Une atteinte à l'intégration des ressortissants étrangers en France

Le conseil départemental de la Drôme a indiqué lundi 26 octobre 2015 qu'il ne veut plus financer un service qui selon lui « contribue au développement du communautarisme » (1)

Le conseil départemental de la Drôme a indiqué lundi 26 octobre 2015 qu'il ne veut plus financer un service qui selon lui « contribue au développement du communautarisme » (1)

Désormais dans la Drôme un étranger malade qui ne parle pas le français, ou qui n'a pas encore eu le temps de l'apprendre, se trouvera confronté au choix suivant : 

Se faire soigner sans que le médecin ait forcément compris de quoi il souffre, et selon un diagnostic établi sans dialogue ni éclaircissement;

Ou bien se retourner vers une source de soins non financée par le Conseil Départemental de la Drôme.

 Question à deux sous : est ce que cette situation favorisera l'intégration, ou l'exclusion ? 

Le Conseil départemental de la Drôme, dont la majorité a basculé à droite aux dernières départementales, indique dans un communiqué qu'il "ne fera plus appel aux interprètes dans le cadre des consultations de patients d'origine étrangère qui se rendent dans les centres médico-sociaux drômois". 

Selon Patrick Labaune, président (Les Républicains) de la Drôme, un tel financement contribue au "développement du communautarisme (...) Nous devons, par notre action, favoriser l'intégration des ressortissants étrangers. Cela passe obligatoirement par l'apprentissage de la langue française. Faire appel aux interprètes maintient, au contraire, ces personnes dans l'exclusion." Selon France Bleu, le budget pour les interprètes s'élèverait à 15 000€ par an pour... 41 centres médico-sociaux dans la Drôme[i].

Selon le Département, il s'agirait d'une première en France, et il est à craindre que l'application de cette décision n'entraîne, par mimétisme, une banalisation de sa portée xénophobe dans d'autres collectivités.

Bien au-delà de l'atteinte qu'elle porte au métier des interprètes et traducteurs, cette décision relève en effet d'une xénophobie caractérisée, pour ne pas dire de racisme, en faisant obstacle, pour les ressortissants étrangers, au respect de certains droits élémentaires (d'information, d'accès aux soins, de représentation juridique...). Elle témoigne d'autre part d'une méconnaissance affligeante du rôle des interprètes et traducteurs en général mais surtout, en l'occurrence, dans l'intégration réussie des ressortissants étrangers, quelles que soient leurs origines, dans notre société. Elle illustre de plus une ignorance totale du processus d'apprentissage d'une langue étrangère, en l'occurrence le français.

Dans un communiqué de presse du 30 octobre 2015 AFIGSO, l'Association Française des Interprètes du Grand Sud-Ouest dénonce cette décision "électoraliste" qui "attise la xénophobie", "ne favorise aucunement l'intégration des étrangers" et "porte atteinte au métier d'interprète" (voir le communiqué[i]).

 C'est parce que nous estimons que cette décision dans la Drôme relève de la plus pure xénophobie en action que nous tenons à en informer le plus grand nombre, dans l'espoir que le sujet soit largement diffusé et fasse débat.

Voir aussi:

http://www.isere-antifascisme.org/danger-des-interpretes-dans-les-centres-medico-sociaux-demagogie-xenophobe-de-patrick-labaune-president-lr-de-la-drome

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/10/27/01016-20151027ARTFIG00360-centres-medico-sociaux-la-drome-ne-veut-plus-faire-appel-a-des-interpretes.php

http://www.liberation.fr/direct/element/suppression-des-interpretes-dans-les-centres-medico-sociaux-de-la-drome_21672/

http://www.vousnousils.fr/2015/10/28/drome-suppression-des-interpretes-dans-les-centres-medicaux-sociaux-577882

http://www.ledauphine.com/drome/2015/10/26/plus-d-interpretes-dans-les-centres-medico-sociaux

http://www.leparisien.fr/lyon-69000/drome-suppression-des-interpretes-dans-les-centres-medicaux-sociaux-28-10-2015-5226599.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F


(1) Communiqué de l'association d'interprètes AFIGSO : http://afigso.com/docs/cp1.pdf


[i] https://www.francebleu.fr/infos/politique/la-drome-ne-veut-plus-faire-appel-des-interpretes-pour-ses-centres-medico-sociaux-1446041743


[i] Titre, photo  et extrait de l'Express enligne à http://www.lexpress.fr/actualite/societe/la-drome-ne-veut-plus-d-interpretes-dans-ses-centres-medico-sociaux_1729636.html du  26/10/2015

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.