Hollande 1983 - Caton de la Reconquête - la bande sonore complète sur l'INA

C'est Jean-Michel Apathie qui avait ressortie, en 2008, cette histoire qui n'a pas fait tellement de bruit alors qu'on aurait due beaucoup entendre la droite se plaindre d'avoir été usurpée par un concurrent potentiel. (et plus encore la gauche, quand elle aurait dût se rendre compte que la droite ne l'attaquait bizarrement pas).

Caton - histoire d'une imposture de Francois Hollande © CONTEMPTEUR

    Depuis (2014), je suis tombé sur la bande sonore plus complète, audible sur le site de l'INA:
    -  (page Web de l'INA) - François Hollande est Caton  03 févr. 1983 - 10245 vues - 05min 52s ou (le fichier mp3) :
    Caton, pseudonyme de l'auteur du livre "De la reconquête", est interviewé : pourquoi l'utilisation d'un pseudonyme. Les conditions d'un retour de la droite au pouvoir. Dénonce la tendance de la droite à dramatiser la situation. Le véritable auteur de ce livre est André Bercoff ; celui-ci ne pouvant pas répondre aux interviews, sa voix étant connue des journalistes, a demandé à François Hollande de jouer le rôle de Caton.
   
Emission:
      Inter actualités de 07H30
      journaliste:
         Philippe Caloni

      participant:
         François Hollande

1983 - 

CATON, pseudonyme de l'auteur du livre "De la reconquête", est interviewé : pourquoi l'utilisation d'un pseudonyme. Les conditions d'un retour de la droite au pouvoir. Dénonce la tendance de la droite à dramatiser la situation. Le véritable auteur de ce livre est André BERCOFF ; celui-ci ne pouvant pas répondre aux interviews, sa voix étant connue des journalistes, a demandé à François HOLLANDE de jouer le rôle de CATON.CATON invité d'Inter-Matinjeudi 3 février 1983 07:43CATON, pseudonyme de l'auteur du livre "De la reconquête", est interviewé : pourquoi l'utilisation d'un pseudonyme. Les conditions d'un retour de la droite au pouvoir. Dénonce la tendance de la droite à dramatiser la situation. Le véritable auteur de ce livre est André BERCOFF ; celui-ci ne pouvant pas répondre aux interviews, sa voix étant connue des journalistes, a demandé à François HOLLANDE de jouer le rôle de CATON.

François Hollande slalomait, dans son bobard. (comme d'habitude).
http://player.ina.fr/player/embed/PHD98004773/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/460/259

 

Couverture de l'arnaque Caton de la Reconquête © Bercoff, Hollande Couverture de l'arnaque Caton de la Reconquête © Bercoff, Hollande
http://ecx.images-amazon.com/images/I/410Fw8-OZsL._SX258_BO1,204,203,200_.jpg

 Bercoff / Attali / Hollande!


Féllicitation ironique au "journaliste" qui s'est bien fait enfûmé ce jours là, à moins qu'il ne fut complice lui aussi. (Philippe Caloni pour ne pas le nommer)!

 

Mais ne nous trompons pas. Le véritable scoop de cet épisode, n'est pas seulement qu'Hollande ait fait un coup de communication associé avec Bercoff (extrême droite et défendeur de Tapie), Attali (droite), Mitterrand (droite). Le véritable scoop, c'est que sachant cela en 2008, le fait qu'aucun politicards de droite n'a jamais attaqué Hollande de les avoir usurpé. Dite moi, excepté si Hollande est en cheville avec la droite depuis très longtemps, quel partis politique accepterai qu'un soit disant opposant usurpe leur camp politique en leur crachant dessus ?

Entre 2008 (date de cette émission du Grand Journal) et 2012, jamais un seul UMP n'a dénoncé l'usurpation d'Hollande .... devinez pourquoi (d'ailleurs le Sarkozyste Charras le défend là aussi).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.