Adultes handicapés mentaux double peine grâce aux délires sécuriataires

Comment nous, les parents d'adultes handicapés, passons de la colère à la fureur suite aux déclarations autoritaires/hygiénistes de M Le Maudit, qui les prive de vacances. Merci de faire passer le message au maximum de personnes de façon à donner un autre éclairage de ces lois scélérates.

Je suis la mère d'un jeune adulte handicapé mental hébergé dans un lieu de vie, et hier, j'appelle l'association organisatrice des séjours spécifiques  juste pour savoir s'ils avaient bien tous les documents nécessaires au départ en colo de mon fils, prévu du 31 juillet au 7 aout au bord de la mer.

On m'informe que hier matin que décision est prise d'annuler tous les séjours du mois d'aout suite aux déclarations du 12 juillet, et ce, quelques jours avant le départ, "pour leur bien" évidemment.

Il y a également pénurie d'accompagnateurs spécialisés, qui comme beaucoup, ont dû envisager d'autres options, sans pouvoir attendre le bon vouloir du gouvernement, et qui sont également soumis aux obligations vaccinales sans détails.   

Petit résumé de la situation :

Tous les résidants de son lieu de vie ont été vaccinés, justement pour préserver le collectif des résidants, des équipes éducatives et soignantes, et ce, depuis le début de l'année. J'ai donné mon accord malgré ma crainte des effets secondaires. Je savais très bien que si mon fils n'était pas vacciné, il serait privé de sorties et de vacances, et que cela rajouterait des complications aux équipes en termes d'organisation du travail et de gestion des frustrations. Hors de question que je prive mon fils des petits bonheurs relatifs à son quotidien, et qu'il fasse prendre un quelconque risque à ses camarades et éducateurs. 

Je rajoute, que tout le monde dans son lieu de vie, avaient été testés positif au Covid et étaient tous asymptomatiques au mois de novembre: personne n'a été malade, ni résidants, ni personnel.....  ils ont subi des isolements individuels inhumains sur ordre de l'ARS, et je remercie la directrice et les équipes de ne pas avoir obéit à ces injonctions stupides, autoritaires, contreproductives, et épuisantes pour tous: ils sont donc restés ensemble, avec des gestes barrières non-négociables, mais du coup acceptables pour ces personnes d'une sensibilité exacerbée, et sujets à des troubles du comportement qu'il était odieux et dangereux de provoquer. Mais qui s'en est inquiété ?

Tout le personnel, tous positifs également, a été obligé de rester confiné chez eux, à tel point, qu'ils n'étaient pas assez nombreux pour gérer ces hyper complications,  aucune aide des autorités, la directrice obligée à l'arrache de faire des demandes d'intérimaires qui ne connaissaient pas les résidants, et ce en très petit nombre. Résultats: épuisement et burn-out +++++

Donc: personne n'a été malade, mais l'ARS les à tous fait remonter dans les statistiques comme atteint du Covid.. quelle imposture !!!!!

POUR LEUR BIEN

Aujourd'hui, nous nous retrouvons pour le 2 ème été consécutif, avec des personnes privées de vacances, alors que ces séjours sont un des  projets majeurs de l'année, et sont essentiels pour leur moral, leur mental, leur autonomie....et leur plaisir (le plaisir est interdit pour la plèbe) 

Il est probable, que faute de départs depuis 2 ans, beaucoup d'organismes de séjours, spécifiques ou pas, vont mettre la clé sous la porte, mais tout le monde s'en fout... sauf les handicapés, leurs parents et leurs éducateurs. Mais que pesons nous dans cette balance commerciale et budgétaire ? nous sommes ceux qui ne sont rien....... 

UNE SEMAINE AVANT LE DEPART ET AUCUN PLAN B POUR COMPENSER !!!

Qui va éponger la frustration ? pas le gouvernement que je sache ! ce sont les éducateurs et les parents !! mais c'est normal, c'est le Nouveau Monde  Merveilleux de Macron....

Sans s'attarder sur la désorganisation du travail des équipes éducatives, qui devront revoir leurs dates de congés pour qu'il y ait suffisamment de personnel encadrant: quelle honte quand on sait leur salaire !!!

Alors, à quoi sert la vaccination ??? juste à éponger les stocks de doses, à contraindre par plaisir (si, si, on voit bien la jubilation des nervis dominants) à punir, menacer et diviser les gens pour les empêcher de parler et surtout de réfléchir à la situation.

On sait quelle population est à risques, alors pourquoi tordre le bras de tout le monde ? pourquoi menacer ? pourquoi nous faire peur  si ce n'est pour nous faire taire ? trop de mensonges, de manipulation des chiffres, trop de censure sur les expressions libres et contradictoires, puisque je suis maintenant une "complotiste" . Démocratie, vraiment ?  

Le couple Macron n'est pas vacciné parce qu'ils auraient eu le Covid, la bonne affaire, et quelle exemplarité !! mon fils aussi a eu le virus, alors pourquoi devrait-il être puni ? nous sommes punis comme des mômes c'est scandaleux.   

Qu'ils se choquent après cela que la colère passe à la fureur, mais c'est la démonstration de l'ignorance et du mépris de classe dont ils font preuve.

A oui c'est vrai, j'oubliais: les handicapés sont improductifs, et en plus ils coûtent de l'argent , bref, les loosers dans toute l'horreur cynique des dominants. 

Merci pour votre attention

  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.