La p'tite dame qui parle là c'est, ils ne le rappellent que rarement, la ...

La cousine de François Hollande. Tardivement déclarée en 2012, présentée comme journalistes, elle dézinguait Mélenchon, Aubry ou les plus dangereux du moment pour les droites (Hollande Valls Macron inclus) sans le moindre fait réel pour appuyer ses tribunes. p.s.: Je ne vote pas Mélenchon non plus - Personne pour être précis!

    Je ne l'ai entendu qu'une fois le déclarer (dernière vidéo, en bas de page), mais à chaque fois qu'Hélène Pilichowsky (Sarkozyste proclamée par ailleurs) parcourt les émissions d'information, sa proximité familiale avec son cher cousin Fanfan, duquel elle ne tarissait pas d'éloges avant la présidentielle 2012, n'est que très rarement signalée...  Car elle n'a pas commencé ses propagations en 2012, hélas. Avant Hollande elle aidait chez CDans L'air, Ensuite Hollande , Valls puis Macron.

Dans l'information, il y a évidemment le "qui parle", mais aussi le "d'où tu parles", qui est une information en soi:

L'émission plus récente suivante, prend tout d'un coup, un sens plus militant, pour pas dire plus Chien de Gardiste, qu'informatif:

JL Mélenchon et ses Insoumis littéralement lynchés par des chroniqueurs! 24/8 © bbtwister

(1)

 

  Rendez-vous compte de ce qu'elle croit dénoncer : Que comme le PS (Hollande et Valls exclus  car eux l'aidaient) sous Sarkozy, puis d'autres partis opposés à un pouvoir en place, il paraît que le Front de Gauche aussi oserait défiler au coté des salariés contre les lois dites "travail"... Mince alors ...!!!

   Une gauche de "gauche" un crime Inadmissible pour la cousine de Fanfan , Macroniste très logiquement puisqu'elle ne sert que les droites.

  Même Ivan Rioufol, éditocrate au Figaro (etc..) qui n'est pas connue pour être pro-gauche loin de là, ne peut se retenir de la modérer.

  Et alors la vilaine petite phrase crachée juste avant la pub (fin de la vidéo) visant à racoler le bourgeois effrayé par un Diable nommé "Seine-St-Denis", mérite bien, elle aussi un billet car elle montre que ces toutous catégorie ultra-bourges, ultra-pistonés (si tout le monde sait que les journalistes font des articles dont on se rappelle le sérieux, qui connaît un seul article de la ZineCou qui se qualifie de "Journaliste") , veulent vivre dans une France fondamentalement ségrégationniste et rassie.

  Autre petit détail croustillant: Comme Servier, Alain Bauer, Ray Kelly, Mme Pironon (Hélène, Louise, Gilberte), épouse Cupillard, dite Pilichowski, journaliste #GROS-GROS-MDR-DU-SIECLE  a aussi reçu une breloque traçante (légion d'honneur) de Sarkozy le 10 avril 2009 (date de publication du décret: Ils ont évité, quand même, de le faire faire directement pas son cher cousin Fanfan, ça aurait peut-être forcé les chaines qui l'invitent souvent à traiter des sujets de connivences - Dommage, elle devrait être intarissable à ce sujet si elle était vraiment "Journaliste").  On attendra longtemps de connaître, hormis son lien familiale avec le pote de Sarkozy (je peux en perde certain là), ce qui lui a valu réellement cette distinction que reçoivent quelques militaires morts au combat, ou pour actes de bravoure.

 

   Hélène c'est la Chien de garde parfaite .. parfaite parce que les chiens de garde ayant les opinions qu'on leur suggère d'en haut, et comme En Haut dit souvent tout et son contraire selon, elle aussi, de droite avec un cousin de droite qu'elle doit faire croire de gauche , peut dire tout et le contraire de tout dans une seule session (trop de Familiarité dit, par exemple, la non moins cousine Sarkozyste du pote de Sarkozy, Hollande, sans qui Sarkozy n'aurait pas gagné 2007 non plus):

Trop de familliarité © tvreze

Sarkozy lynché ...? (2005)

"Salut, c'est Sarkozy, au téléphone"... CAMÉLÉON – Joseph Macé-Scaron aurait été la plume de Sarkozy (2005) © Bakchich.TV

    Mascé-sacron qui a joué, des années, sur I>Télé par exemple, le gauchot de service, face à son ex-collègue et ami, Yves Thréard (l'un est rédac chef du Figaro, l'autre ex-rédac chef du Figaro-Magazine a aussi propagé chez Marianne)

 

     Hélène , protectrice des droites et droites coucou (celle qui s'incruste à gauche pour couillonner les électeurs progressistes qui ont la tête dans le guidon) on l'a vu, de manière récurrentes, sur I>Télé, France 5 (CDans L'air - et ça pu) , France 2 (dans les émission de présidentielles, et surtout quand elle devait aider Fanfan et Sarkozy), et un tas d'autre médias rampants où seuls les rares fuites qu'elle laisse malgré elle peuvent héberger des semi-informations qu'elles ne devraient pas donner. (ses pubs pour Hollande quand il fallait aider le cousin, ou l'aider un peu à ne pas trop baisser  ... tacler Aubry entre 2011 et 2012, aider Sarkozy en 2007, taper sur le clone de Sarkozy, Copé en 2011 2012, aider et casser Fillon en 2017).

 

Hélène Pilichowski, éditorialiste politique et cousine de François Hollande : "François n'a pas ce brin de folie pour conquérir le pouvoir" © rtl.fr

 

    Pour madame Cousine, suivre l'actualité politique, n'implique pas enquêtes de terrain, confrontation étude de textes et propositions législatives , mais "plonger sans la vie des politiques" (j'ai cru qu'elle allait dire coucher) .. Alors Mediapart, vous avez entendu la leçon  ??

    Là aussi plus facile quand on est la cousine bourgeoise d'un flan bourgeois, et qu'on carrasse en plus, et en immersion (rire), les politiciens qu'ils faut lécher dans le sens du poil. Madame fustige le lynchage (bon chien chien) mais tout le monde attend encore (hormis qu'elle nous appris tardivement son lien de parenté avec Hollande  pour nous raconter qu'il est drôle et gentil) le scoop qui prouverait qu'elle est digne de donner des conseils aux journalistes et futurs journalistes?

 

 

(1) : La voix en fin de bande qui essaie de modérer la cousine (celle là même qui plébiscitait Hollande, Valls, Sarkozy pendant la présidentielle 2012) de Fanfan, est le très à droite Yvan Rioufol, pas connu pour avoir une quelconque sympathie pour la gauche et que Patrick Cohen s'étonne lui-même (crétin celui-là aussi) de voir modéré la cousine Macronphile.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.