Portfolio

Domicile: cimetière

Aux Philippines, les cimetières des grandes métropoles sont souvent habités. Le cimetière nord de Manille compte plus de 2000 habitants. Un lieu plein de vie. Les mausolées servent d'habitation. Les conditions de vie, bien que difficiles, le sont bien moins que celles des sans-abri qui peuplent les trottoirs de Manille, Quezon City ou Cebu.
  1. Vue partielle sur le cimetière Carreta, à Cebu.

  2. Après l'averse, des enfants jouent dans une allée du cimetière.

  3. Une allée de niches: après exhumation, les ossements sont déposés dans ces cavités.

  4. Bong, habitant du cimetière, taille et grave une lapida (plaque funéraire).

  5. L'approvisionnement en eau est une tâche souvent dévolue aux enfants. Il y a trois points d'eau dans le Noth Cemetery.

     

  6. La douche après le travail.

  7. Une habitante du cimetière fabrique des cierges. Ceux-ci seront vendus aux visiteurs qui viennent se recueillir auprès des défunts.

     

  8. Une jeune femme auprès de la sépulture de sa mère, à l'anniversaire du décès.

  9. Petit commerce,  appelé sari-sari, aménagé dans un mausolée. Les visiteurs et les habitants du cimetière s'y approvisionnent.

  10. Les 'appartments' (grandes niches) font l'objet d'un bail de 5 ans, au terme duquel on procède à l'exhumation (sauf si la famille a les moyens de renouveler le bail). Ce travail incombe aux hommes habitant dans le cimetière.

  11. Le billard et le jeu d'échecs comptent parmi les passe-temps favoris des hommes,

  12. et le jeu de cartes, celui des femmes.

  13. L'heure de la sieste, sur les sarcophages.

  14. Un habitant du cimetière, épuisé après une journée de travail. Les hommes construisent et entretiennent les mausolées et les sarcophages.

     

  15. Petit mausolée aménagé en coin-télévision.

  16. Le sport le plus pratiqué par les adolescents.

     

     

  17. A l'heure du déjeuner.

  18. Calvaire iconoclaste.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.