Hugo Vitrani (avatar)

Hugo Vitrani

Pigiste Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 janvier 2015

Hugo Vitrani (avatar)

Hugo Vitrani

Pigiste Mediapart

Hommages d'artistes pour Charlie

Hugo Vitrani (avatar)

Hugo Vitrani

Pigiste Mediapart

L'image des grimaces hilares d'un imam, d'un prêtre et d'un rabbin photographiée en 2007 par l'artiste JR s'est imposée sur plusieurs pancartes des manifestants en hommage aux victimes des attentats de Paris. L'artiste a lui aussi de nouveau publié sa photographie sur son compte Instagram, « Tous frères, #NousSommesCharlie » en légende. A Paris, dimanche dernier, il faisait surgir le regard noir et blanc de Charb sur la place de la République…

Quelques jours plus tôt, ce sont les regards de plusieurs journalistes tués de Charlie Hebdo que l’on retrouvait dans les rues de New York, tenus par les mains d’anonymes ou des artistes Oliver Jeffers et Art Spiegelman, armés de crayons. L'auteur de « Mauss » et ancien prix Pulitzer répond aux attentats dans cet entretien.

Crumb a enlevé le bas...

Sollicités par les Inrocks, plusieurs artistes solidaires réagissent (voir ici le portfolio complet publié le 14 janvier).

Claude Lévêque...

Kader Attia...

Jef Aérosol, pochoiriste français éduqué par Hara-Kiri et Charlie, a peint dans les rues de Lille les visages de Cabu, Charb, Wolinski et Tignous, tâchés de rouge sang :

L'artiste pense continuer ses portraits — « peut être avec des carrés noirs » — en hommage à toutes les victimes des attentats. Du coté de la Réunion, Jace et son célèbre Gouzou jaune saluent Charlie :

 Bom.k taille son crayon 9B et lève le poing, en grisaille :

Son complice Gris1, membre du collectif DMV, a peint un tank armé d'un crayon pacifique...

 Le crayon comme une balle, pour l'américain Doze Green :

Le crayon brise les chaînes de l'italien Pixel Pancho :

Brian Donnelly, a.k.a Kaws, est triste...

... tout comme le duo Faile, de Brooklyn :

Graffeur et tatoueur, Fuzi rengaine :

A Anvers, le crayon saigne...

... tandis que des trains roulents aux couleurs de Charlie :

Depuis mercredi soir, un drapeau noir et anonyme flotte sur la façade du Musée d'Art Moderne et du Palais de Tokyo...

Plusieurs artistes issus du graffiti ou habitués à travailler dans la rue sont venus au Palais de Tokyo − où je mène un programme d'art urbain − pour rendre hommage à Charlie en peignant un mural de plus d'une cinquantaine de mètres, aux couleurs du Guernica de Picasso :

Sur ce mur collectif réalisé dans la lignée des fresques French Kiss sur les palissades de chantier à Paris, on retrouve les artistes André, Lek & Sowat, Arnaud Liard, Cokney, JC/DC, Felipe Oliveira, Next, Alëxone, Legz ...

Cokney a réinterprété la calligraphie "Je suis Charlie" publiée le matin même par Hassan Massoudy sur Internet...

 Le lettrage tremblant et en larme a été d'abord tracé par André...

Ancien graffeur des années 1980, André avait dessiné son célèbre Mr. A avec Wolinski en 1995 ...