Big Bang, Festival des Idées, les "gauches", FI ... et les points sur les "i" :

Les "gauches" (sic) se réunissent, elles se parlent et peut-être même qu'elles s'entendent ...

... et Mediapart d'en frétiller de bonheur et de nous rejouer un mauvais remake de "Back to the Future" version 2016, où l'on nous avait abreuvés de multiples appels venus de tous côtés et adjurant, déjà, les "gauches" de se rassembler.

Mais qui se cache donc derrière ces "gauches" dont on nous rebat les oreilles très régulièrement ? Et bien, on y inclut, sans honte aucune, ceux-là mêmes qui ont conduit à la mort le concept de gauche : membres du PS sous toutes ses variantes (Génération.s, Place publique) et EELV entre autres.

Or, quand on lit ce que disent ces gens-là (je ne peux plus les écouter en "live", je développe des boutons ..), il en ressort clairement que, pour eux, le mot "révolution" est un gros mot auquel ils préfèrent largement le si doux terme de "réforme", même quand , sous ce vocable, s'annonce une véritable régression des droits sociaux et économiques du plus grand nombre.

Mais, eux, sont si présentables, si calmes, si bien élevés, si "civilisés", comment ne pas les apprécier ?

Pas comme ces rustres de la FI et tout particulièrement le repoussant Mélenchon, n'est-ce pas ?

Toujours rien compris, Mediapart ?

Une mise au point, une de plus, s'impose : parmi les militants et sympathisants de la FI, nombreux sont ceux qui ne veulent plus entendre parler du PS et de ses affidés et feront le choix de l'abstention ou du vote blanc plutôt que de voter pour représentants de ces partis. Mais peut-être estimez-vous que le taux d'abstention n'est pas vraiment un problème ? Pourtant, c'est la hausse constante de ce taux qui entraine, mécaniquement, la hausse du pourcentage des voix pour le FN / RN ... à vous de voir !

Voici le commentaire que j'ai posté le 16 octobre dernier, soit un mois avant le début du mouvement des Gilets jaunes :

"Bon, ça fait un moment que je n'ai plus la moindre illusion sur la moindre objectivité de Mediapart quant à la FI (généralement, d'ailleurs, résumée à JL Mélenchon).

Pas beaucoup d'analyses de "l'Avenir en commun" et en particulier de ses objectifs en matière d'écologie et de social, ni avant les élections de 2017 ni après (rien à espérer non plus, je pense, avant les européennes), mais aucune occasion manquée à la moindre polémique, voire pseudo polémique, entre Insoumis.

Mais là ... que dire ? 

Mediapart, avez-vous conscience de ce que beaucoup en France (et ailleurs du fait de la politique française des dernières décennies) endurent ? Comprenez-vous réellement l'état de la planète ? Espérez-vous vraiment que des Hamon ou des Macron vont améliorer quoi que ce soit alors que le premier a contribué et que le second contribue à l'aggravation générale de la situation aussi bien sociale qu'écologique ? Croyez-vous encore qu'un système libéral "adouci" est la solution ?

Votre cécité est désespérante."

Nous sommes le 9 juillet et je peux conclure ce billet avec exactement la même phrase ... c'est triste.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.