Histoire réelle et fictive: le sentiment d'insécurité et le labo CéMieux

L'insécurité traverse la société. Elle peut passer dans les familles, les lieux d'éducation, les hôpitaux, la rue. Elle peut concerner nos relations à l'autre en manifestation, en migration, à la banque...Elle est subtile. Gélapatate, Jypense et Jeanreve prennent vie. #solutions

Le chien banane et le manuel du futur d'Attac Le chien banane et le manuel du futur d'Attac

https://france.attac.org/nos-publications/livres/article/nouveau-livre-manuel-d-histoire-du-futur-2020-2030-comment-nous-avons-change-de

----------------------------------------------------------------------------------------------

Quartier Général du laboratoire de recherche Cémieux, du nom de son directeur et de sa directrice. Celle-ci est actuellement en formation dans un camp https://alternatiba.eu/, dans l'optique de participer à des opérations de désobéissance civile avec sa fille aînée.

Vendredi 23 octobre 2020 20h55

radio jauvernoi: Alerte! Le gouvernement vient de lancer un couvercle sur de nouvelles villes! blabla

Foufou: Oh non!

CéMieux: Oh non nous sommes concernés...Le couvre-feu démarre ce soir à minuit. Il sera interdit de sortir de chez soi ou de son travail sans une attestation de déplacement dérogatoire de 21h à 6h.

Foufou: Mais quel con! Je viens de rater la dernière séance d'"Un pays qui se tient sage". Le cinéma Operaims l'avait programmée à 21h.

CéMieux: Zut! J'attendais le retour de madame, du camp Alternatiba, pour visionner ce documentaire de David Dufresne. Un rappel sur les violences étatiques subies par les Gilets Jaunix et les zadistes est un stimulant efficace de la mémoire.

Foufou: Les séances étaient à 21h sauf le samedi.

CéMieux consulte le site du cinéma: Miracle! Operaims vient de s'adapter aux horaires du couvre feu. Une séance est prévue lundi à 10h30.

Foufou: Je t'y donne rendez-vous.

CéMieux: Et nous pourrons ensuite aller chercher un menu à emporter au restaurant indien l'Himalaya avant de rejoindre le QG.

Foufou: Bonne idée. J'essaierai de ne pas oublier de ramener les contenants en verre pour la consigne.

CéMieux: Oui, sinon nous risquons de nous retrouver avec des lentilles et des pois chiches dans du plastique.

Foufou: Avec la crise sanitaire, crois-tu qu'ils vont refuser mon torchon pour y déposer le naan?

blabla.

lundi 26 octobre 2020

12h15 - sortie du cinéma

Foufou: Une remarque du célèbre Geoffrey Dorne me revient qui résume bien le documentaire. Un titre qui aurait été tout autant adapté est "Un pays qui retient sa rage".

[ https://twitter.com/GeoffreyDorne/status/1316691711679234050 ]

CeMieux: Hum...Ce doit être en référence aux images où des motards des forces de l'ordre finissent par prendre la fuite en laissant une moto à terre. Le temps qui s'est écoulé permettait un massacre qui n'a pas eu lieu. De même, la France est un pays très armé du fait du nombre d'armes par chasseurs et pourtant les Gilets Jaunix n'ont pas pris les armes.

Foufou: Les Gilets Jaunix sont donc restés dans le respect des institutions.

CéMieux: Toutes ces images connues rappellent des souvenirs. Dans notre modèle "C'est mieux", nous ne devons pas oublier de soutenir les Mutilés pour l'exemple et de les faire rentrer dans les livres scolaires. L'histoire de France a pris une direction sacrément tragique depuis 2017.

Foufou: Questionner la violence légitime c'est toujours intéressant mais aussi le fait que les forces de l'ordre protègent des institutions au lieu de protéger les citoyens. N'est-il pas temps de changer leurs missions?

CéMieux: Le documentaire rappelle aussi que la caméra du smartphone a amené de la transparence sur le fonctionnement du maintien de l'ordre.

Foufou: La technologie permet à la fois d'augmenter le niveau démocratique en montrant ce qui était caché et de le diminuer en montrant des violences étatiques inimaginables pour la majorité des citoyens. Les violences subies dans les quartiers populaires et dans les ZAD sont subitement passées de la légende urbaine à une réalité crue.

CéMieux: Nous préférions fermer les yeux et croire les faux experts des médias dominants. C'est fini!

Foufou: Quand tu vois le jeune ado qui sort d'un magasin d'articles sportifs à Strasbourg et qui se retrouve avec un trou dans la mâchoire parce qu'une manifestation passait à côté et parce que le gouvernement a choisi un maintien de l'ordre violent...

CéMieux: Pourquoi le président de la république, ses ministres, ses députés, ses soutiens ne lui demandent-ils pas pardon?

Foufou: Et surtout pourquoi continuent-ils à vouloir mutiler la population civile?

CéMieux: Le gouvernement demande aux forces de l'ordre de commettre des actes barbares et en même temps s'offusque quand des actes barbares ont lieu sur le territoire.

Foufou: Veut-il avoir le monopole de la barbarie?

CéMieux: Le sentiment d'insécurité dans la population augmente forcément. N'importe qui peut être cet adolescent qui s'achetait un vêtement.

Foufou:  Pour que les citoyens aient peur d'être blessés et désertent les manifestations, le gouvernement a-t-il choisi de mutiler et de ne pas tuer parce que les médias dominants ne comptent que les morts et pas les mutilés?

CéMieux: Poutine dit user moins de la force que Macron. C'est évident. Peu de manifestations ont lieu en Russie en raison des arrestations préventives.

Foufou: En France, les manifestants ont aussi connu des arrestations préventives mais c'était insuffisant pour empêcher la tenue d'une manifestation.

CéMieux: Cela a permis aux médias dominants de répéter pendant des mois que "le mouvement s'essouffle".

Foufou: Ha ha ha...

CéMieux: La garde à vue a été utilisée pour empêcher des journalistes de travailler et des citoyens de manifester.

Foufou: Elle dure moins longtemps qu'en Russie mais c'est tout autant la preuve que le pays s'enfonce.

[ https://www.streetpress.com/sujet/1600096817-prefet-paris-bien-ordonne-arrestation-preventive-gilets-jaunes-lallement-darmanin- ]

CéMieux: La dictature douce concerne une partie grandissante de la population, celle qui n'est pas passive.

Foufou: Que penser de ceux et celles qui affirment qu'il est possible d'empêcher les sectes comme Daech d'agir sur le territoire mais qu'il est impossible d'avoir un maintien de l'ordre qui ne tue pas ou ne mutile pas?

CéMieux: Ce sont les vecteurs de la haine. Un féminicide ce n'est pas barbare pour eux vu que la femme l'a forcément un peu cherché. Mourir en étouffant sous l'action des forces de l'ordre, ce n'est pas barbare selon eux car le seul comportement autorisé est de se transmuer en statue à la vue d'un robocop donc de ne pas bouger un orteil et de ne surtout pas parler. Un outrage est traité comme une violence physique preuve que des robocops perdent le contrôle de leurs émotions et que, selon nous, ils sont mal recrutés.

Sézie: Et souffrir d'une maladie empêchant de comprendre la situation justifierait la mort ou de graves séquelles par les forces de l'ordre, selon les mêmes monstres.

Foufou: Comme les vecteurs de haine inversent les possibilités d'agir, ils et elles participent à faire perdurer les deux types de violence.

-
blabla 1 heure plus tard.
-
CéMieux et Foufou entrent au QG et s'installent à côté de Sézie, développeuse et génitrice de données en dur se transformant en données vivantes.

CéMieux: Qu'est-ce que tu regardes Sézie?

Sézie: Deux personnes commencent une discussion. L'une était en train de lire "comment j'ai tué mon ange gardien".

Foufou: Ah c'est un livre jeunesse conseillé à partir de 13 ans.

[ https://www.flammarion-jeunesse.fr/Catalogue/romans-grand-format/comment-jai-tue-mon-ange-gardien]

Sézie: Oui c'est ça. L'autre rappelle que derrière les tueurs de chevaux, qui sévissent depuis plusieurs mois en France, peuvent se cacher n'importe quel personnage respectable en apparence.

CéMieux: La douleur de l'équidé accompagne sa mort lente. Ceux et celles qui s'octroient le droit de prendre la vie pourront-ils être ré-insérés dans la société?

Foufou: Ah, tu regardes la vidéo de l'équipe d'"Ouvrez les guillemets" sur le sentiment d'insécurité.

[ https://www.mediapart.fr/journal/france/140920/usul-insecurite-s-en-fiche-des-chiffres  - https://youtu.be/eIs_MCawhiw]

Sézie: Oui. Avec leur connaissance de l'histoire de la gauche et de la lutte des classes ils sont complémentaires de ce laboratoire de recherche.

CéMieux: Nous savons que nous ne savons rien. C'est pour cette raison que nous sommes toujours à l'affût d'idées qui culbutent les nôtres pour les détrôner ou les renforcer ou finir en cohabitation.

Sézie: J'oppose un refus à l'utilisation de ce mot "affût" qui évoque l'attente du gibier, avant le plaisir de l'entendre gémir de douleur.

CéMieux: Accordé. La chasse c'est la mort. La régulation c'est un ordre naturel qui s'installe. Rien à voir.

Foufou: Si mes souvenirs sont corrects, "Ouvrez les guillemets" parle de la fabrication des faits divers et ils rappellent qu'il est difficile de comparer des chiffres avec le passé parce que les victimes ne portent pas toujours systématiquement plainte.

[ « Mon fils veut passer à autre chose. Nous en avons discuté en famille. Nous ne porterons pas plainte. De toute façon, en France… On sait que ça n’aboutira pas, » (..). « Pour porter plainte, il faut des éléments. Aujourd’hui les gens ont peur de la police. »
https://www.bondyblog.fr/societe/police-justice/villeneuve-la-garenne-deux-mineurs-frappes-par-la-police-racontent-leur-garde-a-vue/ ]

CéMieux: Ce serait comme comparer l'époque où peu d'individus possédaient un véhicule et aujourd'hui. Le cambrioleur était moins proche du pigeon voyageur et le cyber-cambrioleur n'existait pas.

Foufou: Lors des réunions de villages, en présentiel, pour élaborer le livre blanc sur l'insécurité, l'obsession ce sont les cambriolages. C'est un sujet important mais comme les vrais solutions gênent le pouvoir, celle qui finit par être proposée, sans suspense, est la surveillance de toute la population.

[ https://www.vie-publique.fr/en-bref/272762-livre-blanc-de-la-securite-interieure-les-citoyens-ont-leur-mot-dire ]

Sézie: Comment ne pas résoudre les problèmes mais les chloroformer...

CéMieux: Le prochain livre blanc doit sortir cet automne.

Des cris sortent de la salle projetant la simulation de la planète "rien n'est parfait mais c'est mieux qu'avant". Ils y filent.

Foufou: Oh non un appel au secours dans ce lycée, là...

Entrée dans la simulation.

Un jeune de 16 ans dont la vie pourrait dépendre de la rapidité d'intervention: Au secours!

Un copain: Je te fais un point de compression. Je suis obligé de le faire moi-même car nous n'avons plus d'infirmiers.

Un professeur: J'appelle les trois génies pour qu'ils se rendent compte de la situation.

Environ 24 heures plus tard.

un professeur: Nos deux jeunes se sont disputés. Le lendemain, le plus âgé, peut-être victime de moqueries et de harcèlement, a agressé gravement son camarade en pleine classe.

politicienne élue chef de région: Il faut accentuer la politique sécuritaire.

le professeur: Vous vous foutez de nous? L'année dernière vous avez renforcé la clôture et placé des caméras malgré nos réticences.

une professeure: Votre amour du matériel n'est d'aucune utilité pour gérer les problèmes.

politicienne élue chef de région + recteur: Je m'en fous de régler les problèmes. Moi je, avec le recteur, j'ai décidé dès hier d'envoyer tout de suite des équipes mobiles de sécurité. Ne sommes-nous pas formidables?

le professeur: Mais merde alors! Vous avez toujours de l'argent pour le sécuritaire et jamais pour répondre aux besoins.

politicienne élue chef de région + recteur: Nous avons mis en place une cellule d'écoute. Nous vous écoutons.

le professeur: Et c'est tout?

politicienne élue chef de région: Je peux ajouter des caméras et des portiques de surveillance.

une professeure: Mais merde alors! Vous trouvez de l'argent pour le sécuritaire et jamais pour les moyens humains.

politicienne élue chef de région narquoise: Les citoyens ont toujours voté pour des politiciennes qui parlent de rétablir l'autorité, peu importe que cela diminue les droits humains sans régler les problèmes. Alors qu'en pensent nos génies?

Gélapatate: Des élèves ont souffert de l'isolement et de la précarité pendant le grand confinement. Les tests des premières évaluations montrent qu'ils sont en échec scolaire.

Jypense: La situation d'échec est plus difficile à vivre chez des jeunes déjà exclus par la société.

Jeanreve: Ils avaient besoin de pouvoir rencontrer une assistance sociale, une psychologue, une infirmière scolaire. A la place, l'éducation nationale leur a proposé d'être vidéo-surveillé et du vide.

Gélapatate: Il est impératif de créer ces postes à temps plein.

Jypense: Avec 200 enseignants et personnels pour 2000 élèves il faut au moins deux infirmiers.

Jeanreve: Dans cette situation, il manquait du personnel formé à repérer et gérer les situations sensibles.

Gélapatate: Il faut embaucher plus de surveillants.

Jypense: En restant à l'écoute des jeunes, ils peuvent déminer une embrouille dans un couloir.

Jeanreve: Serait-il judicieux de former tout le lycée à la communication non violente? Je pose la question...

Jypense: Il me semble que c'est Greenpeace qui en faisait la promotion pendant le grand confinement du 17 mars au 11 mai 2020, à destination des familles.

[La Communication non-violente, pour un confinement serein https://youtu.be/apnow0HFT6U ]

politicienne élue chef de région + recteur: Oh! Chiotte! Ils veulent embaucher du personnel humain et former les jeunes et moins jeunes à communiquer sans violence! Ces gens sont vraiment des saboteurs de la république. Allez, partons...

une professeure: Ah mes bons génies, heureusement que vous êtes venus apporter votre expertise face à ces politicards qui sont responsables des actes de violences aujourd'hui et qui s'en déclarent pourtant irresponsables.

Le professeur: Ils dilapident l'argent public en achetant des objets à empreinte environnementale et sociale élevée et qui se révèlent inutiles pour nous. Ils ne comprennent rien à la vie d'un lycée.

Gélapatate: Il n'est nul besoin d'être un génie pour savoir écouter les professeurs.

Jypense: Vous connaissez les solutions.

Jeanreve rit de bon coeur: Nous les avons juste reprises.

une professeure: Si ce sont des génies qui les proposent à la société, elles auront plus de valeur que notre parole.

Gélapatate: Oui c'est triste.

Le professeur: Nos jeunes ne sont pas des délinquants. Ce sont des élèves avant tout.

Jeanreve: Oui. Notre plus-value c'est que nous sommes indépendants des sociétés vendeurs de technologies liberticides.

Jypense: Nous n'avons donc aucun intérêt à mentir. Nous pouvons parler des vrais solutions.

Gélapatate: Le suivi de la croissance des ventes de produits liberticides doit être remplacé par le suivi de la croissance du nombre de salaires dans l'éducation nationale.

Une professeure imite la politicarde: "Des salaires! Mais vous n'êtes pas sérieux! Où allons-nous trouver l'argent public?"

Jypense: Au lieu d'être transformé en dons aux multinationales, comme le CICE, l'argent public doit servir à rémunérer l'être humain.

Jeanreve: Si l'objectif est de baisser les violences dans le pays à travers le savoir, le comportement, la gestion des émotions...

Le professeur imite la politicarde: "Idéologiquement je préfère que l'argent public serve à créer des emplois dans le privé, dans les multinationales les plus polluantes et ayant l'éthique la plus basse possible, de préférence".

Jeanreve: L'argent public doit aussi contribuer à créer des emplois dans des petites sociétés privées mais surtout pas chez celles qui font ruisseler les dividendes sur les actionnaires et qui ont donc les moyens de payer les salaires.

Gélapatate: Le CICE a été donné sans contrepartie et sans filtrer les sociétés polluantes et délocalisantes. Et surtout il n'a pas été efficace.

Blabla...

---
[ En matière de violences scolaires, un "cap symbolique" a été franchi. par Mattea Battaglia.
Le Monde - vendredi 2 octobre 2020.

Le CICE - par Romaric Godin
Les près de 89 milliards d’euros versés aux entreprises ont été payés par d’autres, principalement les ménages et les services publics. C’est donc là un transfert gigantesque de moyens depuis le secteur public vers le secteur privé.(..) la croissance économique induite par le CICE est trop faible pour aider à financer les services publics, voire à les financer davantage.
https://www.mediapart.fr/journal/france/180920/l-echec-du-cice-confirme (abonnés)

https://blogs.mediapart.fr/marcuss/blog/160920/sentiment-dinsecurite-refus-de-la-violence-et-reconnaissance-6-9]
---

Sortie de la simulation.

CéMieux: Revenons à l'analyse...

Sézie: Avant de continuer à insérer des hypothèses et des paramètres dans notre planète en simulation, avons-nous reçu des demandes urgentes?

Foufou: Je me demande ce qui est prévu pour que je ne sois plus célibataire dans le futur. Vu mon petit salaire, je n'ai pas de succès sur "Rencontre Moi". Souvent, je n'ai pas les moyens de payer les désirs de ces dames. Mon invitation à partager un sandwich sur un banc public ne fait pas recette. Où sont les célibataires au chômage ou en mode survie grâce au revenu de solidarité active?

CéMieux: Heuuuuu...Le sujet n'a pas encore été évoqué. Il va nous falloir au moins deux ans avant d'arriver à rendre cette planète plausible.

Foufou: Nous serons proches d'un programme politique, non?

Sézie: Oui mais sans l'influence des personnes puissantes financièrement ou du fait de leur position dans la société. C'est comparable à un programme construit par toutes les autres minorités.

CéMieux: Dominique Bourg dans l'avant-propos de "retour sur terre - 35 propositions", puf, 5 euros, écrit que nous ne disposons que d'une dizaine d'années pour basculer vers une nouvelle civilisation.

Sézie: Les moyens fixés par D. Bourg pour amener vers une planète "rien n'est parfait mais c'est mieux qu'avant" sont:
- expliquer continuellement les avantages à criminaliser les destructions climatiques et écologiques
- développer la désobéissance civile
- "dénoncer sans relâche le grotesque des adversaires de la vie sur Terre".

Foufou: Un biais est qu'aucun de nous au laboratoire ne prend le temps de regarder la télévision pour comprendre quelles informations reçoivent nos congénères et quelles informations leur manquent.

CéMieux: Un autre biais est que nous ne parlons pas sur les réseaux sociaux. Ceux qui nous font parler sont soit des voleurs de données, donc des délinquants, soit des affabulateurs avec divers objectifs. Nous n'avons donc pas l'expertise pour répondre aux besoins de diverses communautés.

Sézie: Tous les modèles ont des biais. Il faudra arriver à les corriger.

Foufou: Je vois que la génie Gélapatate a un certificat de naissance. Mais qui a bien pu rentrer ces paramètres?
rires.

Sézie: Nous recevons de manière récurrente une demande de victimes de violences sexuelles. Les hommes et femmes politiques pro-violence qui ont refusé les lois progressistes doivent-elles être punies en subissant les mêmes violences?

CéMieux: Ils sont en prison. Or en prison la surpopulation empêche de protéger des violences. Donc si nous ne faisons rien, ils seront naturellement victimes de violences. Quand ils étaient au pouvoir, c'était leur politique donc ils ne protesteront pas.

Foufou: Ne sommes-nous pas en train de reproduire les mêmes erreurs que par le passé? Une civilisation évoluée ne se fait pas justice elle-même et ne punit pas avec des châtiments corporels.

Sézie: Exact. Il faut réussir à mettre hors d'état de nuire ces barbares ou à les punir de manière civilisée c'est à dire les rendre capable de s'insérer dans une société solidaire.

CéMieux: C'est complexe et c'est ce qui distingue les individus restés à un niveau zéro de la civilisation, les fainéants qui mettent des caméras, des amendes, emprisonnent, resocialisent un peu et créent le désordre avec leurs politiques, des individus plus évolués qui tirent la civilisation vers le haut. Ils emprisonnent moins et cherchent à résoudre les problèmes.

Foufou: Les premiers font baisser artificiellement les chiffres de la délinquance, les seconds la font vraiment baisser en s'attaquant aux raisons.

Sézie: Les premiers sont des fainéants abjects et des copieurs, les seconds n'hésitent pas à passer des mois à regarder toutes les faces d'un problème pour envisager différentes solutions et ses implications.

CéMieux: Les premiers ont une vision à court terme, les seconds une vision à long terme.

Foufou: Le barbare c'est autant l'agresseur que le donneur d'ordre ou l'élu ou le politique en responsabilité et les défenseurs des politiques abaissant les droits humains...

Sézie: Tout ce monde là doit être condamné à essayer de s'intégrer dans une société moins violente, plus tolérante et plus savante qu'eux.

Foufou: User de violences physiques ou psychiques, pour punir un individu, amènerait la civilisation à se retrouver au niveau inférieur.

Sézie: Nous qui avons beaucoup joué à Civilization nous rendons compte que ce jeu est à recréer avec des objectifs de respect du vivant.

CéMieux: Il faut trouver comment condamner le milliardaire qui laisse dépecer des crocodiles encore en vie. Les travailleurs subissent des conditions de travail inhumaines et sont obligés d'arracher le plus vite possible des peaux qui deviendront des sacs dit de luxe. Le luxe ne fait pas rêver. Brrrr!

| https://twitter.com/L214/status/1326567362397663235 ]

Sézie: Hé! Regardez dans la simulation, c'est moi là dans la rue en train de discuter...

Entrée dans la simulation.

Madame Rumeurox: Et la fille des Dupondt qui se plaindrait de violences conjugales. Quelle menteuse celle-là!

Sézie: Si vous croyez que vous passez vos nuits dans sa chambre à coucher, madame Rumeurox, il faut aller en parler avec votre médecin généraliste.

Madame Rumeurox: Koââ?

Sézie: Il ne me semble pas très sain de parler de quelqu'un comme si vous passiez vos nuits avec elle et son mari.

Madame Rumeurox: Pff! Elle est consentante. C'est son mari.

Sézie: Comment vous savez ça?

Madame Rumeurox: Mi? Je sais tout, comme dirait monsieur Mijesé, et je ne respecte personne.

Sézie: C'est bien ce que je pensais.

Monsieur Rumeurox: C'est comme le fils des Durandt. Avec ma femme nous pensons qu'il n'a pas été violé.

Sézie: Vous parlez d'êtres humains comme s'ils étaient vos paquets de viande.

Monsieur Rumeurox: Pas faux.

Madame Rumeurox: Nous sommes rarement du côté des victimes.

Monsieur Rumeurox: Comme nous sommes nous-mêmes des maltraitants psychologiques, notre réflexe est de prendre la défense des agresseurs.

Madame Rumeurox: Et puis ce serait drôlement angoissant de reconnaître ce niveau de violences dans la société...

Monsieur Rumeurox: Notre génération a toujours étouffé les velléités des enfants et des adultes de parler. Chez nous c'est la victime qui doit avoir honte, pas le ou les agresseurs.

Madame Rumeurox: Et changer les traditions serait un crime.

Sézie: Pourquoi vous donnez votre avis sur des sujets qui n'en demandent pas?

Monsieur Rumeurox: L'habitude.

Sézie: Et vous votez?

Madame Rumeurox: Bien sûr! Pour les conservateurs! Nous sommes un exemple de citoyens à suivre...

Monsieur Rumeurox: Le problème dans la société ce sont les autres...

Sézie: Je ressens toujours un profond sentiment d'insécurité générique quand j'entends des personnes malveillantes dire qu'elles votent et des personnes bienveillantes dire qu'elles ne votent pas.

Madame Rumeurox: Vous imaginez une société composée uniquement de monsieur et madame Rumeurox? Fini la délinquance!

Sézie: Ouais...Bof...Les agresseurs et agresseuses auraient une impunité qui les sortiraient définitivement des chiffres de la délinquance. Ces derniers baisseraient alors que mon risque de subir des violences augmenterait.

Madame Rumeurox: Certes mais la France pourrait se vanter d'avoir fait chuter les chiffres de la délinquance. Un maintien de l'ordre moderne peut être tragique et opaque.

Monsieur Rumeurox: C'est comme pour les gars de la finance. Nous n'y comprenons rien à ces hommes et femmes qui soit volent l'argent présent ou futur des salariés et des citoyens, soit jouent avec. Pour nous le délinquant doit forcément avoir un visage. C'est celui ou celle dont le comportement nous déplaît dans notre bourg.

Madame Rumeurox: Comme la jeune Jeanne qui se drogue.

Monsieur Rumeurox: Désigner quelqu'un comme un drogué permet de s'offusquer et de renforcer notre conviction que nous, à l'inverse, nous sommes des gens biens.

Sézie: Vous êtes gonflée! Vous vous êtes retrouvée droguée à la kétaminox et au tramadolox. Vous avez eu besoin d'un sevrage à l'hôpital.

Madame Rumeurox offusquée: Voyons Sézie, ce n'est pas pareil. Une addiction aux médicaments s'appelle un mésusage.

Monsieur Rumeurox: Elle n'était pas droguée mais victime d'un mésusage du médicament. C'est une addiction conforme à notre ordre moral.

Sézie: Et vous avez déjà giflé vos enfants?

Madame Rumeurox: Bien sûr! Nous ne savons pas contrôler nos émotions. Pour passer ses nerfs, c'était sympa. Après il suffit de faire croire à l'enfant que c'est de l'éducation.

[ https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/gifles-fessees-et-autres-chatiments-corporels ]

Sézie: Si vous giflez vos enfants devenus adultes, ils pourraient porter plainte. Vous seriez des délinquants.

Madame Rumeurox: Oh ce serait un scandale! Les parents disposent d'un droit de propriété sur leurs enfants.

Sézie: Heu non...Vous parlez d'une situation d'esclave. L'enfant giflé obéit par la peur, pas par la confiance tout comme un citoyen vidéo surveillé obéit face à la caméra mais sent sa colère grossir en tempête et un jour la rugit en tsunami. Et là de faux experts dans les médias assènent que c'était imprévisible et défendent les voleurs de dignité.

Monsieur Rumeurox: Peu importe. Le principal est que l'enfant obéisse à ses parents. S'il grandit avec un sentiment d'insécurité, je m'en fous.

Madame Rumeurox: Le principal est que le citoyen reste un conservateur. Peu importe que la vidéosurveillance fasse grandir son sentiment d'insécurité face à l'Etat et à ses représentants. Je vote pour les pourrisseurs de vie, pas pour le JEANTI.

Sézie: Au s'cours! Pour vous le délinquant est majoritairement peu fortuné et donc sans grand pouvoir. Ce n'est jamais vous. Et vous connaissez les missions de la banque centrale européenne?

Sortie de la simulation.

Foufou: Cette séquence laisse entendre que les personnes malveillantes ne changeront pas, même dans un environnement qui place l'humain au dessus des machines.

CéMieux: Oui il faut les ignorer et miser sur l'éducation des autres.

Sézie: Un journaliste m'a demandé comment nous avons réussi à mettre des membres du C.O.N en prison?

Foufou: Nous avons organisé pendant deux ans des référendums en ligne et des conférences sur des places, dans les salles de spectacle, dans la rue, dans des campings. Des journaux et des magazines ont relayé nos idées en les critiquant de manière à en générer d'autres.

CéMieux: L'objectif est qu'un maximum de citoyens soit heureux de mieux en mieux comprendre son environnement. C'est hyper valable à chaque zoonose type sars-cov-2.

Sézie: La passivité c'est fini?

Foufou: Presque! Nous avons créé un jeu de société qui s'intitule "Tout et son contraire avec Gélapatate, Jypense et Jeanreve". Une carte contient une affirmation et il faut argumenter pour affirmer le contraire. A la fin tous les joueurs se positionnent pour l'affirmation ou son contraire ou disent "je n'arrive toujours pas à décider. Je me tais". Le jeu se termine quand un joueur commence à avoir mal à la tête d'avoir autant réfléchi. Un vote précise si le jeu a augmenté la capacité de son cerveau à décortiquer une information, l'a juste entretenu ou a été inutile. Le jour où les joueurs le trouvent tous inutile c'est que les affirmations sont connues et qu'il faut donner son jeu chez une recyclerie ou chez Emmaüs pour qu'il profite à d'autres. C'est complémentaire du jeu Kapital.

[ “Kapital !”, le jeu des Pinçon-Charlot à offrir à vos potes de droite

https://www.lesinrocks.com/2019/11/29/idees/idees/kapital-le-jeu-des-pincon-charlot-a-glisser-sous-le-sapin-de-vos-potes-de-droite/ ]

Sézie: Pas de compétition donc mais une incitation à l'émulation mutuelle.

Foufou: Oui. Tu as tout compris. J'ai inclus dans le jeu des questions sur la dette publique, sur le modèle économique des GAFAM, sur l'empreinte environnementale, sur la délinquance, sur la responsabilité d'un gouvernement, sur le besoin d'être éduqué à lire un dessin de presse ou une caricature etc. Je suis en train de le décliner pour les enfants.

Sézie: J'ai toujours eu un souci à bien comprendre un dessin de presse et encore plus une caricature.

Foufou: Pareil. J'ai demandé à un neveu qu'il me prête ses cours du collège.

Sézie: Et comment les membres du C.O.N. ont-ils pu être mis en prison avec l'assentiment de la majorité de la population?

CéMieux: Les vidéastes qui informent sur leur nocivité sur Peertube et ailleurs ont bénéficié de plus de visibilité. Un travail de fourmi a cherché les perles sur ces réseaux. Nous avons indexé des posts, des blogs, des vidéos par thèmes. Malgré la répression, les gardes à vue et les peines de prison nous avons réussi à diffuser des pièces de théâtre et des chansons, grâce à des rappeurs, pas tous d'accord entre eux ce qui est une force. Informer et inciter à réfléchir est un objectif atteint.

Foufou: La responsabilité des élus et des rentiers est comprise par une grande partie de la population.

Sézie: C'est tout ce que je réponds?

Foufou: Non. Le référendum pour les animaux a montré qu'abaisser le niveau de violences dans la société est possible.

CéMieux: Les néolibéraux font croire que ce référendum éteindrait les violences sur les animaux et que ce serait inadmissible pour ceux qui les mangent. C'est malheureusement faux car, par exemple, la corrida est absente du R.I.P. Et seul l'élevage industriel est concerné. Interdire ce type d'élevage est d'ailleurs un pré-requis à la prévention des zoonoses.

Sézie: Un monde sans violence sur les animaux serait l'enfer pour leurs rentes.

Foufou: Et si la chasse à courre est concernée, la chasse en général ne l'est pas. Sur notre planète simulée, nous allons transformer ce loisir en profession pour que la mort d'animaux sauvages n'ait lieu que par obligation et soit tracée.

Sézie: Il faut remettre les naturalistes au cœur de la nature. Aujourd'hui ils sont persécutés par les chasseurs.

CéMieux: Il va falloir prendre en charge tous ces chasseurs et chasseuses qui aiment tuer.

Foufou: S'amuser à causer l'arrêt d'un cœur, en quoi est-ce un jeu?

Sézie: En se rendant compte qu'ils ont la capacité de maîtriser un sujet les citoyens intègrent que l'alternative est possible. Ils ont voté pour le JEANTI qui avait promis l'installation d'une démocratie participative.

CéMieux: Un R.I.C., référendum d'initiative citoyenne, réclamé à cors et à cris pendant les manifestations Gilet Jaunix, doit être instauré mais il reste à choisir lequel. C'est en cours.

Foufou: A la Page 119 du manuel du futur, édité par Attac, 20 euros, qui imagine l'année 2030, un R.I.C est mis en place.

Sézie: Ce manuel se veut être une critique de notre temps tout en fourmillant de propositions crédibles dès 2030. Chaque chapitre se termine par des conseils de lecture pour approfondir le sujet.

Foufou: Et le désormais célèbre dessinateur de presse, https://twitter.com/AllanBARTE, illustre chaque chapitre.

CéMieux: La compréhension d'un sujet ce n'est pas réservé à des intellectuels.

Sézie: Ne sommes-nous pas censés améliorer le moral de la planète?

CéMieux: Depuis qu'une partie du C.O.N. est en prison, le moral est au beau fixe, mais il nous reste des réflexes de peur et de colère face aux forces de l'ordre et même de l'armée, par exemple, à Madrid. Et les personnes qui se sont construites dans la violence à cause des violences étatiques continues, du contrôle au fasciés, sont en difficulté. Nous ne disposons pas d'assez de solutions pour tous les aider rapidement. C'est rageant mais nous y arriverons...

Foufou: Même si nous arrivons à quasi zéro cas de pédocriminalité pour les générations à naître, les victimes des politiques du Craquant Ordre Néolibéral sont toujours là avec leurs souffrances. Il faut s'assurer de leur prise en charge.

Sézie: Je dois coder un paramètre. Notre pays doit former un % de la population en psychiatres, psychologues et autres personnels pour prendre en charge les psycho-traumatismes et les maladies psychiques. Personne ne m'a fourni le %.

CéMieux: Le sujet est en discussion. Il est différent selon les pays. C'est ma femme qui porte le sujet. Retournons dans la simulation...

Foufou: Dans ce bourg, le mur tricolore de la salle des fêtes porte cette inscription "L'art est devenu le bouffon du peuple".

Sézie: Dans le parc voisin, un concours de Land-art est en train de donner gagnante l'artiste en herbe qui a reproduit une grosse chaussure d'où s'échappent des notes de musique et a inscrit "l'art est notre trublion", avec de l'herbe, des brindilles, des branches mortes, des fleurs, des feuilles, des crottes de lapin de garenne.

CéMieux: Oui, l'art est vu comme subversif et indispensable à la mise en éclairage des problèmes à régler. Il a commencé par rendre hommage aux Gilets Jaunix, aux Gilets Vertix, aux Gilets Noirs, aux sans dents, aux derniers de cordée, aux métiers essentiels et à toutes les victimes de violences étatiques.

Foufou: L'art est donc une activité essentielle?

CéMieux: Oui. Il participe à présenter, courageusement, les pensées que tout totalitarisme veut interdire.

Sézie: L'art sert aussi à divertir et donc à se libérer du poids de la peur ou de la contrariété ou des ruminations.

CéMieux: Par sa pluralité, l'art représente la Différence.

Foufou: Tiens la mule du pape présente des photos des rues de Montpellier concernant les gilets jaunes, le féminisme, Mac-rond et sa police, la surveillance de masse, etc.

CéMieux: Elle rappelle que l’art urbain est un défi au monde, aux puissants, à la propriété privée. Il parle de tout, donc aussi du système patriarcal et de la violence institutionnelle.

[ https://www.lamuledupape.com/2020/09/20/portfolio-lart-urbain-revolutionnaire/ ]

Foufou: Qu'est-ce qui peut disparaître de notre civilisation?

CéMieux: La spéculation c'est à dire une partie de la finance. Les produits dérivés représentent l'activité majeure des marchés financiers et permettent aux spéculateurs de vendre des produits sans les posséder, d'acheter sans avoir de liquidité pour les payer. Les bourses, des institutions financières sont des lieux où l'argent sert à investir mais aussi à spéculer. Et l'argent pour investir peut être trouvé auprès d'une banque publique, de citoyens mais aussi en réinvestissant des bénéfices.

Sézie: Le modèle néolibéral doit migrer progressivement vers un modèle plus intelligent et juste socialement. La monnaie doit servir à investir, pas à spéculer.

CéMieux: Le pouvoir des marchés financiers avec une régulation internationale diminuera.

Foufou: Consommer Moins et Mieux peut permettre de réorienter la monnaie vers les besoins de la population et donc en laisser de moins en moins aux rentiers.

CéMieux: Oui. Regarde, là, une personne circule sur notre Pilonnafleur alors qu'il pleut fort. La cape-parapluie inventée par des couturières bretonnes, qui ont connu la mousson dans leur enfance en Asie, protège efficacement la personne et son fauteuil à roulettes, adapté à son handicap.

Sézie: En arrêtant de bétonner les trottoirs, les économies réalisées ont été affectées à un autre poste de dépense et nous respectons le vivant. Notre Pilonnafleur coûte moins cher, permet aux personnes à mobilité réduite de circuler et est entretenu par du personnel municipal et des personnes en réinsertion, comme cette ancienne ministre de l'écologie qui sort de prison trois heures par jour.

Foufou: Elle ressemble à celle qui avait ré autorisé les néonicotinoïdes sur les betteraves à sucre et qui a essayé de torpiller le référendum pour les animaux avec de vagues promesses de mettre fin à la captivité de certains cétacés.

CéMieux: D'autres solutions sont à inventer. Le béton qui emmagasine la chaleur le jour pour la restituer la nuit en pleine canicule, c'est un cauchemar qui plaisait aux néolibéraux.

Foufou: Les besoins de la population doivent désormais primer sur les choix imbéciles.

CéMieux: Suffit-il de ne plus voter pour les pourrisseurs de vie?

Foufou: Non...Les citoyens doivent comprendre le changement et y adhérer.

Sézie: J'ai saisi dans le modèle que tout projet comportant de la mobilité doit être testé et validé par des groupes à mobilité réduite. Le valide n'a plus le droit d'entraver leur circulation. C'est au valide de s'adapter et pas l'inverse.

Foufou: Ouch! C'est kouaf ce Gilet Jaunix, troué par une arme de guerre, peint sur de la céramique?

CéMieux: Les violences psychiques et physiques découlant de décisions ou d'absence de décisions des gouvernements successifs ont été représentées dans tous les types d'art existant, même sur la porcelaine. C'est l'Histoire de France.

Sézie: Le pouvoir des reines et des rois représenté par des fleurs sur la porcelaine est remplacé par les émotions de citoyens du XXIe siècle. Cet art se vend surtout dans les pays francophones. Il existe un fort sentiment de vouloir visualiser le passé récent pour se rendre compte que c'est mieux aujourd'hui et qu'il faut continuer les efforts.

Foufou: Et, ici, sur la place de Bergues sont-ce des frites en forme de grenades GLI-F4 que mangent les habitants en attendant la pièce de théâtre de rue se moquant du Craquant Ordre Néolibéral?

CéMieux: Oui. Un art nouveau, un peu répétitif, à base de forme de pommes de terre a émergé. Personne ne connaît l'origine. Certains parlent d'influences extraterrestres, d'autres d'influences belges. Une nouvelle planète aurait été découverte et elle aurait la forme d'une patate. Il faut 600 000 ans pour l'atteindre donc ce n'est pas la jeune génération de cette planète qui en saura plus.

Foufou: C'est loin les planètes...

CéMieux: Dans cette simulation, l'art tend à devenir un mode d'expression et de communication. Rien n'est parfait mais c'est beaucoup mieux qu'avant.

Foufou: N'est-ce pas un membre de https://desarmons.net qui discute avec le directeur de cette usine de frites dans le Pas-de-Calais?

Sézie: Désarmons.net? Je viens seulement de visionner leur documentaire.

[ A nos corps défendants - 2020 - 90 minutes - français, anglais ou allemand
https://youtu.be/zrHcc_rPacE ]

CéMieux: Ah oui c'est vrai, j'avais oublié. Les néolibéraux se moquent des personnes qui perdent un membre en ramassant ou repoussant une grenade explosive, pensant que c'est une lacrymogène. Bien entendu ces cons ne connaissent pas eux-mêmes les différences entre les munitions et les armes vu que ce n'est pas expliqué dans les manuels des écoles, collèges et lycées.

Foufou: Désarmons.net a comblé ce manque avec son concept d'éducation populaire. Il diffuse les connaissances sous forme de conférences et avec des fiches, malgré les violences étatiques qui ont tenté de les arrêter dans leur élan populaire.

CéMieux: Et pour digérer le passé, des membres ont proposé de réaliser des frites mimant l'arme ou la munition utilisées contre la population civile, sous le règne du C.O.N. Maintenant les mangeurs de frites savent différencier les armes et les munitions mais ce savoir va devenir inutile car le maintien de l'ordre ne mutilera plus volontairement.

Foufou: Tu parles de frites industrielles alors?

CéMieux: Non pas uniquement...Des inventeurs ont transformé l'appareil en inox de nos ancêtres en un appareil avec différentes grilles d'épaisseur égale.

Sézie: Ce n'est pas une innovation technique mais une innovation sociale.

CéMieux: L'idée de digérer le passé récent au sens littéral du terme est un concept nouveau que nous ont apporté la blogueuse Bananâne et son chien Banane, en s'inspirant des travaux des membres courageux de Désarmons.net.

Foufou: Eux aussi ont subi les violences policières. Leur travail d'éducation populaire déplaisait au plus haut sommet de l'Etat. Informer est un délit dans la tête des néolibéraux.

Sézie: Les usines de frites cohabitent avec des entrepôts de stockage de pommes de terre, à la température et au taux d'humidité adaptés à une conservation optimale. Les restaurateurs fixes et mobiles en réclament de plus en plus des non transformées et bien sûr sans emballage plastique.

Foufou: La pièce de théâtre de rue commence. Chut! Écoutons et regardons!

C'est l'heure de la promenade. Zélitus Tartus est amené dans un hôpital. Un attroupement de personnel soignant se crée.

- ô Zélitus Tartus, le PLFSS 2021 contient-il une augmentation suffisante de l'ONDAM? La hausse des tarifs hospitaliers suffira-t-elle à couvrir les salaires ou les effectifs vont-ils continuer à diminuer? Tes services mélangent le réalisé et le prévisionnel...

- Hé! Ho! Je ne suis pas en promenade pour discuter technique...

- ô Zélitus Tartus, que viens-tu alors nous annoncer?

- ô Désorganisés, je viens recevoir vos louanges...

- Kouaf? Quelles louanges?

- Le chef du porteur de seau, qui a versé sur vous ce tas d'argent électronique, c'est moi!

- Vous! C'est vous le responsable?

- Oui, Moââ!

- Nous, soignants, voyons notre salaire augmenter un peu de manière progressive...

- Un peu? ô soignants que je suis courroucé! Des milliards! Vous coûtez des milliards d'argent public!

- ô Zélitus Tartus, une formation en économie chez les Économistes Atterrés, nous te conseillons...

- Savant je suis, grâce à mon diplôme à l'ENâNE! Le secteur public est un coût et le secteur privé un gain.

- Oh que voilà un digne représentant de son école, un écolier, parti chercher le million...

"Le million, le million" scande un chœur.

- ...parti chercher le million dans une banque d'affaires...

- ô Désorganisés, que votre jalousie me fait plaisir!

- Point de jalousie, Zélitus Tartus, mais du mépris pour quiconque se réjouit d'être transformé en La Corruption.

"Pilleur, pas travailleur, pilleur d'argent public" scande un chœur.

- Pilleur pas travailleur! Votre mépris ne mérite que le mien! Répartir l'argent public selon mes goûts est mon droit.

- Le million en poche, l'écolier est revenu dans le secteur public avec son carnet d'adresses à choyer...

"Hou, hou. Que cet homme est une honte pour la nation!" chante le chœur.

- Veiller sur mes amis ne me rend-t-il pas sympathique?

- ô Zélitus Tartus, tu ne veilles qu'à la croissance de leurs rentes financières et pas à leur santé.

- Idiots que vous êtes!

- D'amitié il n'est point question mais d'intérêts réciproques...

- ô soignants, le niveau de richesse est corrélé au niveau de pouvoir et inversement donc ceci est bien normâle...

- ô Zélitus Tartus, oublies-tu que le nombre de lits en réanimation n'a pas augmenté depuis que le Sars-cov-2 est venu pointer vos erreurs!

- Faux! Mon ministrusse de la santé a dit dans les Echos du 21 octobre 2020, page 2, que nous sommes passés de 5100 lits de réanimation à 5 800.

- Il a dit que "nous sommes passés de 5100 lits en capacité fixe à 5 800". Ces lits sont-ils financés?

- Pfff! Quelle belle brochette d'idiots vous faîtes! Financés ou pas c'est pareil!

"Incompétent! Cet homme est incompétent!" chante le chœur.

- ô Zélitus Tartus, sache pour ta gouverne, qu'un patient souffrant du COVID-19 se retrouve soit dans le service des maladies infectieuses soit en réanimation selon son état de santé.

- Pfff! Je sais tout, moââ!

- Si le service des maladies infectieuses est plein, il part occuper un lit dans les services voisins, comme en pneumologie, qui perdent donc des lits pour leurs propres patients.

- Bien, c'est bien ça, de voler les lits des voisins...Vous voyez qu'il suffit d'être organisé...

"Sans empathie! Cet homme est sans sympathie!" chante le chœur.

- Mais Zélitus Tartus nous te disons que nous trions les malades et que les patients avec l'étiquette COVID-19 sont prioritaires.

- Bien, c'est bien ça de trier les bons malades des mauvais malades. Quelle idée de respirer la pollution automobile et industrielle sans masque à gaz et de se plaindre ensuite d'avoir un cancer!

"Poumon noir est un mauvais malade, poumon covidié est un bon malade" susurre le chœur.

- ô Zélitus Tartus, tu dois financer des milliers de lits en réanimation et arrêter de supprimer des lits d'hospitalisation.

- Cela suffit! Que vous êtes décidément mal organisés! Supprimez des lits en cancérologie et donnez ces lits au service de réanimation!

"Face à une telle horreur, sortons la ploutocratie du pouvoir!" chante le chœur.

- Mais Zélitus tartus, le personnel en cancérologie n'est pas formé au dur travail physique en réanimation.

- Mais que vous êtes mal organisés! Pourquoi n'avez-vous pas commencé à en former dès la fin du premier confinement?

- Mais Zélitus tartus, tu n'as pas souhaité les financer!

- Oh chiotte! Avez-vous vu l'horrible montant de la dette publique? Faire des économies sur le service public nous devons.

- Mais Zélitus tartus...

- Nous n'allons tout de même pas créer des lits pour pouvoir accueillir les malades sans avoir besoin de déprogrammer la chirurgie. Emprunter le personnel qualifié des blocs opératoires, qui ne peuvent alors plus fonctionner, est un signe de bonne organisation. Nous ne copions pas l'Allemagne là où elle réussit mais là où elle échoue.

"Créer du désordre! Il aime créer du désordre!" chante le chœur.

- ô Zélitus Tartus, nous manquons de lits mais aussi de personnels soignants et médicaux. La qualité des soins ne fut plus ce qu'elle était pendant le grand confinement du 17 mars au 11 mai 2020.

- Hé bien déprogrammez la chirurgie! Organisez-vous, que diable! Et nommez ce système "Ouvrir des lits" pour que le peuple imagine que je m'occupe de lui...

- Mais Zélitus tartus...augmenter les chances de survie des uns en baissant les chances de survie des autres n'est pas digne d'un pays qui valorise les loisirs technophiles.

"Dans sa start-up nation, les liens humains disparaissent pour laisser place à des liens que le numérique enserre" chante le chœur.

- Hé! Ho, les plaintifs! Retarder la prise en charge des autres malades est transparente aux yeux du peuple! Je peux donc les sacrifier pour enjoliver mââ communication numêêrique!

"Le numérique,
ce grand gouffre financier, qui fait chavirer le pays...
Pour redresser la barre, une alliance des cœurs est requise,
car les menottes numériques en terrorisent plus d'un" rappelle le chœur.

- ô Zélitus Tartus, tu as continué, après le grand confinement, à fermer des lits, ici dans un hôpital psychiatrique, là dans un service de médecine générale.

- Hé! Ho, les plaintifs! Montrez du doigt, les Déserteurs, ces irresponsables. Les remplacer nécessite plusieurs années de formation...

"Quel cynisme" chante le chœur.

- ô Zélitus Tartus, les conditions de travail et le manque d'effectifs nous rendent la vie infernale. Voilà pourquoi nous finissons en arrêt maladie ou démissionné par notre état de santé...

- Bon, cela suffit les Désorganisés! Arrêtez vos jérémiades où j'envoie mes escouades!

- "La répression" chuchote le chœur.

[1- Voici la carte des suppressions de lits à venir que nous publions en exclusivité. par Rachel Knaebel
Cette carte,(...) Nous la compléterons en fonction des données qui nous parviendront à la suite de cette publication. Pour nous informer à ce sujet, vous pouvez nous écrire à (...)
https://www.bastamag.net/carte-des-suppressions-de-lits-hopital-covid-reanimation-ARS-CHU
-
2- « Je n’en peux plus d’expliquer aux malades qu’il n’y a plus de lits disponibles » : l’hôpital au bord de la rupture
par Elsa Fayner 29 octobre 2020
https://www.bastamag.net/Hopital-public-burn-out-rupture-paroles-de-soignants-suppression-de-lits-reanimation-covid ]

 

- Et si les rentiers ont besoin de se faire soigner, ne souhaites-tu pas le meilleur pour eux?

- ô soignants, pour un statut, pour un titre, pour un rentier trouver un lit de réanimation sera toujours possible! Que vous êtes naïfs!

- ô Zélitus Tartus, le secteur public soigne le sans abri, le rentier et le sans papier à qualité égale. Seul le secteur privé peut s'arroger le droit de trier les malades.

- Bien entendu! C'est pourquoi j'offre les données de santé au secteur privé et que bien sûr je vole l'âme du personnel hospitalier en tuant de plus en plus de services qui n'ont plus qu'à migrer dans le privé...ou pas.

"Oh, oh. Que cet homme est une honte pour la nation!" chante le chœur.

- A jamais redevable le secteur privé me sera et il m'érigera des statues après ma mort.

- ô Zélitus Tartus, tes statues seront le défouloir des générations que tu as sacrifié pour de l'argent et du pouvoir.

- Valet, notez qu'il faut passer dans le droit, un délit pénal d'outrages envers tout ancien gouverneur du pays. Il contiendra tout et n'importe quoi, comme le moindre humour négatif. Nous l'appellerons Respectusse à Gouvernusse!

"Oh! Cet homme n'aime décidément pas la liberté d'expression!" chante le chœur.

- ô Désorganisés, veuillez me lustrer mes chaussures en remerciements de cette hausse de salaire...

- "Oh des chaussures en cuir! Quelle cruauté!" égrène le chœur.

- ô Zélitus Tartus, si tu nous avais dit que cette augmentation de salaire nécessiterait de baisser les effectifs pour ton équilibre budgétaire, nous l'aurions refusée.

- ô soignants, votre impertinence m'agace.

- ô Zélitus Tartus, l'économie nous comprenons très bien.

- Valet, notez qu'il faut veiller à ne plus financer les centres de recherche des économistes non croyants en la main invisible...Ils pervertissent ces gens...

"Oh! Éduquer n'est pas pervertir!" chante le chœur.

- Zélitus Tartus, nos impôts, nos cotisations, nos dépenses forment des recettes publiques et privées que tu passes sous silence.

- Silence, vermine! Valet, veuillez noter le nom de ces gens.

- Et Zélitus Tartus, le sonnant nom de "salaire" du personnel paramédical porte des insuffisances.

- Un coût, vous n'êtes qu'un détestable coût!

- "Comme vous gouverneur!" chante le chœur.

- Nous sommes un coût sans corruption. Nous sommes les Utiles.

"Soigner est une dépense et une recette,
Soigner réchauffe les cœurs." chante le chœur.

- Dois-je vous rappeler à qui vous vous adressez? C'est moââ qui décide ce qui est un bon coût et un mauvais coût. Je suis un bon coût.

- Votre coût est gigantesque.

"Le laquais des ploutocrates se croit utile" chante le chœur.

- Mais enfin, taisez-vous...Cela suffit!

- L'argent public dilapidé dans des entreprises qui ont licencié ou délocalisé ou versé d'extravagants dividendes sans rien devoir rembourser, c'est Vous!

Oh! Qu'il soit maudit! chante le chœur.

[ https://www.strategie.gouv.fr/publications/evaluation-credit-dimpot-competitivite-lemploi-synthese-travaux-dapprofondissement]

- L'argent public dépensé dans des entreprises dont les produits créent directement ou indirectement des maladies aigües et chroniques, c'est Vous!

"Et il est toujours au pouvoir?" chante le chœur.

- Des lois, des choix pour garder légale la corruption des plus riches, c'est Vous!

"Son pantouflage est La Corruption.
Il est la corruption.
Son secret des affaires est l'ennemi du peuple" chante le chœur.

[loi secret des affaires qui va être renforcée]

- Pervertir le droit pour empêcher les journalistes de montrer ce qui devrait être illégal, c'est encore Vous! Vous appartenez au groupe des Inutiles Toxiques.

- Ne soyez pas dans l'outrance! Je ne suis gouverneur que depuis 2017.

- Et avant vous étiez secrétaire général du président Mollasson Nuisible 1er puis son ministre de l'économie. Et avant pantouflage...

"Le pantouflage reste autorisé parce que ce sont les pantoufleurs qui créent et modifient les lois." chante le choeur.

- Sortir d'une école publique,
Travailler pour le service public,
Aller s'enrichir dans le privé,
Revenir dans le service public ...

"Hou, hou" chante le choeur

- Revenir dans le service public ...pour travailler habilement au service du privé...

- Hé ho Désorganisés! C'est légal!

"Le salaire des pantoufleurs et les avantages associés aux postes forment un coût infime comparé à la dilapidation de l'argent public dont ils sont responsables" chante le choeur.

- Hé ho les Premiers de Corvée, tout est parfaitement légal! Grâce à Moââ la poule aux oeufs d'or qu'était la Française des Jeux est entrée en Bourse en novembre 2019.

- La FDJ va enrichir des riches au lieu de financer les dépenses publiques. Et vous en êtes fier?

- Ha ha ha...Un jour, discrètement je diminuerai les restes de recettes, ces taxes que les pauvres ultra-riches paient encore sur les jeux et les paris.

- Ô Zélitus Tartus, maintenant tu travailles à générer et à mettre à l'abri les profits des multinationales étrangères et du secteur financier cosmopolite...

- Quand tout sera privé, vous serez privés de tout. Ha ha ha...Je m'en gausse...

[livre Laurent Mauduit - Prédations - Histoire des privatisations des biens publics - septembre 2020 et livre précédent pour le pantouflage]

"Le vent cynique revient. Protégeons-nous avec nos capes". chante le chœur qui ajuste une cape sur ses épaules.

- "Quand tout sera privé, nous serons privés de tout!" est un slogan appartenant aux manifestations des soignants. En 2019, votre incompétence à gérer un pays était déjà flamboyante!

- Valet, faîtes vérifier que ces personnes ont bien leurs données biométriques entrées dans le fichier des cartes d'identité et des passeports. Il faudra s'assurer que ces données soient hébergées en dehors de l'Europe pour pouvoir légalement les tronquer et les utiliser. Nous ferons accuser ces personnes d'actes qu'elles n'auront pas commises. Nous dirons que c'est un coup des russes.

"Oh! Cette République se meurt" crie en chantant le chœur.

- Monsieur, pendant votre promenade, le peuple vient de voter massivement pour le JEANTI aux élections régionales et départementales. Vos jours sont comptés.

"La république se meurt, Vive la démocratie" chante le chœur en lançant en même temps un chapeau, un béret, un bob, une couronne de fleurs, un champignon...

-
Sézie: Miam, c'est bon les champignons...

Foufou: C'est sympa cette idée de théâtre de rue.

CéMieux: Oui quand il ne pleut pas des cordes...Équiper la population de capes de pluie est en projet.

Foufou: Il me semble qu'une petite solution est de former les infirmiers des urgences et des soins de suite à la réanimation et de leur permettre de tourner sur les postes.

CéMieux: Elle s'ajoute à l'augmentation des effectifs, inéluctable, et à la prise en charge des psychotraumatismes du personnel soignant inhérents à la fonction quand le Craquant Ordre Néolibéral gouverne.

Foufou: Regarde! Là, à Lille, dans ce café, des personnes entrent en se faisant le salut nazi...

CéMieux: Oui, seules les violences comme celles à caractère sexuel pourront être minimisées car c'est surtout une autorisation sociétale, un problème d'éducation mais la violence provenant d'idéologies ne pourra JAMAIS être éradiquée sauf à cloner une population ce qui serait une forme grave de violence.

Sézie: Le bon clone pour une personne autoritaire est un clone malheureux ou toxique dans une démocratie participative.

Foufou: Et la violence de personnes type tueurs en série, ayant torturé ou non?

CéMieux: Personne n'a de solutions. Des études cherchent des liens entre l'alimentation, l'environnement, l'éducation, la génétique, la vie de la mère pendant la grossesse dont son stress ressenti. Comme c'est une population de taiseux et manipulateurs, ce sera long avant d'avoir des résultats à exploiter.

Sézie: Certains utilisent leur capacité à se mettre à la place de l'autre, à deviner ce que l'autre ressent pour manipuler et/ou torturer au maximum la victime.

CéMieux: L'empathie peut être utilisée pour faire souffrir. C'est la raison pour laquelle des chercheurs sur les émotions préfèrent revendiquer le développement de la sympathie pour un monde meilleur.

Sézie. L'empathie implique une mise à distance avec l'être vivant. La sympathie signifie "ressentir avec".

Foufou: Les apparences sont trompeuses. Le tueur en série peut être la pollution, un médicament, un aliment, un produit chimique, une mauvaise loi et donc les responsables politiques autorisent ou pas l'existence de cet assassin.

CéMieux: Les sans abris qui décèdent dans la rue sont des victimes d'un tueur en série qui est l'état. Ils n'ont plus le droit de loger dans un squat.

Sézie imite les faux experts: "Nan mais faut pas tout attendre de l'état..."

CéMieux: Exact. J'en peux plus de ces pensées rétrécies. Le sans abri n'a le droit d'aller nulle part. Le gouvernement vient même de renforcer la répression sur les squats dans les résidences secondaires.

Foufou: Exact. Le sans abri ne peut plus marcher nulle part sans entendre que c'est interdit de mettre ses pieds sur une propriété privée. Donc il a juste le droit de mourir, le plus désocialisé possible, sur l'espace public...

Sézie: Même pas...Songeons que le couvre feu lui donne le droit d'accumuler des amendes, qu'il ne peut pas payer.

Foufou: Nan mais n'exagérons pas...Les forces de l'ordre sont capables de discernement...Elles montrent leur utilité par rapport à un robot qui ne ferait qu'appliquer la loi.

Fou rire général...

Sézie: Ha ha ha...Nous rions mais nous n'avons pas atteint le sommet de l'autoritarisme et du ridicule.

CéMieux: Un citoyen est menacé d'une amende s'il ne sort pas masqué et pour s'autoriser à sortir il doit rédiger et se signer une attestation.

Foufou: L'espace public n'est plus public mais réservé aux plus aisés pouvant et sachant jongler avec l'impression multiple du document du ministère de l'intérieur.

Sézie: Nous ne sommes pas dans une série TV mais dans notre pays en 2020.

CéMieux: Le gouvernement exige à chaque sortie, sur l'espace dit public, que nous nous signions une attestation pour nous protéger et protéger autrui d'un coronavirus. Y-a-t-il une seule personne dans ce pays qui croit être protégé par un papier?

Sézie: Oui les répéteurs et répéteuses! Ils sont incapables d'expliquer la situation mais savent répéter par coeur ce qui n'a pas de rapport avec la gestion de la santé.

