Iconoclash
Peintre, caricaturiste
Abonné·e de Mediapart

63 Billets

1 Éditions

Billet de blog 1 août 2020

"De la Mancha"

"De la Mancha" (Joyeux anniversaire... ambulatoire !)

Iconoclash
Peintre, caricaturiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"De la Mancha" (Joyeux anniversaire... ambulatoire !)

Ici, comme au rayon charcuterie de mon hypermarché préféré, on prend un ticket avec un numéro.
Puis, lorsque votre numéro s'affiche juste après le "gling" et quelques vérifications auprès d'une dame derrière son comptoir, on a gagné le plaisir de se montrer au traiteur.
Il a un nom alambiqué, Il est beau, jeune, propre, sourit et explique bien.
Il écoute, aussi ! Et ça c'est plus important qu'on ne croit car pendant qu'il vous écoute relater "ce qu'il s'est passé" et "ce que vous ressentez" s'il vous touche "ici", "et là ?", il vous regarde et ça, ça n'a pas de prix : car c'est peut-être le premier vrai regard de la journée.
Comme ce qu'a peut-être ressenti ce jeune homme, mendiant hésitant, devant un hypermarché.

Je fais compulsivement des caricatures. Car dessiner des "personnages", plus que des "personnes, me donne infiniment de plaisir. Et je les crois, vaniteusement, atypiques.
Il m'arrive aussi de faire des portraits de personnes... mais, là, je les "peins" véritablement, dans toute l'épaisseur de l'émotion dont ils m'ont gratifiée.
Ainsi, sur fond de soulèvements sociaux qui font sortir les "pauvres" de leur caniveau, il y a quelques semaines, un soir, j'ai vu ce jeune homme - une vingtaine d'années, pas plus - tout neuf dans sa misère - il était encore gras et semblait avoir honte -, mendier à la sortie d'un hypermarché, à moitié dans la nuit de la rue. Cette scène m'a bouleversée, d'autant que j'étais moi-même démunie de monnaie. Il pleurait de honte en cachant le moignon de sa main droite. J'ai pu trouver une pièce de 2 euros, ai posé ma main riche sur son épaule sanglotante et me suis permis un baiser sur sa joue inondée de larmes.
Non... ça c'est ce que j'aurais aimé oser faire si je n'avais éprouvé l'appréhension de goûter de son sel. Ma compassion et son désarroi ont sûrement la même saveur, celle de l'impuissance et de l'amertume... Alors, plus poétiquement, ai-je imaginé embrasser le bout de son poignet tranché, comme une maman dépose un baiser sur le bobo de son bébé.
En m'éloignant, j'ai vu un autre homme, visiblement plus aguerri dans ce métier qu'est la mendicité, le rejoindre. Alors, j'ai compris l'ignominie d'un scénario possible : l'exploitation du handicap d'un "pauvre" par un autre "pauvre". J'ai raconté cette anecdote à mon voisin, flic de son état et par conviction. Il m'a répondu, le sourire en coin : "Et vous êtes sûre qu'il avait vraiment un moignon ?".
C'est vrai, je ne m'étais pas une seconde posé la question. Mais, est-ce vraiment la question à se poser ?
Le soir même, en quelques heures, j'ai fait le portrait de ce jeune miséreux qui n'était pas misérable. Et l'ai baptisé "De la Mancha".
Ses larmes, de honte ou de gratitude, qui sait, étaient peut-être sa seule réponse à mon regard. Il avait déjà perdu les mots. Bientôt, ses yeux seraient vides.
C'est pourquoi le regard de l'Autre, même inconnu, surtout inconnu, est important car il est paradoxalement porteur de reconnaissance.
J'ai bien envie de publier le récit de cette rencontre, sous forme de billet, illustré de cette peinture.
Cela donnera à ce témoignage une portée politique...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — France
Garrido-Corbière : « Le Point », un journal accro aux fausses infos
Une semaine après avoir dû admettre que les informations concernant le couple de députés Garrido-Corbière étaient fausses, l’hebdomadaire « Le Point » a été condamné en diffamation dans une tout autre affaire, en raison d’une base factuelle « inexistante ». Un fiasco de plus pour la direction de la rédaction, qui a une fâcheuse tendance à publier ses informations sans les vérifier.
par David Perrotin, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Guerre en Ukraine : le grand bond en arrière climatique
Et si le climat était une victime de la guerre en Ukraine ? Face au risque de pénurie énergétique provoquée par le conflit, les pays européens préparent un recours accru au charbon et au gaz fossile. Une marche arrière alarmante, à l’heure de l’urgence climatique, qui met en lumière notre terrible retard en matière de transition écologique.
par Mickaël Correia
Journal
Viktor Orbán est-il de plus en plus isolé en Europe ?
Embargo sur le pétrole russe, État de droit, guerre en Ukraine... Sur plusieurs dossiers, le premier ministre hongrois, à l’aube de son quatrième mandat consécutif, diverge de la majorité des Vingt-Sept. Débat avec une eurodéputée et un historien spécialiste de la région.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Apprendre à désobéir
Les derniers jours qui viennent de s’écouler sont venus me confirmer une intuition : il va falloir apprendre à désobéir sans complexe face à un système politique non seulement totalement à côté de la plaque face aux immenses enjeux de la préservation du vivant et du changement climatique, mais qui plus est de plus en plus complice des forces de l’argent et de la réaction.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
Aucune retenue : l'accaparement de l'eau pour le « tout-ski »
J'ai dû franchir 6 barrages de police et subir trois fouilles de ma bagnole pour vous ramener cette scandaleuse histoire de privatisation de l'eau et d'artificialisation de la montagne pour le « tout-ski » en Haute Savoie.
par Partager c'est Sympa
Billet de blog
Les dirigeants du G7 en décalage avec l’urgence climatique
Le changement climatique s’intensifie et s’accélère mais la volonté des dirigeants mondiaux à apporter une réponse à la hauteur des enjeux semble limitée. Dernier exemple en date : le sommet des dirigeants du G7, qui constitue à bien des égards une occasion ratée d’avancer sur les objectifs climatiques.
par Réseau Action Climat
Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain