertas, Romaric Godin, Martine Orange. Quant aux autres….je leur souhaite bon vent dans leur dérive macaronienne

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal — Industrie
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre