Le mythe insécuritaire de 2002,pour aider Chirac en 2002 (Hollande / Sarkozy)

     L'un maîtrise les cartes de presse et la Franc-Maçonerie, l'autre les patrons de presse (finance) et les réseaux Wisner.

    Le mythe insécuritaire de 2002, pour aider J. Chirac à  esquiver la taule (J-C. Mery), semble être devenu, depuis ces années, la seule manière d'être élu et connivent du PC au FN (en passant par presque tous les partis)!

     Ce billet est Hélas, d'actualité, car Papy Voise est mort récemment.

Paul Voise 1 Incendie © citizenone


Sur le Blog du communicant on trouve:
- Médias & Insécurité : Un ex-dirigeant de TF1 avoue avoir fauté dans l’affaire Voise. Et si ça recommençait en 2012
Le Monde:
-  "Papy Voise " est mort : retour sur avril 2002, les médias, l'insécurité...
Les Belges et Suisses me surprennent souvent plus que la France, par leurs claires-voyances. Article de 2007:
 - En 2002, TF1 en a fait des tonnes
Même les nuls de l'Express en parle (succinctement, je vous rassure):
Papy Voise, héros malgré lui de la présidentielle 2002, est mort

La télé avait un peu oublié l’insécurité par Hervé Liffran ("Le Canard enchaîné", 9 octobre 2002):
TF1, qui préfère mettre l’accent sur l’activisme de Sarkozy et sur le travail des policiers ou des gendarmes. Pour en avoir le cœur net, il suffit de consulter les pages Internet de Télé Bouygues. Lesquelles fournissent la quasi-intégralité du sommaire des journaux de la Une depuis le 1er décembre 1999. Audimat oblige, France 2 et France 3 n’ont pas manq.....

Big Brother Award (La France a peur): L'aveu bien trop tardif, d'autant plus pour un patron de rédaction d'information de TF1 et du Figarots qu'est censé être Robert Namias.

namias - dcdc
Papy Voise, héros malgré lui de la présidentielle 2002, est mort

 

Zapping Canal+

21 avril 2002 © oliversteed

   2002, le Père OK Pujadas commence le story telling des Roms. (La seule sanction, pour sa participation à ces œuvres de propagation fut un enroulage de P.Q. de son scooter garé devant la maison de France Télévision, par les wariors de Pierre Carles). Il fut loin d'être le seul, et TF1 puis Calvi ont poursuivit cette œuvre, suivis par I>Télé et France 2 (l’utilisation de quelques obsédés Chevenementistes, omniprésents partout, et tout le temps, dont E. Zémmour (à plaindre pour obsession ravageuse), Thréard, Brunet,  en sont les plus redondants parmi tant d'autres moins victimes d'eux-mêmes et de leurs démons ; N. Polony, A. Pulvar, Y. Calvi, N. Domenacq, A. Bauer (omniprésent jeté de l'université), Y. Rioufol, Y. Thréard, J. Mascé-Scaron (Scribe de Nicolas Sarkozy selon un Blogger (Bigbrowser) sur Lemonde.fr), et J'en passe et des pires......

   Et cela fait plus de 10 ans que ça dure, sans qu'un journaliste se propose de les mettre face à d'autres analyses bien moins romanesques et bien plus terre à terre. Jamais aucun commerçant de voix électoral n'a eu la question : 
   - Mais puisque vous vous faite tous élire sur l'insécurité, comment se fait-il que vos bilans soient toujours les mêmes, ou pire et que par ailleurs, l'autre cause d'insécurité (la pauvreté grandissante), vous n'en parlez jamais ?

    Une question souvent taxée d'angélisme par les pires chroniqueurs que l'ont voit sur toutes les chaînes, tout le temps (aussi appelé Chiens de Garde du système des Médiatocrates, très visible dans le reportage de Pierres Carles, et cette Histoire vérifiée dans son reportage, dont j'avais entendu des bruits flous sur des chaines d'infos, et dans une petite vidéo de We are Change Paris:

- Les rencontres Politiciens / Médias dans la discrétion de ce qu'ils appellent les Cercles. Des endroit sélects, fermés aux publiques dans lesquels politiciens et journalistes (les pires lèche-bottes, tant qu'à faire) ou hommes de pouvoir se côtoient et discutent à l’abri des regards. Il ne s'agit pas forcément de complots, mais de former des grosses connivences et de leurs dévoiler des pseudos secrets sans faits réels qui ne sont, en fait qu'un travail d'influence, pour qu'une fois que les infos sortes, ces journalistes se disent "On me l'avait dit". Les Cercles empêchent aussi les journalistes chiens de garde de devoir se rendre, directement aux domiciles des Politiciens, hors c'est déjà le cas pour certaines: A. Pulvar - B. Shoneberg -  M. Drucker (comme si tonton ne passait pas déjà, assez de plats, le dimanche après-midi ? ) / Mme French Doctor (Seulement Directrice de France 24) et Mme ... et Mr etc... rats......

Ils posent les même questions, obtiennent les mêmes réponses, des mêmes:
 - Sarkozy Valls Mélenchon Lepen (dont la boutique prolifère) Collomb, Calvi, la chevenemntiste du Figaro Polony ... etc....


     Il faut s'arrêter 2 secondes sur celle-ci (N Polony), car lors d'une interview dans laquelle Manuel Valls (Mr Plus de Whites) dénonçait que Sarkozy et Guéant jouaient avec les voix du FN, elle sortie discrètement que le PS aussi l'avait fait, mais n'alla pas plus loin. (un petite insinuation vérifiable, entre amis seulement).

     Bizarrement,ensuite elle déplora que Martine Aubry ai mis Manuel Valse en garde, lorsque celui-ci avait demandé "plus de Whites" dans un marché d’Évry. La formule "Plus de Whites" étant trop grillée, Natacha Polony (Pulvar, la sourde depuis 2009, assise à coté d'elle la laissa mentir) et bien trop utile pour faire une recherche internet et comprendre de quoi il en retournait, Natacha Polony fît une contorsion d'éléments de langage qui ne purent être naturelle et demanda en entachant Aubry encore :
J'ai souvenir (menteuse) que Martine Aubry n'avait pas apprécier votre déploration du manque de mixité sociale, lors d'une promenade dans un marché d’Évry

2005,Sarkozy, les médias et l’invention de la mafia roumaine (Première partie)

Dans : À propos du traitement politique et médiatique de la question tzigane
par Caroline Damiens, 6 avril 2005
- l'indéboulonnable omniprésent Perroquet Yves Calvi titrait : Vendredi 11 février 2005, sur France 5, l’émission quotidienne C dans l’air titrait ainsi le débat du jour : « Délinquance : la route des roms ».

   Bref, comme le disait Polony (avec une vanne très discrète que Valls a fait semblant de ne pas entendre), une certaine gauche mitterandiste (Valls, Hollande et Mitterrand) aussi joue avec la peur de l'étranger. Collomb est d'ailleurs, un exemple de cette crasseuse marchandisation des voix électorales, tout comme Lepen et Sarkozy.

   Et tous ceux (politiciens et éditorialistes) qui l'ignorent et continuent à prétendre que Jospin aurait perdu à cause de l'insécurité, font commerce de la peur, car comme les politiciens se délestent de toutes politiques économiques, ils ne leurs restent plus que l'insécurité pour se faire élire.

   Les médias de masse sont très complices d'oublier souvent ce détail de 2002, surtout lorsqu'ils martèle, sans aucun détail que Jospin aurait négligé l'insécurité. Se sont des fois les même qui disent justement que Sarkozy en jouait, qui néglige que Chirac et Hollande (via Valls), s'en sont aussi servis. D'ailleurs Hollande a fait ses écoles pratiques sous Attali. Pour ses écoles politiques,pure, on se demande s'ils n'a pas eu son diplôme en se collant à la copie de S. Royal ?

Que devrait-on dire alors de Sarkozy et son clone Valls si l'actoin politique devait se mesuré au Sentiments?

 

     Préocupation des français, ou des Politicars Vallso Sarkozo BauAriens (jetté de l'université) débiles? alain-bauer-criminologie-valls-sarkozy.jpg

   Le Sentiment ..... C'est sure qu'avec des Papy Voises et des DCRI qui crée des montres à partir de rien, qu'avec des Racistes qui se baladent sur des marché avec des gardes du corps et son protégés par la presse, et le sentiment d'insécurité, et l'insécurité tout cours, et l'appauvrissement créée par des nul qui minent tout le monde, ne risque seulement QUE de conforter les marchands de peurs en tout genre (Eco et Sécuritaire), et pendant es régressions sociales, le CAC / Carlyle / "Chante un pauvre"  (Singapour, et tout ce joli monde, se renfloue en un rien de temps, sans aucune contre partie progressiste.


   Alors que faisait Hollande ?
   D'abord le pote d'Hollande, Valls (proche de Gérard Collomb aussi)  organisait des coups de communication avec Canal plus et des cartes de presse (Mikaël Darmon et Audrey Pulvar , qui se retrouveront tous deux sur I>Télé après).

   Mais, au cas où cela n'avait pas suffit (et on sait pourtant que cela a trop bien marché), Hollande (pro du coup de communication) assurait un peu plus la victoire de Chirac, en envoyant l'acteur (Avocat de profession) Arneaud Montebourg,

Je peux dire que je voterais François Hollande rendit tant service à F. Hollande qu'à lui-même, qui vu la Marie de Paris, se retirer de la partie Civile....
    Bizarre que des cartes de presse dites Gold, n'ai pas osée faire de rapprochement , préfèrent sur-vendre des défaillances mentales de Jacques Chirac, un jours, et l'autre qu'il avait toute sa tête, car disaient-elles, Il en voulait à Nicolas Sarkozy (ça n'a pas vraiment l'aire!!!)??
Le story-telling (Darmon je crois) "Mme pour Sarkozy" et "Mr pour Hollande" en prend un p'tit coup dans la tronche dans le mur des ....s 6-2-sous. (1ere, 3ieme, 4ième, 5ième, 7ième, 8ième photo):

Un vrai mur des ... incomplets ... car comme le dit le proverbe, les cons, ça volent en escadrille...
C'est Bernadette qui fut contente

  Moi qui croyait (selon le story-telling qu'on devait ingurgiter, que mme n’apprécierait pas Hollande et Monsieur n'aurait pas apprécier Sarkozy?
               1-cantonales-elections-president-hollande_414.jpg
  Combien d'année Madame (à qui je n'enlève aucune compétance, ne les connaissant pas) a-t-elle été choyée au conseil général Corrèzien de François Hollande ?

  Rappelez vous de ce que disaient les perroquets (Journalistes de comptoir): Chirac aime bien Hollande et Bernadette préfère Sarkozy 
Nul besoin d'être physionomiste pour supposer une sympathie évidente du couple Chirac en vers l'un et l'autre de leurs petits. D'ailleurs, s'il y en a un qui s'est fait écarté la rondelle entre 2002 et 2007, c'était plutôt Jospin par Hollande, et Dominique de Villepin, obligé de prendre Sarkozy comme Ministre, où et quand celui-ci le voulait. on peut même envisager que ce fut déjà lui qui choisissait les datte de remaniement de 2 Villepin.

  Quand, Pourquoi et qui a initié le retrait de la partie Civile dans le procès lié à la Cassette Méry, après la victoire de François Hollande ?
Jacques Chirac perdit-il vraiment la boule, comme le prétendit Mikaël Darmon et autres, avant qu'il passe en justice dans le même procès, d'où Paris laissa ANTICOR seul ? Et si cela avait été le cas, pourquoi l'avait-il lorsqu'il était pour Hollande ?
Villepin était-il vraiment premier ministre, qui choisissait les ministres de son gouvernement ? (pourquoi avait-il pris Sarkozy alors ?).



 Quelques liens: sur les Parrains chopés sur le net. (Big Brother Awardn sur TF1 et Bauer)



 - Big Brother Awards France Qui surveillera les surveillants ? et Groupe TF1

Alain BAUER (AB Associates) - Big Brother Awards France:  (Bauer, parrain d'un enfant de Manuel Valls)....
  Comme l’a écrit Loic Wachquant dans le Monde Diplo : "Adossée à la science et la politique du crime control éprouvées en Amérique, la pensée unique sécuritaire se présente sous la forme d’un enchaînement de mythes savants (...). Une Amérique « supercriminelle » aujourd’hui pacifiée et dépassée par la France : selon ce premier mythe, les Etats-Unis étaient jusqu’à récemment ravagés par des taux astronomiques de criminalité mais ils auraient, grâce à leurs innovations policières et pénales, résolu l’équation du crime, à l’instar de New York. Dans le même temps, les sociétés de la vieille Europe se seraient, par laxisme, laissé happer par la spirale des violences urbaines. C’est ainsi que M. Alain Bauer, PDG de Alain Bauer Associates, firme de conseil en sûreté, accessoirement conseiller de ministres socialistes et grand maître du Grand Orient de France, a pu annoncer avec fracas que, suite au « croisement historique des courbes » entre les deux pays en 2000, « la France est plus criminogène que les Etats-Unis ».

- Big Brother Award: La France a peur (Bouygues, parrain d'un enfant de Sarkozy)

.....   TF1 et sa filiale LCI, en position dominante sur le marché français de la télévision grand public, est devenu, depuis sa privatisation en 1987, l’arme fatale du groupe de BTP Bouygues pour caresser le pouvoir dans le sens du poil, relayer les politiques sécuritaires et maintenir auprès de son audience un climat de peur et de méfiance.

   Un ouvrage de Pierre Péan en 1997 rappellera comment l’état-major du groupe soutiendra la campagne de Balladur et l’arrivisme de ses lieutenants, dont Nicolas Sarkozy.
 [1] Très vite des émissions de "reportages" détournent des faits divers pour en faire une arme de manipulation douce. Emblématique : "le Droit de savoir", qui sévit encore en 2008, mélange les sujets trash (prostitution, échangisme...), la traque aux "profiteurs" précaires (RMI, allocs, Sécu...), et la promotion décomplexée de la loi et de l’ordre (sujets "embarqués" dans des unités d’élite, comme la BAC, le RAID ou le GIGN).

  Mais l’apogée de cette stratégie se déroulera en 2002, année de la campagne présidentielle. Comme l’a résumé le sociologue du Collège de France Loic Wacquant :
« Les émissions spéciales se multiplient, tel le « Ça peut vous arriver » du 13 février [2002] sur TF1 qui, à la rubrique des violences scolaires, déroule l’histoire d’un gamin suicidé à la suite d’un racket de cour d’école primaire, cas totalement aberrant mais pr


- Alain Bauer (employé par Sarkozy et parrain d'un enfant de Valls: (http://bigbrotherawards.eu.org/Alain-BAUER-AB-Associates)

       Ce personnage influent participe à l’alimentation d’un discours biaisé sur les causes de "l’insécurité" et promotionne grâce à une société privée (AB Associates) les "moyens" de la combattre en promulguants conseils et recommendations, succombant trop souvent aux sirènes de la vidéosurveillance, aux entreprises ou aux collectivités locales.

Ce personnage influent participe à l’alimentation d’un discours biaisé sur les causes de "l’insécurité" et promotionne grâce à une société privée (AB Associates) les "moyens" de la combattre en promulguants conseils et recommendations, succombant trop souvent aux sirènes de la vidéosurveillance, aux entreprises ou aux collectivités locales.

Comme l’a écrit Loic Wachquant dans le Monde Diplo : "Adossée à la science et la politique du crime control éprouvées en Amérique, la pensée unique sécuritaire se présente sous la forme d’un enchaînement de mythes savants (...). Une Amérique « supercriminelle » aujourd’hui pacifiée et dépassée par la France : selon ce premier mythe, les.........


C'est par son business US de flicage, qu'Alain Bauer avait rencontré Ray Kelly, avant le Sofitel express.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.