Jacques Séguéla et les «clochards» : un SDF lui répond

http://www.lesoir.be/949005/article/soirmag/actu-soirmag/2015-07-29/jacques-seguela-et-clochards-un-sdf-lui-repond

copie partielle:

Pour rappel, le publicitaire français déclarait ce lundi 27 juillet au micro de BFM TV :«  Même si on est clochard, on peut arriver à mettre 1.500 euros de côté !  »

«  Mon pauvre Jacques  », débute Cédric Porte, scénariste et auteur devenu SDF à la suite d’un accident qui lui a fait perdre famille, emploi et logement. Dans sa lettre ouverte, postée sur le Huffington Post, l’homme a tenu à répondre aux propos polémiques de Jacques Séguéla.

 

Pour rappel, le publicitaire français déclarait ce lundi 27 juillet au micro de BFM TV : «  Même si on est clochard, on peut arriver à mettre 1.500 euros de côté !  »

Une phrase choc. Une de plus … En 2009, Séguéla déclarait sur France 2 : «  Si à cinquante ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !  »

Outré, Cédric Porte ne pouvait plus rester silencieux. «  Après l’épisode de la Rolex, dit-il, tu réitères ton mépris des petites gens, en t’attaquant, cette fois, ‘aux clochards’… Je ne sais pas si c’est ton côté ‘roots’ ou si tu as à ce point besoin de ‘buzz’ pour exister, mais laisse-moi te répondre. Étant moi-même sans domicile fixe et touchant le RSA, je n’arrive pas à survivre. Mon quotidien est un enfer  ».

Et Porte de l’interpeller : «  Mais dans quel monde vis-tu toi homme de la com ? Je te propose, si ta verve n’a d’égale que ton courage, de sortir de ta tour d’ivoire, et de venir me rejoindre dans ce monde que tu ignores. Pour cela, rien de plus simple, c’est juste en bas de ton immeuble, sous tes fenêtres ! Bienvenue dans la rue !  »

« Ton argent et ta Rolex ne te protègent pas du ridicule »

Cédric Porte rappelle également au publicitaire que de nombreux Français, toujours plus nombreux, vivent dans la précarité.

«  J’aimerais te voir réaffirmer cette p.................

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.