Hugo Boursier
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 nov. 2015

Aurore boréale à l'Opéra de Paris

Hugo Boursier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tout juste nommé directeur du Ballet de l'Opéra de Paris, Benjamin Millepied présente son premier spectacle intitulé « Clear, Loud, Bright, Forward ». Le chorégraphe de 38 ans, ex-étoile du New-York City Ballet, entendait faire vaciller l'institution. Pari réussi puisque son œuvre, resserrée et très attendue, semble lancer une ère nouvelle pour cette saison.

En moins d'une heure, Benjamin Millepied nous donne à voir une chorégraphie libérée et décousue par des moments de tensions affirmés. Le chorégraphe insiste sur deux harmonies : celle d'un couple amoureux, aux gestes précis et à l'émotion lente, et celle du collectif, qui se rassemble et se sépare dans une sorte d'écoulement. L'émotion circule entre une tradition d'un duo amoureux et les mouvements rompus des autres danseurs, que la lumière démultiplie. Il y a une tension sociale -un élément nouveau à l'Opéra de Paris- qui se retrouve dans l'espace, et dans une chorégraphie qui sans cesse se divise et s'observe.

Cette tension est appuyée par le travail musical, qui naît d'une double variation de Prokofiev et Tchaïkovski. Les accents aigüs morcèle le geste des danceurs, créant ce sentiment entre la fascination et la crainte d'une surprise. Millepied parvient à modeler l'émotion par le mouvement et parfois le « non-mouvement », en témoigne cette scène complexe où le duo amoureux compose amplement, par des courbes régulières, devant le reste des danseurs, stoïques et spectateurs. Le chorégraphe semble presque créer une mise en abyme du public, qui devrait à son tour se libérer. C'est sans doute l'appropriation moderne et créative qu'a voulu transmettre Benjamin Millepied, s'inspirant également de George Balanchine, le chorégraphe russe, et de Jérôme Robbins.

Par ce travail sur la naissance d'une émotion, et sa capture par un collectif, le spectacle offre un moment intense et condensé. A souligner également le rôle de la lumière, dirigée par Lucy Carter, qui passe d'une blancheur opaque, un rouge mystique, pour s'étaler finalement sur les murs dans une sorte d'aurore boréale.

Benjamin Millepied livre la vie d'une émotion. Sa naissance, unique, jusqu'à son terme, c'est-à-dire lorsqu'elle est appropriée par d'autres. Les codes sont cassés et l'intention du chorégraphe est limpide : la transmission de la danse.  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses