Je viens de voir ...

... tant de b(eaux)tés, trop en fait,

jusqu'à l'écœurement ... Un mal de Mers, Comme un excès de sucre ... Beurk !

Trop beau pour être vrai cette démesure fake-tice, sans équilibre ... re-beurk !

J'crois qu'j'vais en laisser un peu, beaucoup, passionnément ...

Je reviens à mon bayou profond pour me ressourcer !

Born on the Bayou © Credence Clearwater

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.