CéMieux: C'est une crise sanitaire. Au lieu de prendre soin de sa population, le gouvernement la place sous contrôle des forces de l'ordre et de la délation.

Foufou: Le jour où des citoyens auront le droit de ne pas avoir compris l'intérêt des directives ou de ne pas avoir la capacité mentale à les comprendre ou juste le droit de ne pas savoir nous serons dans le niveau supérieur de la civilisation.

Sézie: J'ai paramétré des procès d'anciens ministres, élus et experts de médias dominant où il sera question de leur salaire, d'argent public, de pantouflage et de ruine du pays, des liens entre les maladies et les politiques, du lien entre la hausse de la maltraitance animale et la politique néolibérale, du lien entre l'inadéquation des politiques et les besoins de la population etc.

Foufou: Pour que la civilisation passe au niveau supérieur, il faut qu'elle comprenne et adhère à notre focalisation sur les Besoins et qu'elle enrichisse le paquet de #solutions.

CéMieux: Quand des incendies ou des inondations causent la mort de pompiers et d'habitants tous les ans, l'absence de politique peut rendre les élus responsables; ceux qui ont refusé la prévention pour préserver des intérêts privés ou par manque de courage.

Sézie: La prévention des inondations sur des zones classées zones inondables devrait aller de soi.

CéMieux: Au moins sept personnes ont perdu la vie lors des inondations de l'arrière-pays niçois, en octobre 2020. Le corps d'un pompier n'a toujours pas été retrouvé. Concernant les dommages sur les biens assurés, une estimation parle de 210 millions d'euros qui va être partagée par les assureurs privés et la Caisse centrale de réassurance. Concernant les biens non assurés sauf par l’État, comme les routes et les ponts, il est question que cela coûte très cher au secteur public.

[ Les assureurs estiment le coût des crues dans les Alpes-Maritimes à 210 millions d'euros - Les Echos Entreprises et Marchés du 21 octobre 2020]

Sézie: Que répondre à ceux et celles qui s'en fichent des morts par catastrophe naturelle, dans une zone inondable non protégée, et qui considèrent qu'il ne faut s'offusquer que des morts par une secte djihadiste qui profite de ce tri dans les morts pour montrer le comportement mortifère aussi des occidentaux?

CéMieux: Personnellement, je les ignore. C'est une perte de temps à écouter et à lire alors que nous avons tant à réaliser pour notre simulation "Rien n'est parfait mais c'est mieux qu'avant".

Foufou: L'inondation, sur une zone classée inondable, est plus facile à anticiper qu'un meurtre par idéologie. C'est rare qu'un assassin prévienne sur les réseaux sociaux ou chez le boulanger qu'il ou elle va assassiner tel être vivant, de telle façon, tel jour à telle heure l'année prochaine.

Sézie: Des ministres, des politiques font croire l'inverse pour ne pas être jugés responsables dans le premier cas et pour rendre responsable l'internaute et les réseaux sociaux dans le second cas.

Foufou: Leur mantra est "c'est pas moi c'est les autres.".

CéMieux: Le summum chez les membres du C.O.N c'est de nous faire croire à chaque fait divers dramatique qu'une nouvelle loi sécuritaire, répugnante, comme l'était la précédente, empêcherait cette fois, vraiment, les tueurs djihadistes de passer à l'acte. Ils les prennent pour des cons.

Sézie: Et nous avec...Comment avoir confiance en ceux qui nous vendent chaque loi sécuritaire comme obligatoire.

CéMieux: Un assassinat sert à déstabiliser un pays et c'est une réussite chez nous.

Foufou: Les lois sécuritaires renforcent le pouvoir d'une minorité de français et de riches industriels étrangers uniquement parce que la population laisse tel fait divers être instrumentalisé mais pas tel autre.

CéMieux: Et si nous décidions de déchoir de son statut d'élu, ministre, président toutes les personnes qui ont fait croire que la précédente loi sécuritaire était à destination du terrorisme et ne serait pas utilisée pour réprimer la population non affiliée à la secte Daech et à ses cousines?

Foufou: Chaque nouvel attentat et chaque garde à vue d'opposants et de journalistes montrent les mensonges.

Sézie: Ils jouent avec nos vies.

CéMieux: C'est grave. Ils aggravent à chaque nouvelle loi sécuritaire le sentiment d'insécurité chez les opposants politiques mais aussi chez les journalistes qui ne peuvent plus travailler sans la menace d'être convoqué par les services de renseignement, sans la menace de voir leurs sources identifiées et ainsi de les mettre en danger etc.

Foufou: Donc il faut effectivement trouver un moyen de les arrêter.

CéMieux: L'actualité des Gilets Jaunix, Vertix et Noir montre que les lois dites anti-terroristes ou sur le secret des affaires servent à restreindre le droit de manifester, la liberté d'expression, la liberté d'informer, la liberté de circuler et à utiliser abusivement des gardes à vue...

Foufou: Elles permettent de perquisitionner chez des innocents pour faire peur à une communauté qu'elle soit d'obédience politique sociale ou politique écologique ou religieuse.

CéMieux: Elles emprisonnent parce que le policier ou gendarme ou douanier certifie que ce Gilet Jaune disposait d'un masque et/ou de boules de pétanque dans sa voiture et a proféré des outrages. C'est possible de condamner quelqu'un pour un usage qui aurait pu avoir lieu...mais qui n'a pas eu lieu.

Sézie: Avant l'arrivée du Sars-cov-2, il était interdit de manifester avec un masque parce que l'intention était de se cacher, selon la Préfecture, le gouvernement, les forces de l'ordre et la partie de la Justice obéissant à ces derniers.

Foufou: Maintenant le masque est obligatoire en manifestation. Ce monde est absurde.

Cémieux: La loi du 10 avril 2019, dite anticasseurs, a créé un délit de dissimulation volontaire du visage puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Elle autorise les fouilles de sacs et de véhicules dans les manifestations et à ses abords sur réquisition du procureur.

[ https://blogs.mediapart.fr/vincent-brengarth/blog/110920/chronique-dune-nouvelle-derive-securitaire-annoncee ]

Foufou: L'idiot qui suit leur logique finit par croire que, donc, il suffirait d'une loi sécuritaire pour qu'un tueur en série comme Fourniretox ne puisse jamais passer à l'acte.

Sézie: J'en peux plus de leur théorie du complot qui laisse croire que c'est l'anonymat sur internet qui est responsable de l'assassinat d'un professeur à Conflans.

Foufou: Revenons à notre planète simulée. C'est bizarre, j'ai l'impression que les magazines People existent toujours mais qu'ils élèvent le niveau des lecteurs?

CéMieux: Ces magazines se rendent dans les prisons rencontrer les personnalités bling bling responsables de maltraitances. Ils les interrogent sur leurs responsabilités, comme avoir délocalisé une production de serpillères ou de fours pour gagner plus d'épargne personnelle aux dépens des salariés. Les entretiens sont récupérés par un centre de recherche. Comment un être vivant en vient à préférer l'argent et le pouvoir au vivant reste un mystère pour nous...

Sézie: Les membres du C.O.N ont pris la place des rats de laboratoire.

Foufou: La #solution est simple. Informer. Le jour où les jeunes comprendront que des enfants sont sacrifiés sur la planète pour une histoire de marge, une majorité considérera les ultra-riches et une partie de nos politiques comme des criminels car ils savent.

CéMieux: Des enfants travaillent pour extraire des minerais et d'autres perdent leur avenir parce que leur eau poissonneuse, leur eau potable est définitivement polluée. Des enfants vivent l'horreur pour nos désirs d'ordinateur, de nucléaire, de pétrole, de gaz, de vêtements...

[ Dessin de presse - République Démocratique du Congo - l'enfer des mines de cobalt
Un enfant sur lequel une pierre s'apprête à tomber: quand je serai grand, moi aussi, j'aurai une voiture électrique
schvartzenblog.blogspot.com/2020/09/blog-post_18.html ]

Foufou: L'hypothèse pour cette planète est que le travail des enfants est interdit et que les adultes travaillent pour vivre et pas survivre.

CéMieux: La solution à cette souffrance des enfants est simple. Interdire à nos entreprises d'aller polluer chez les autres. Acheter les produits et les ressources à un prix qui rémunère équitablement tout le monde.

Foufou: L'autre solution qui est en suspens est de donner la nationalité française à toutes les personnes spoliées par une entreprise française ou par l'Etat aujourd'hui ou hier.

Sézie: Si un pays riche décide, seul, de rémunérer équitablement ses achats extérieurs, il va devenir pauvre?

CéMieux: Il va forcément perdre de l'argent mais ne rien faire est pire. Il faut montrer l'exemple.

Foufou: Etre fier du nombre de milliardaires dans notre pays? Ou être fier des efforts réalisés pour rémunérer équitablement tout le monde chez nous et à l'étranger?

CéMieux: Le JEANTI a la lourde tâche de s'assurer que les besoins de la population sont assurés. La perte de richesses doit donc concerner les secteurs ne répondant pas aux besoins de la population. La transition est menée dans ce sens.

Sézie: J'ai programmé un changement dans les pays riches.

Foufou: Oui nous avons déjà des résultats. Suite à ces mesures sur notre planète, de nombreux produits sont devenus hors de prix que ce soit pour les ménages ou les entreprises. Tout d'un coup, les gadgets technologiques sont devenus une hérésie et les cerveaux s'activent à développer des alternatives et à répondre aux besoins essentiels en changeant les organisations territoriales.

CéMieux: Le coût du nucléaire est tellement élevé, qu'à la place, la France pourrait financer des panneaux solaires, de la géothermie, des puits canadien, des roulottes sans roues et des éoliennes dans toute l'Europe tous les ans.

Foufou: Tiens, les prisonniers portent tous des combinaisons tricolores jaune/vert/noir fabriquées en Europe.

CéMieux: Oui c'est temporaire.

Foufou: C'est quoi la biographie de Jeanreve?

CéMieux: Il est né au Cameroun. Jean qui rit et Jean qui pleure étaient deux de ses ancêtres côté maternel. Sa famille a été évangélisée par des colons catholiques français. Il manquait Jean qui rêve dans la lignée.

