Black List

CLIP RODOLPHE BURGER ENSEMBLE © bruckerflorian

Après le choc, la sanction ?

Le Président de la République a proposé trois mesures : Réformer la Justice pour qu’elle soit indépendante, surveiller les intérêts des ministres et parlementaires pour lutter contre les conflits d’intérêts, l’aggravation des sanctions pour les élus condamnés.

Encore des promesses en l’air ? Ou un vrai changement dans l’air ?

 Gaëlle Lenfant, vice-présidente PS de la région PACA dit vouloir rétablir la confiance des français :

 http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/040413/pour-un-choc-local-de-confiance-et-de-transparence

 

 Puisqu’on parle d’aggraver les sanctions, pourquoi ne commence-t-on pas dès maintenant par exiger des élus un casier judiciaire vierge ?

La première réforme de la justice ne devrait-elle pas d’être la même pour tout le monde ?

Justement, une liste noire vient de sortir il y a quelques jours ; Liste non exhaustive (on s’en doute !) des « repris de justesse »…du PS, UMP, et FN : (in « les moutons enragés »)

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/04/05/liste-non-exhaustive-des-condamnations-et-mises-en-examen-du-ps-de-lump-et-du-fn/

 J’ai rarement pris de plaisir à lire les pages d’un bottin, mais là, j’avoue que l’on y trouve un intérêt tout particulier, teinté de consternation et de désespérance mais aussi renforcé par l’idée qu’une nouvelle justice pourrait éventuellement déjà faire appliquer la véritable sanction : Inéligibilité et donc aussi démissions immédiates de tous ceux qui ont déjà fait l’objet d’une condamnation portant sur:

les trafics d’influence, les délits de favoritisme, la corruption, l’escroquerie, le recel d’abus de biens sociaux, le blanchiment d’argent, le non respect du droit du travail… et j’en passe…

Ce serait quand même la moindre des choses que nos élus soient comme promis : irréprochables ! Pourtant, à leurs côtés, Ali Baba et ses 40 voleurs passeraient pour des enfants de chœur !

Il est vraiment grand temps d’appliquer la tolérance zéro pour ceux qui ont la charge de gouverner ! Sinon le choc de moralisation annoncé risque fort de ressembler à un chic pacte de citoyenneté.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.