InternetDev
Analyste Programmeur
Abonné·e de Mediapart

524 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 avr. 2014

Hollande 1983 - Caton de la Reconquête - la bande sonore complète sur l'INA

InternetDev
Analyste Programmeur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est Jean-Michel Apathie qui avait ressortie, en 2008, cette histoire qui n'a pas fait tellement de bruit alors qu'on aurait due beaucoup entendre la droite se plaindre d'avoir été usurpée par un concurrent potentiel. (et plus encore la gauche, quand elle aurait dût se rendre compte que la droite ne l'attaquait bizarrement pas).

Caton - histoire d'une imposture de Francois Hollande © CONTEMPTEUR

    Depuis (2014), je suis tombé sur la bande sonore plus complète, audible sur le site de l'INA:
    -  (page Web de l'INA) - François Hollande est Caton  03 févr. 1983 - 10245 vues - 05min 52s ou (le fichier mp3) :
    Caton, pseudonyme de l'auteur du livre "De la reconquête", est interviewé : pourquoi l'utilisation d'un pseudonyme. Les conditions d'un retour de la droite au pouvoir. Dénonce la tendance de la droite à dramatiser la situation. Le véritable auteur de ce livre est André Bercoff ; celui-ci ne pouvant pas répondre aux interviews, sa voix étant connue des journalistes, a demandé à François Hollande de jouer le rôle de Caton.
   
Emission:
      Inter actualités de 07H30
      journaliste:
         Philippe Caloni

      participant:
         François Hollande

1983 -

CATON, pseudonyme de l'auteur du livre "De la reconquête", est interviewé : pourquoi l'utilisation d'un pseudonyme. Les conditions d'un retour de la droite au pouvoir. Dénonce la tendance de la droite à dramatiser la situation. Le véritable auteur de ce livre est André BERCOFF ; celui-ci ne pouvant pas répondre aux interviews, sa voix étant connue des journalistes, a demandé à François HOLLANDE de jouer le rôle de CATON.CATON invité d'Inter-Matinjeudi 3 février 1983 07:43CATON, pseudonyme de l'auteur du livre "De la reconquête", est interviewé : pourquoi l'utilisation d'un pseudonyme. Les conditions d'un retour de la droite au pouvoir. Dénonce la tendance de la droite à dramatiser la situation. Le véritable auteur de ce livre est André BERCOFF ; celui-ci ne pouvant pas répondre aux interviews, sa voix étant connue des journalistes, a demandé à François HOLLANDE de jouer le rôle de CATON.

François Hollande slalomait, dans son bobard. (comme d'habitude).
http://player.ina.fr/player/embed/PHD98004773/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/460/259

Couverture de l'arnaque Caton de la Reconquête © Bercoff, Hollande

 Bercoff / Attali / Hollande!


Féllicitation ironique au "journaliste" qui s'est bien fait enfûmé ce jours là, à moins qu'il ne fut complice lui aussi. (Philippe Caloni pour ne pas le nommer)!

Mais ne nous trompons pas. Le véritable scoop de cet épisode, n'est pas seulement qu'Hollande ait fait un coup de communication associé avec Bercoff (extrême droite et défendeur de Tapie), Attali (droite), Mitterrand (droite). Le véritable scoop, c'est que sachant cela en 2008, le fait qu'aucun politicards de droite n'a jamais attaqué Hollande de les avoir usurpé. Dite moi, excepté si Hollande est en cheville avec la droite depuis très longtemps, quel partis politique accepterai qu'un soit disant opposant usurpe leur camp politique en leur crachant dessus ?
Entre 2008 (date de cette émission du Grand Journal) et 2012, jamais un seul UMP n'a dénoncé l'usurpation d'Hollande .... devinez pourquoi (d'ailleurs le Sarkozyste Charras le défend là aussi).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Sarkozy-Kadhafi : des mises en examen dans l'opération Hannibal
Une partie de l’équipe impliquée dans la fausse rétractation de Ziad Takieddine a été mise en examen en juin pour « corruption d’agent public étranger », pour avoir tenté de faire libérer le fils de Mouammar Kadhafi, Hannibal, incarcéré au Liban. Noël Dubus, qui pilotait l’opération, a été écroué vendredi.
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal
Le niveau de diplôme des enfants d’immigrés progresse, malgré des inégalités persistantes
Selon l’enquête statistique « Trajectoires et origines 2 » réalisée conjointement par l’Ined et l’Insee et rendue publique ce mardi, un tiers de la population de moins de 60 ans a des origines immigrées sur trois générations en France. Les enfants d’immigrés sont aussi davantage diplômés que leurs parents mais les inégalités sociales perdurent.
par Faïza Zerouala
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède

La sélection du Club

Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès
Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
par Fred Sochard