Plainte contre Manuel Valls pour entrave à la loi ALUR

En plus de cette histoire de contestation dans les législatives que sa concurrente qui accuse de fraudes son élection aux législatives 2017, Manuel Valls est peut-être encore dans le caca . . Publié le vendredi 16 juin 2017 à 11h05

https://www.franceinter.fr/politique/plainte-contre-manuel-valls-pour-entrave-a-la-loi-alur

par Cyril Graziani @cyrilgraziani

INFORMATION FRANCE INTER | Une plainte a été déposée devant la cour de justice de la République contre Manuel Valls pour entrave à la loi ALUR lorsqu'il était Premier ministre.

   ................................................................    ................................................................

    ................................................................    ................................................................

    ................................................................    ................................................................

 

   La plainte concerne la loi ALUR, la loi d'encadrement des loyers de Cécile Duflot. Une loi qui, à l'origine, devait s'étendre à 1.000 communes françaises, avant que le Premier ministre socialiste ne décide de l'appliquer qu'aux villes de Paris et de Lille. Une décision vue comme un camouflet imposé à l'ancienne ministre du Logement, dont les relations avec Manuel Valls sont loin d'être au beau fixe.

Pas le droit de ne pas appliquer la loi

    ................................................................    ................................................................

    ................................................................    ................................................................

     ................................................................    ................................................................

 

 C'est en s'appuyant sur cette décision que l'avocat Jérémy Afane-Jacquart a déposé plainte contre l'élu de l'Essonne pour entrave à l'exécution de la loi ALUR. Si le procureur de la cour de justice de la République décide de poursuivre Manuel Valls, l'ancien Premier ministre risque cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende.

Fin (voir le lien pour les pointillés)

 

  Et ce n'est pas fini (autre galère pour Valls, son ami et Emmanuel Macron, le Mozart du vide):

  Manuel Valls aura peut-être aussi la joie d'apprendre que son pote, celui qui s'occupa très mal de la communication de crise de Jérôme Cahuzac, Stéphane Fouks, qui prétendait avoir arrêter les contrats avec les politiciens parce que c'est "99% des emmerdes" justifiait-il, peu de temps après l'aveu de Cahuzac ....... , a repris le business si bien qu'il fait l'objet d'une enquête de la police  de l'office anticorruption (Oclciff), sur l'organisation d'un déplacement d'Emmanuel Macron lorsqu'il était ministre de l'Economie en janvier 2016 à Las Vegas, .........

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.