ELECTION PRESIDENTIELLE 2021

ZEMMOUR LA MARIONNETTE DE ROTHSCHILD - BOLLORE  ?

Vous allez me dire que cette question est saugrenue et à peine croyable . Une sorte de toile d'araignée dont Zemmour serait la bète . 
Nous sommes face à un processus fort avec beaucoup de mystères pour une candidature présidentielle pleine d'intrigues . J' ai examiné quelques noms inconnus et reconnus . 

Julien Madar : il  a mis la boîte aux lettres à disposition de l’équipe d'Éric Zemmour.
 Âgé de 32 ans, il est le Directeur Général de Checkmyguest. Ancien banquier d’affaire chez Rothschild, où il s’était spécialisé dans la fusion-acquisition pendant son année de césure.

Jonathan Nadler :  il dirige une cellule de financement d’une dizaine de personnes .  Ancien banquier d’affaires qui a  aussi travaillé pour Rothschild  .

Vincent Bolloré  : à  23 ans, après un début de carrière dans la finance, Vincent Bolloré intègre la célèbre banque Rothschild. Sa famille et celle d’Edmond de Rothschild sont proches .

Emmanuel Macron , à 32 ans devient associé-gérant chez Rothschild, battant ainsi le record (33 ans) détenu par Grégoire Chertok, un banquier star de la rue de Messine. Une progression étonnante ?  Cette propulsion éclair reste "un mystère"... 
Vincent Bolloré a rencontré Emmanuel Macron  il y a quelques semaines. Une rencontre  d'apaisement entre les deux hommes, notamment sur la tonalité conservatrice de CNews.

Eric Zemmour : protégé et salarié de Bolloré propriétaire de Cnal+ , C8, Cnew , etc... La ligne éditoriale est dictée par Bolloré . Les médias et les journalistes sont aux ordres ou en mission commandée . Zemmour exécute .
La question des finances reste taboue dans l’entourage d'Éric Zemmour. Il préfère laisser le financement dans l’ombre .

 
La candidature Zemmour vise à imploser le corps électoral traditionnel . Son impact déstabilisera les électorats toutes tendances confondues . Sa mission est d ' extrèmedroitiser la campagne des présidentielles ,avec le risque d'entamer le Front national  et de flouter les partis de droite . Cette élection risque de se dérouler dans un lourd climat  de haines ,de provocations sémantiques et de heurts  .  Au second tour Macron tentera de  rassembler les divisés éparts et se faire réélire . S' il le peut ... Le plus pire est peut ètre là !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.