Comprendre l'empire, le monde ou nous vivons

Depuis les révélations d'E.Snowden et la naissance du scandale visant la NSA en 2013, nul n'est sans savoir que nous sommes tous surveillés. Où que nous soyons cela fait l'objet de diverses violations de nos droits.


N'étant pas appliqué, le droit ne joue donc pas son rôle protecteur qui devrait être le sien auprès des citoyens, au sein d'une société comme celle dans laquelle nous vivons, qui se dit "capitaliste-libérale" alors que l'essence même de ce mode de vie est en théorie la défense des droits privés. Les conséquences sont nombreuses, et pas des moindres: l'hyper-richesse, l'hyper-pauvreté, l'hyper-production, l'hyper pollution, et bien d'autres parmi lesquels l'hyper-Espionnage. Espionnage dirigé par les plus grandes entreprises ainsi que depuis les plus hautes sphères des États, qui représentent avec une très large partie des médias les défenseurs du système ou plutôt de la MATRICE.


Dès lors, les films Matrix fournissent la meilleure métaphore de notre société afin de comprendre pourquoi le mal organisé et l'oppression sont autorisés à exister.


Résister à la matrice, c'est avoir l'esprit critique.


La résistance est un état mental. La matrice est conçue afin de rendre facile d'accepter ce qu'il vous y est dit, et fait en sorte qu'il soit difficile pour vous de filtrer la vérité des mensonges.  Il faut comprendre ses principes et hypothèses, les analyser, les rejeter, et aider les autres à faire de même.
 
Quel est le sens d’une science capable d’envoyer un homme sur la lune, mais incapable de mettre un morceau de pain sur la table de chaque être humains ?


Pourquoi s'intéressent-ils à nous au point de vouloir connaitre nos comportements les plus intimes plutôt que de se soucier de ceux qui n'ont pas de quoi boire et/ou manger afin d'améliorer véritablement la vie des hommes sur terre.


Si ce n'est pour amplifier le pouvoir déjà présent actuellement dans le monde. Ce pouvoir par l'argent n'a jamais été aussi grand et puissant. C'est le cas de la gouvernance mondiale qui n'a jamais été aussi présente qu'aujourd'hui. C’est une vérité mondiale, la moitié des pauvres de la planète vit dans des pays riches en ressources. Notre mode de développement n’a pas honoré ses promesses. En cinquante ans, les écarts de richesse se sont creusés comme jamais. Aujourd’hui la moitié de la richesse mondiale est détenue par 2 % des plus riches.


De telles disparités peuvent-elles encore durer ?


Ce sont ces disparités qui provoquent des mouvements de population dont nous n’avons pas vraiment pris conscience. Par conséquent, il relève de l'intérêt général que de connaitre ces cercles oligarques ainsi que leurs intentions afin de mieux en anticiper les conséquences. Les entités privées ont pris le pas sur l'intérêt général, c'est un constat dont nous devons tous prendre conscience.

Cependant, nous acceptons la dégradation sociale car nous n’avons jamais rien connu d’autres. Contrairement à maintenant où nous avons peur des gouvernements nous devons aussi prendre conscience que NOUS avons un réel pouvoir car en réalité c'est bel et bien le gouvernement qui a peur de nous.


Nous avons plus de 200 000 années de succès évolutifs, codés en profondeur dans le tissu de chaque brin de notre ADN. 200 000 années de succès évolutifs qui nous ont amené ici. L’être humain a désormais assez de technologies pour pouvoir rendre heureux chaque personne de la planète. N’oubliez pas que derrière les nuages il y a toujours le soleil. Notre planète n’appartient à personne. Elle est notre maison à tous, le ciel est notre toit. L’humanité et toutes formes de vies sont notre famille.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.