hugues.bazin@gmail.com
Chercheur indépendant en sciences sociales
Abonné·e de Mediapart

39 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 nov. 2015

Quand le terrorisme devient le meilleur allié du capitalisme

L’état d'urgence justifie une "interdiction administrative de manifester" (à l'occasion de la cop21) que certains aimeraient permanente.

hugues.bazin@gmail.com
Chercheur indépendant en sciences sociales
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est bien connu, la culture bio est une "menace pour la sécurité et l’ordre publics". Tous les jeunes sont formidables, c'est le Président qui l'a dit, mais il y en a des meilleurs que d'autres. Les bons sont ceux qui boivent à la terrasse des cafés et profitent des soldes pour aller acheter leurs cadeaux de fin d'année, bref ceux qui font fonctionner la réelle économie (que d'autres appellent méchamment néo-libérale) et surtout n'ont pas d'idées politiques saugrenues (le rêve de tout gouvernement paternaliste) ; les mauvais sont ceux qui refusent la société consumériste, expérimentent des circuits économiques différents, des trucs ringards d'autofabrication et d'autogestion, réinvente la politique dans des drôles de tribus appelées "ZAD" et de plus ont l’outrecuidance d’aller le manifester aux puissants de ce monde. Allez, tous en résidence surveillée1, non mais alors ! Les marchés de Noël, oui, la société civile qui se mobilise, non. Pourtant, cette mobilisation citoyenne serait le meilleur rempart contre le terrorisme. La façon la plus efficace pour un corps social malade de guérir, c'est de générer ses propres anti-corps expérientiels et intellectuels. Au contraire, l'état d'urgence impose une camisole de force, affaiblissant d'autant plus le corps social en l'empêchant de bouger tout en liquéfiant sa capacité de penser. Mais c'est vrais, le capitalisme n'a pas vraiment besoin de la démocratie pour prospérer, il n'a besoin que de "corps dociles" 2.

1  Pour prévenir de possibles recours devant la cour européenne des droits de l’Homme, la France a notifié au Conseil de l’Europe son intention de déroger à la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

2  Politique des coercitions décrites par Michel Foucault dans « Surveiller et punir » qui sont un travail sur le corps, une manipulation calculée de ses éléments, de ses gestes, de ses comportements.  La discipline fabrique des corps soumis et exercés, des corps « dociles » ; elle majore les forces du corps (en termes économiques d’utilité) et diminue ces mêmes forces (en termes politiques d’obéissance).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — International
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA