une Caméra cachée qui prouve que les confusionnistes ont réussi leur oeuvre!

La Laïcité c'est la séparation Église / État. C'est à l’État d'ignorer les religions et de ne pas en faire (elles sont soumises comme tout le monde aux lois communes) , et aux religions de ne pas aller se mettre dans le pouvoir (et au pouvoir de les en jeter).

Voilà un exemple, révélé dans le Magazine de la Santé de France 5, qui montre que tout ces débats pyromanes voulant manipuler le principe simple de la laïcité,  pour faire diversion avec du vide et congestionner l'espace média ou s'inventer des clivages de remplacement aux clivages Sociaux économiques, n'a eu que le but recherché:
- Foutre le feu pour faire diversion.

Le résultat, maintenant, c'est qu'on tombe sur ce genre de cas aberrant, où des soignantes (ou administratifs) se mettre à jouer les Zemmour dans l’hôpital publique:

L'affaire de l'infirmière raciste (titre changé) - Le magazine de la santé © Le Magazine de la Santé

 

Dites moi où un femme croyante, voilée (quelques soit la religion) représente une entrave à la loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat ?
Nul part: Elle n'est ni l’État, ni L’Église ou autre, elle est comme tout le monde, dans l’État, et comme certain dans une religion, rien de plus, rien de moins. Aucun de ses vêtements, appelés Signes ostentatoires par les pyromanes, n'obligent l’État a se confondre avec des Églises, et inversement, en rien la laïcité n'est donc concernée.

Ce sont des lancinantes et continuelles déformations de la laïcité par les pyromanes politiques et leurs chiens de garde (cons utiles au vides, ou sciemment pyromanes) dans une pseudo presse qui ont offert, à quelques nombreux racistes en sommeil avant, les prétextes d'interpréter tout et n'importe quoi comme illégale à leur yeux d'aveugles haineux.

Au pire, imaginons même qu'il est envisageable d'inventer un problème de laïcité entre patiente et soignante dans l’hôpital publique : Et bien même dans le cas de cette vidéo, c'est la soignante qui mettant en avant sa conviction crasse de ne pas soigner une patiente croyante, bafoue la laïcité, pas l'inverse.

Dites moi, aussi si cette pseudo soignante décomplexée en haine, qu'on entend dans la vidéo, aurait fait les mêmes remarque à une bonne-sœur portant une coiffe ?
NON.

 

 

nb: Ce billet n'est pas une critique du magazine de la santé, qui, s'il ne rappelle pas la laïcité, dénonce bien à raison, le comportement de cette soignante pyromane et déficiente.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.