L'Europe désire l'euthanasie

Dans ma jeunesse punk, j'écoutais assidument le groupe Marquis de Sade, dont un refrain de la chanson "Conrad Veidt" prend aujourd'hui une couleur prémonitoire... Marquis de Sade, j'écoute encore et j'adore toujours. We gonna dance 'till the end now !

Conrad Veidt

"L'acide oxyde corode le temps
L'homme observe les sourires
Crispés sur les dents, dents des silhouettes
épiderme sec, fixées sur
Une esquisse de klimt mais

Conrad Veidt danse
Conrad Veidt danse
Conrad Veidt danse

Les cris disséqués dans d'épais catalogues
Les lèvres articulent le lent monologue
Le sens expire, l'expression prime
La ville n'est plus qu'une vitrine où

Conrad Veidt danse
Conrad Veidt danse
Conrad Veidt danse

Le long des usines incises par le vent
Rank xerox asservit les couleurs résistantes
L'Europe désire
L'Europe désire
L'Europe désire l'euthanasie
l'euthanasie
l'euthanasie

Pureté froide à Nagasaki"

Marquis de Sade - Conrad Veidt (live 2/4) © Marquis Seberg

 

EDIT (3.10.2015) : suite aux attaques incessantes que subissent les universitaires et les intellectuels sur Médiapart, et en raison de l'absence de réaction des modérateurs, j'ai décidé de mettre fin à mon abonnement et de fermer les commentaires de ce blog. Les forums de ce média n'ont, de fait, rien de véritablement "participatif" puisqu'aucune règle de discussion n'y est respectée ni appliquée, et puisque la mauvaise foi, le sexime, je poujadisme anti-intellectuel et l'agressivité gratuite semblent parfaitement légitimes. Un certain nombre d'attaques violentes et ad hominem m'ont par ailleurs décidé à mettre fin à mes tentatives de discussion en ligne sur ce site.

Je remercie celle et ceux avec qui j'ai eu des contacts intéressants, et je prie celles et ceux qui souhaiteraient poursuivre les discussions dans un climat apaisé de me rejoindre sur mon blog personnel (http://igorbabou.fr) où mes articles sur Médiapart seront repris, ou de ne plus perdre leur temps dans d'inutiles discussions en ligne : la vraie vie est ailleurs.


 Edit (24.11.2015) : j'ai remis en route le site Indiscipline! (http://indiscipline.fr) en le transformant en une sorte de Club Médiapart où les blogs sont modérés par leurs auteurs. Indiscipline comporte également une partie "réseau social" et des forums. Si la logitique informatique est en place, et fonctionne correctement, ce qui compte c'est la manière dont on réussira (ou non) à élaborer des manières de faire collectives pour éviter les dérives trollesques et les aigreurs médiapartiennes. Toutes et tous les abonnés de bonne volonté sont invité.e.s à y participer. Et rien n'interdit de poster sur Médiapart, avec en plus une reprise du post et un lien vers Indiscipline, de manière à bénéficier de l'exposition de Médiapart, tout en gagnant la possibilité de modérer soi-même vos blogs et commentaires. A vous lire !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.