Amis Médiapartiens ... ... l'heure est grave !

Une chose me tarabuste ... je me dois de vous informer avant toute issue défavorable.

ALERTE ROUGE !

 

Bonsoir à tous,

 

Je pourrais garder cette mésaventure pour moi, ce n'est pas la première fois que je suis victime de tentatives de fishing mais cette fois-ci d'autres Médiapartiens sont concernés et dans le doute qu'ils puissent être victimes eux aussi de cette tentative que je n'arrive pas encore à identifier comme plaisanterie de très mauvais goût - connaissant l'humour bonhomme de l'expéditeur cela me semble peu probable - ou bien comme un piratage de sa messagerie. Enquête en cours !

 

Donc voici les faits

 

En 2015 je reçois sur ma messagerie personnelle une invitation d'une personne tout à fait respectable qui m'invite à lui communiquer mon adresse mail pour qu'elle puisse m'envoyer le remaniement d'un de ces billets que j'avais commenté afin que nous puissions en discuter avant sa diffusion. Le billet étant rigolo et devant son souci de s'améliorer je lui ai donc envoyer une adresse pour ce faire et depuis régulièrement je reçois en avant-première, comme d'autres Médiapartiens et non des moindres (je le sais de source sûre), le dernier billet fraîchement pondu.

Je suppose que certains d'entre vous on déjà identifié cette personne.

Bref hier je reçois un e-mail à l'entête de cette personne (identifiée par un Prénom et Nom - pas de pseudo, je connais le pseudo MDP, à moins que ...) qui me demande "si on peut discuter" sans autre précision.

Quelques heures plus tard je réponds : oui à quel sujet  ? sans m'étendre davantage.

Et là je reçois une réponse dont j'ai du mal à goûter l'humour car cela n'est pas du tout le ton de la personne que je fréquente à l'occasion sur les fil et le doute s'installe !

Je me câle bien sur ma chaise de bureau et je compare l'adresse habituelle avec celle de ce nouveau message car quand je reçois un message ce n'est pas l'adresse mail qui s'affiche mais l'identité qu'aura bien voulu renseigner la personne et donc je m'aperçois que l'adresse est différente.

Sur ce je suis encore plus perplexe, car comme dit précedemment cette personne est "non-anonyme" mais "non-identifiée" du coup (il s'agit peut-être du petit fils né en 40 après J.C. qui pour assurer ses cadeaux de Noël tente le coup ?) d'où ce partage aux autres Médiapartiens qui pourraient être concernés.

Bref après m'avoir fait pleurer sur ses malheurs intestinaux du moment, avec la promesse qu'il me ferait part des analyses effectuées auprès d'un spécialiste, le lendemain, il me demande le plus simplement du monde de lui acheter 8 Tickets-Recharge NeoSurf à 100€ l'unité parce qu'il est "emmerdé" - ça c'est mon vocabulaire embarassed - et à la prévenance de me demander si je préfère être remboursé par virement (comme ça il a mon RIB le salaud !), en clôturant son message d'un bienveillant "prends soin de toi".

Juste ceci, je suppose que la personne servant de "Cheval-de-Troie" c'est aisément reconnue, aussi je l'invite expressement à me contacter par la messagerie personnelle de Médiapart pour tirer cette affaire au clair.

Si cela n'est pas le cas je répondrais en conséquence :

"Cher J. je suis très attristée par les soucis intestinaux qui vous accablent et je suis au regret de vous annoncer que cela va aller en s'empirant car vous aller faire dans votre froc en apprenant que je vais vous dénoncer à la répression des fraudes pour "tentative de fishing".

Bien sympathiquement, Isabeille"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.