Iconoclash
Peintre, caricaturiste
Abonné·e de Mediapart

63 Billets

1 Éditions

Billet de blog 7 janv. 2020

Réforme des retraites : "Où sont les femmes ?"

Lâcheté ou courage : Economie de mots ou cynisme économique… Madame Schiappa, qu’avez-vous fait de votre « vervulence » ?

Iconoclash
Peintre, caricaturiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Réforme des retraites : où sont les femmes ?

Lâcheté ou courage : Economie de mots ou cynisme économique…

A partir d’aujourd’hui, les ministres « techniquement concernés » par la réforme des retraites vont participer à ce débat marathon. On peut s’en réjouir ! Cette question va enfin sortir du huis-clos de l’exécutif Premier Ministre/Président de la République/Delevoye Bis/, entrouvert de temps en temps aux organisations syndicales. La discussion va donc s’enrichir du Travail, des Transports, de la Santé, de l’Education, de la Fonction Publique…

Une grande absente, toutefois : « les Femmes » ! Pourtant !

L’enjeu féministe, patent dans cette affaire, serait-il soigneusement dissimulé de la réforme des retraites ?

Madame Schiappa,

Vous qui êtes si prompte à vous emparer de tout ce qui est de nature à menacer le statut des femmes, avez-vous mesuré la régression économique, morale et sociétale que contient, pour les femmes, le projet de réforme de la retraite de votre gouvernement ?

Je dis bien « projet », car à ce stade, il paraît qu’il est encore temps de débattre de son contenu et de sa portée.

Le Collectif « Nos retraites » * s’est récemment exprimé sur le sujet en en détaillant point par point, les incidences sur la situation financière et sociétale des femmes.

 Outre le principe du calcul de la retraite « par point », la question du régime des pensions de réversion, allouées, on le sait, majoritairement aux femmes, du fait d’une réalité démographique, n’a pour l’instant jamais été abordée, ou de façon très lacunaire. On s’abstient en effet de préciser que celles-ci ne seront versées que bien plus tard que ne le permet le système actuel et… non dues pour les veuves ingrates qui auraient précédemment divorcé ! Quel est le fondement de cette restriction ?

Plus moral que juridique en tout cas puisque, dans le régime actuel, la notion de durée de vie commune préside au versement de toute prestation à caractère compensatoire, afin de réduire la perte de revenus découlant de la rupture du lien conjugal (par divorce ou décès) et que cette dernière se poursuit par- delà la mort de l’époux (le plus souvent) redevable…

Ainsi, l’épouse qui divorce perdrait son droit à la pension de réversion de son ex ! Normal ! Comme chacun sait, le mariage est un « placement » ! Rompre ce contrat, c’est renoncer à la rente à laquelle on a souscrit ! Et puis, de nos jours, avec l’indépendance économique des femmes qui se sont engagées dans des carrières professionnelles aussi lucratives que leurs pairs (égalité professionnelle oblige), plus rien ne justifie cette « prothèse » !

Et quand on aime, on ne s’en va pas ! Même si c’est devenu insupportable ! Même si on risque, pour certaines, sa peau ! On reste ! Et on meurt, prématurément. De quoi faire faire des économies sur le budget des minima sociaux (solidarité et minimum vieillesse).

Et puis, et surtout ! Quand on aime… on ne calcule pas ! Car quand on n’aime plus, on redevient calculateur(rice)

 Alors, madame Schiappa, qu’avez-vous fait de votre « vervulence » et de votre omniprésence, madame la secrétaire d’Etat chargée des ( affaires ( ?) de femmes ?

Nous nous sommes tant aimés © Iconoclash

*Extrait du blog Médiapart de « Collectif nos retraites » daté du 8 décembre 2019

« …La question de la retraite est un enjeu féministe crucial et souvent peu abordé. Elle met en effet en jeu non seulement la question des inégalités économiques de genre, mais aussi plus fondamentalement, la question de l'autonomie financière des femmes. Le projet du gouvernement, en faisant de la retraite un strict reflet de la carrière, y compris dans ses périodes les plus précaires, en conditionnant les droits familiaux et en réduisant le niveau général des pensions, menace encore davantage une autonomie déjà insuffisante. »

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Palestine
Israël envoie l’armée contre sept ONG palestiniennes et provoque un tollé
En pleine campagne électorale, le ministre de la défense israélien a donné son feu vert à une opération militaire en Cisjordanie contre sept organisations majeures de la société civile palestinienne. Des consuls européens et des experts de l’ONU réaffirment leur soutien aux organisations ciblées.
par Sarah Benichou
Journal
Discriminations sexistes à l’entrée de prisons : des retraits de soutiens-gorge imposés à des avocates
Cela fait une décennie que des avocates signalent des retraits de soutiens-gorge imposés par des surveillants quand elles se rendent en prison. Depuis la diffusion d’une note par l’administration pénitentiaire en juillet 2021 interdisant cette pratique, au moins quatre avocates ont rapporté avoir été ainsi « humiliées ».
par Sophie Boutboul
Journal
Rénovation thermique des bâtiments : les bailleurs sociaux à la peine
Un rapport que vient de publier l’Agence nationale de contrôle du logement social montre que seuls 6,8 % du parc social ont fait l’objet d’une rénovation thermique ces dernières années, avec des résultats en matière de performances énergétiques encore très insuffisants.
par Lucie Delaporte
Journal — International
Chine et États-Unis entrent dans un nouveau cycle de tensions économiques
La crise taïwanaise a prouvé la centralité de la compétition entre Pékin et Washington. Sur le plan économique et historique, c’est aussi le produit des errements de la gestion par les États-Unis de leur propre hégémonie.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Transition écologique... et le train dans tout ça ?
La transition écologique du gouvernement en matière de transports ne prend pas le train ! Dans un billet, le 3 août, un mediapartien dans son blog « L'indignation est grande », dénonçait le « mensonge d’État » concernant l’investissement ferroviaire. Deux émissions sur France Culture sont révélatrices du choix politique de Macron-Borne ! Saurons-nous exiger le train ?
par ARTHUR PORTO
Billet d’édition
Entretien avec Manuel Bauer, réalisateur du film documentaire « Vida férrea »
Entretien réalisé par Alice Langlois qui a mené un terrain anthropologique dans la région minière traversée par le film et le critique de cinéma Cédric Lépine, à l'occasion de la présentation du film « Vida férrea » à Visions du Réel, festival international du film documentaire de Nyon (Suisse) en 2022.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Relancer les trains de nuit et améliorer l'infrastructure créera des emplois
[Rediffusion] Lorsque le voyageur se déplace en train de nuit plutôt qu’en avion, il génère davantage d’emploi. La relance des trains de nuit peut ainsi créer 130 000 emplois nets pendant une décennie pour la circulation des trains, la construction du matériel et l’amélioration des infrastructures. Bénéfice additionnel : les nouvelles dessertes renforceront l’attractivité des territoires et l’accès à l’emploi.
par ouiautraindenuit
Billet de blog
Les perdus de Massiac
Par quel bout le prendre ? Dénoncer l'incompétence catastrophique et l'inconséquence honteuse de la SNCF ou saluer les cheminots qui font tout leur possible pour contrebalancer l'absurdité du système dont ils sont aussi victimes ? L'État dézingue d'abord chaque secteur qu'elle veut vendre au privé de manière à ce que la population ne râle pas ensuite...
par Jean-Jacques Birgé