Liberté de la Presse et Liberté des Peuples

Liberté de la presse

Ô Liberté 

Même sur les chaînes officiellement impartiales et non pro-gouvernementales on sent bien feindre l'objectivité

On perçoit bien un parti pris déguisé en fausse impartialité

Cette même volonté latente et sous-jacente de prendre parti pour le pouvoir

Et comme au bon vieux temps

Et de tout temps d'ailleurs

On ne perd pas le Nord et les bonnes vielles habitudes

Tel le naturel l'Histoire se répète indéfiniment et revient au galop 

Et les chiens de garde irrévérencieux qui veillent aux grains de la richissime élite

Irrésistiblement aimantés par l'or et les paillettes

Sont bien là...

Aux ordres de leur maîtres ceux de la finance

Dans leurs studios de télévision les nouveaux palais de ces nouveaux royaumes des forteresses aux relents de Bastille 

Comme les courtisans d'Autrefois à la cour au temps des rois se laissant anoblir

Aujourd'hui ces nouveaux nobles qui pour quelques privilèges se laissent en échange corrompre et pervertir 

Mettant ainsi au placard l'âme du journalisme

L'âme de ceux qui d'ordinaire ont pour mission et vocation celle d'être les gardiens bienveillants des peuples et des démocraties.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.