POUR ADP AVEZ-VOUS SIGNÉ ?... C'EST URGENT !... ADP C'EST À VOUS !

URGENT... FIN LE 12 MARS... APRÈS CETTE DATE VOUS NE POURREZ PLUS ALORS STOPER LA VENTE DE ADP... ADP C'EST À VOUS ! AVEZ-VOUS SIGNÉ ?

Avez-vous signé pour le référendum ADP ? Votre voix est importante !

À ce jour il y a seulement 22,3 % soit
1 052 146 soutiens publiés...

... tant les difficultés rencontrées sont nombreuses pour parvenir à exprimer son soutien et tant si peu de publicité en a été faite pour que vous puissiez prendre conscience qu'il est essentiel et même vital que ADP puisse rester sous VOTRE contrôle !

Mais ne vous découragez pas !... persistez dans cette démarche car il en va de votre intérêt !

     
Signez la pétition sur le site officiel et partagez sur les réseaux

L’entreprise groupe ADP (Aéroports de Paris) doit-elle être privatisée ou rester - mieux qu’aujourd’hui - un bien commun, une propriété publique ?
Avec ce clic, vous donnerez aux Français la possibilité d'en décider démocratiquement, par référendum.

ADP, ce n’est pas seulement des magasins Duty Free et des pistes d’envol ; ce sont en plus d’immenses terrains totalisant 6 700 hectares soit l’équivalent de ⅔ de la surface de la Ville de Paris sur lesquels l’acheteur privé pourrait, hélas, construire des milliers de bâtiments.

Ce serait la plus grosse privatisation française de l’histoire - la troisième au monde, et aucune privatisation d’aéroport au monde n’a jamais inclus tant de milliers d’hectares constructibles n’ayant rien à voir avec l’activité d’un aéroport.

L’enjeu est directement et d’abord écologique, la lutte contre le réchauffement climatique est une urgence vitale :

Nous voulons pouvoir faire le choix de planifier nos transports et de limiter par exemple les vols intérieurs quand ils sont substituables en train, ce que la privatisation rendra presque impossible.
Nous voulons être les acteurs d'un engagement écologique pour empêcher la bétonisation de ces milliers d’hectares et y développer des forêts, des arbres et tout autre aménagement respectueux de l'environnement.
L’enjeu est stratégique pour le tourisme en France, pour la survie d’une compagnie historique Air France, pour les Français d’outre-mer et de l’étranger afin de garder des vols directs vers la France métropolitaine. Si l’entreprise qui achète ADP possède aussi l’aéroport d’Amsterdam, elle pourra décider de transférer vers celle-ci une grande partie, voire la totalité de ses vols transcontinentaux.

L’enjeu est économique, car ADP rapporte aux Français près de 200 millions d’euros de dividendes chaque année. Ces recettes, en parties payées par les étrangers et les Français usagers de l’avion, seraient désormais imposées à tous les contribuables français, dont la majorité ne prend pas l’avion. Les actionnaires minoritaires actuels seront également indemnisés financièrement à hauteur d'un milliard d'euros au total.

L’enjeu est démocratique et constitutionnel, l’occasion nous est donnée d’exercer notre droit de décider, de reprendre ou perdre le contrôle d’un bien commun. C'est aux citoyens de se mobiliser pour répondre à ces enjeux essentiels et décider du sort d'Aéroports de Paris. De plus, privatiser est aussi probablement anti-constitutionnel

 

Signez, et partagez ce texte autour de vous !
Rendez-vous sur le site officiel pour apporter votre soutien, sous contrôle du Conseil Constitutionnel.

 

Et si vous rencontrez des difficultés pour signer, pas d'inquiétude ! Voici quelques conseils :

Pas de virgule entre vos prénoms, juste un espace.
Majuscule aux prénoms.
Ne renseignez pas de code postal, renseignez directement le nom votre ville (de vote puis de naissance) en toutes lettres. Le site vous proposera des villes juste en dessous, cliquez sur le choix qui vous correspond.
Recopiez les informations d'état civil présentes sur votre dernière carte électorale.
Utilisez uniquement votre nom de naissance.
En cas d'erreur 404 ou de page « maintenance », réactualisez.
En cas d'erreur ou de diffculté avec le code de vérification, cliquez sur « Autre image » et persévérez.
Enregistrez précieusement et n'égarez pas votre récépissé, il pourra être utile plus tard (pour savoir si votre soutien a bien été accepté, faire une réclamation ou un recours) !
Vous pouvez également vous rendre dans une des mairies des communes les plus peuplées de votre canton, présentes sur la carte adprip.fr pour déposer un soutien papier (cliquez sur les cercles bleus). Le CERFA correspondant et pouvant être complété sur ordinateur avant impression est disponible ici.

https://www.adprip.fr/signez.html

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.