Affaire Cahuzac:Qu'en est-il d'une possible caisse noire de financement Roccard 93 ?

Quand l'affaire Cahuzac a surgis on a vu quelques têtes d'affiches venues défendre Cahuzac, ou parler de l'affaire... Valls, Bauer, même les droites le défendaient, spéculant aussi sur un échec de Mediapart, pour s'en servir dans d'autres affaires (où Cahuzac n'était pas si étranger)

   Même si certains, comme Manuel Valls, ont ensuite faussement joués les trahis après les aveux de Cahuzac, le moment qui les a réelement touché, c'est seulement lorsque Jérôme Cahuzac a déclaré que l'argent planqué, grâce à Reyl, dans un compte omnibus à l'UBS, venait  d'un financement de campagne pour Michel Roccard, avortée ...

   sur France Info:
   - Manuel Valls "triste" et "dégoûté".

- Extrait:

   - Certains acceptent cependant d'en dire plus. "C'est une tristesse pour lui et pour Michel, quelques semaines après sa mort", confie Alain Bergounioux. A l'époque des faits allégués, en 1992, l'historien travaille au côté de Michel Rocard. Alors qu'il n'est plus Premier ministre et pas encore Premier secrétaire du PS, ce dernier prépare son avenir présidentiel dans des bureaux, rue de Varenne à Paris. "Les bureaux sont vastes et les collaborateurs nombreux. (...) Les financements occultes étaient la règle, tous les partis le faisaient", a déclaré aux juges Jérôme Cahuzac. Selon sa version, c'est pour financer la campagne présidentielle de Michel Rocard qu'il ouvre un compte en Suisse, avant d'en avoir un usage personnel par la suite......

- Fin extrait.

    C'est quand même bizzare que Cahuzac, qui était pourtant allé à la soupe Sarkozyste (comme Roccard et Alain Bauer) n'ait chagriné Valls, que lorsqu'il a peut-être, pour la première fois dans cette affaire, dit la vérité.

    C'est quand même bizarre que Fouks (ami de Valls, et Bauer, et Roccardien lui aussi) n'ait regretté réellement qu'une chose, d'avoir pris, via sa société de communication (de blah blah) la défense de Cahuzac... déclarant plus tard:

"Il faut s'interroger sur les conditions d'exercice d'une activité qui représente 1 % du chiffre d'affaires d'Havas Worldwide et 99 % de ses emmerdes", reconnaît Stéphane Fouks (Le Monde.fr)   ..... C'est sûre que lorsqu'on sert à mentir pour protréger le cul de Roccard, Valls etc..  (d'après moi) , c'est beaucoup moin gratifiant et marrant que vendre du blah blah au service du CAC40.

  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.