Les déflagrations de Vhils

Le jeune artiste portugais Alexandre Farto, a.k.a Vhils, sculpte des visages anonymes et acides au burin ou aux explosifs, défonce les paysages urbains à coups de marteau piqueur et dissèque l'histoire.

Favela Morro da Providencia - Rio de Janeiro (2012)  © Alexandre Farto (Vhils) Favela Morro da Providencia - Rio de Janeiro (2012) © Alexandre Farto (Vhils)

Le jeune artiste portugais Alexandre Farto, a.k.a Vhils, sculpte des visages anonymes et acides au burin ou aux explosifs, défonce les paysages urbains à coups de marteau piqueur et dissèque l'histoire. Mediapart l'avait filmé en 2012 pour sa première exposition en France (article à lire ici) :

Vhils, faces aux murs © Mediapart

Depuis, Vhils a présenté sa première exposition monographique « Dissection » au Musée de l'électricité de Lisbonne cet été. Un évènement couronné d'un « véritable succès populaire » inédit, comme le racontait Philippe Riès dans son blog sur Mediapart.

De retour à Paris pour une nouvelle exposition et la parution de sa première monographie en VF « Entropy », l'artiste nous présente en exclusivité quelques travaux récents, dont un extrait exclusif de sa vidéo « Pulsao ».

Alexandre Farto (Vhils) : diaporama et extrait de la vidéo "Pulsao" © Mediapart

_____________

Vhils - « Vestiges » : du 11 octobre au 22 novembre 2014
Magda Danysz Gallery - 78, rue Amelot - Paris 11

Vhils - Entropy

ed. Alternatives

 2014 - Français - 244 pages - 35 €

 

 

 

 

 

 

Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition Dissection
2014 - 176 Pages  - Anglais et portugais - 35 euros







 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.