Foufou: Il porte bien son nom pour un migrant qui est né dans un pays traumatisé par la colonisation et qui a connu toutes sortes de violences avant d'arriver chez nous.

Foufou: Mais que fait Gélapatate en Belgique?

CéMieux: Elle emmène Jypense et Jeanreve sur les lieux de son enfance. Elle est née à Philippeville en Belgique, d'un père ardennais et d'une mère ardennaise.

Foufou: La partie française bien que située au nord appartient à la région Grand-Est.

CéMieux: Oui. Le père affirme que les Ardennes belges sont le berceau de l'humanité. La mère, originaire des Ardennes françaises, clame que les belges ont copié, mal, le concept d'une vallée de la Meuse et de massifs forestiers riches en biodiversité et en silence. Gélapatate a été élevée dans la maison familiale maternelle. Elle est franco-belge.

Sézie: Sur ma fiche quelqu'un a noté que ses parents sont des amateurs de joutes verbales mais qu'ils n'étaient pas avocats de profession.

Foufou: J'ai appris que la voie verte va être allongée du côté de Givet. C'est chouette les Ardennes, enfin, sans la charcuterie...

CéMieux: A remplacer par de la fabrication de terrine végétale. J'ai goûté un truc qui ressemble à des rillettes bio fabriqué avec le fruit du jacquier, des pois chiches et des algues Nori. Très bon mais cher. Je ne connais pas le prix des produits contenant de l'animal mort donc je dis cher pour ceux qui survivent.

Foufou: Bon revenons aux parents de Gélapatate.

CéMieux: Ils avaient cherché comme prénom, pour leur troisième enfant, un mélange de plein d'énergie et d'une référence au terroir. La frite était d'ailleurs l'objet d'intenses discordes. Pour l'une, la belge était moins bonne car cuite dans de la graisse animale, pour l'autre, la française était moins bonne car de variétés moins goutues.

Foufou: Pourquoi Gélapate porte un cafetan ocre?

CéMieux: J'ai vu passer rapidement une légende autour d'un amoureux prénommé Mohammed, dit momo, mais je n'en sais pas plus. J'ai comme l'intuition que quelqu'un dans l'équipe est en train de saboter notre simulation en y ajoutant des morceaux de sa vie.

Foufou: Si la vie des trois génies reste cohérente et profitable à la société, ce n'est pas grave.

CéMieux: Tu as raison. Revenons à Philippeville où la place d'Armes est en travaux cet été.

Foufou: Oh regarde! Les trois génies mettent des casques en sortant de l'office de tourisme!

CéMieux: Ils vont dans un souterrain, pas très haut, pour compléter l'histoire de l'époque des guerres où espagnols et français se tiraient la langue.

[https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippeville ]

Foufou: Je me suis toujours demandé quelle langue parlaient les gens pour communiquer entre eux à l'époque de d'Artagnan et des mousquetaires. Le nord était occupé par les anglais, les italiens, les espagnols, les français, des flamands néerlandais qui laissaient tous derrière eux un spectacle de désolation.

CéMieux: Un langage de barbare sûrement. Gélapatate est fascinée par les réalisations inexpugnables de Vauban. Il est souvent décrit comme un génie mais en réalité ses réalisations n'ont pu être conçues que par l'existence de travaux antérieurs et par les connaissances de collègues ingénieurs ou non.

Foufou: Vauban fut l'ingénieur des fortifications de Louis XIV.

Sézie: La place forte de Philippeville a une forme pentagonale dont l'angle était un bastion à orillons. Chaque bastion était pourvu d'un réseau de communication et d'écoutes souterraines.

Foufou: L'ancêtre de l'IMSI-catcher.

Sézie: La différence est qu'à l'époque ce n'est pas le peuple qui était sur écoute mais de probables agresseurs extérieurs.

CéMieux. N'est-ce point à côté de Dinant, Philippeville?

Sézie: Oui. Cet été, les belges avaient disposé à Dinant de nombreux panneaux pour indiquer la zone à masque obligatoire, masque réduisant la mobilité aérienne du coronavirus. C'était clair comparé à nos villes.

Foufou: Pourquoi nos génies regardent ce jardin et cette pierre située devant de magnifiques sculptures d'art naïf?

CéMieux: C'est un bénévole de l'office de tourisme, un retraité, qui explique qu'un pan de mur de fortifications a du être démonté et que des habitants ont récupéré des pierres, témoignage de l'histoire de la ville. Ils lient le passé au présent, pour ne pas oublier.

Foufou: Chouette concept.

CéMieux: En parlant de concept, nos trois génies ont sorti un nouveau modèle d'usine. Une légende raconte que Gélapatate aurait eu une illumination sur les falaises d'Etretat, un soir d'orage. C'est une histoire pour que les enfants croient au génie humain et fassent de beaux rêves. En réalité leur concept imite juste le principe d'une pièce de théâtre. Pendant n mois, l'usine fabrique des machines à laver, puis pendant n mois elle fabrique des fours puis pendant n mois des fauteuils personnalisés pour personne à mobilité réduite. Selon les usines, ce sont des plateaux tournant ou une adaptation des locaux. Cela donne du travail pendant deux ans à des ingénieurs en conception d'usine.

Foufou: Je ne comprends pas l'intérêt.

CéMieux: Depuis que les conseils de la Convention citoyenne pour le climat ont été appliqués, les ingénieurs se sont lancés dans une course au premier qui inventera l'increvable.

Foufou: Sur notre planète non simulée, c'est le nom d'une machine à laver dont le particulier peut changer les pièces lui-même et dont la durée de vie serait anormalement élevée.

CéMieux: C'est la même idée pour tout l'électro-ménager, avec aussi une course à la sobriété énergétique. Et donc comme le stock tourne moins vite, les usines n'ont plus besoin de fabriquer autant de produits qu'avant. Et pour occuper moins d'espace au sol, l'intérêt est de regrouper les productions pouvant l'être. C'est d'ailleurs une demande de la CCC de minimiser l'artificialisation des terres.

Foufou: C'est étonnant que les multinationales autorisent ce système moins rémunérateur, à court terme, pour les premiers de cordée et assurant un salaire annuel très correct aux derniers de cordée...

CéMieux: Les premiers de cordée sont en prison, jugés entre autres pour avoir géré les derniers de cordée comme des machines. Ils sont responsables:

de licenciements abusifs pour gagner plus personnellement en délocalisant,
de comportements nuisibles comme celui de vouloir recevoir de l'argent public pour leurs entreprises ou eux-mêmes et en même temps de vouloir payer le moins d'impôts et cotisations possibles,
de vols de terres,
de pollution d'eau, d'air, de sol et donc de maladies,
de maltraitances d'êtres vivants en général,
de sous-rémunérations d'employés pour gagner plus,
de conditions de travail indignes,
d'influences sur la politique des pays comme lorsqu'ils ont obtenu le secret des affaires pour cacher l'infâme ou quand ils vendent de l'armement,
de restreindre la liberté de la presse,
de faire travailler des enfants dans des pays,

[ https://extinctionrebellion.fr/blog/2020/09/15/nationale-7.html ]

du dérèglement climatique car les émissions de gaz à effet de serre sont causées majoritairement par les 10% les plus riches de la planète,
de propager la théorie du complot du ruissellement chez les politiques,
de déclarer la guerre aux assassins sectaires et donc de mettre en danger la population civile en copiant en miroir leur comportement,
de ne pas oeuvrer pour la paix

...

Foufou: Ah oui j'avais oublié. Que cette liste est longue!

CéMieux: Le concept d'entreprise évolue. Les sociétés coopératives à intérêt collectif, SCIC, ont leur place mais il faut une diversité.

Foufou: Posséder UNE résidence secondaire suffit. Pas besoin d'en posséder une dans chaque pays de la planète. Donc mettons dehors tous ces patrons à la richesse imméritée...

CéMieux: Oui. Sans la production de travailleurs rémunérés ou pas, ces individus ne seraient pas devenus rentiers. Les milliardaires, grâce au pouvoir de l'argent et de la propriété privée, arrivent à se vendre dans leurs magazines comme des personnes à admirer. Or, l'argent qu'ils empochent doit les rendre responsables de la façon dont il a été obtenu.

Foufou: "Oh non ils vont quitter le pays" disaient les politiques véreux. Que la honte de la France quitte le pays avant d'être jugée pour ses méfaits, ce serait une calamité pour le pays d'accueil sauf s'il décide lui aussi de réguler les fortunes indécentes.

CéMieux: Si nous avons un problème de monnaie, il faudra développer temporairement les monnaies locales comme l'ont fait les grecs en 2015.

Foufou: Sur notre planète simulée, devenir milliardaire est devenu honteux parce que c'est quasi impossible de le devenir sans être un escroc ou a minima quelqu'un exploitant l'être vivant physiquement, psychiquement, financièrement.

CéMieux: Si l'optimisation fiscale était légale, les ultra-riches ne créeraient pas des systèmes opaques avec un dédale de sociétés écrans. Tout serait transparent.

Sézie: Maltraiter un être vivant devient honteux aussi. Tabasser ou violer un ou une camarade de classe sont considérés comme des faits extrêmement graves. Les victimes ne sont plus obligées de quitter l'établissement. Elles sont choyées et prises en charge par des professionnels. Les agresseurs sont éloignés du territoire et pris en charge.

Foufou: Le Craquant Ordre Néolibéral maltraitait les habitants. Souvenons-nous.
Il a:
imposé un service public 100% numérique donc payant pour ceux qui vivaient sans ce besoin,
laissé des logements insalubres,
autorisé la pédocriminalité en ne légiférant pas et en ne donnant pas de moyens humains à la lutte,
stigmatisé certaines religions,
choisi un maintien de l'ordre mutilant,
donné de l'argent public aux riches entreprises tout en les autorisant à licencier et à délocaliser et à polluer des terres étrangères,
considéré comme normal d'avoir un train de vie élevé en disant que les caisses sont vides pour les autres,
demandé à la population, en bon fétichiste égoïste, de consommer son épargne pour alimenter la croissance du PIB tout en se gardant bien de consommer la sienne,
vidéo surveillé,
attaqué le droit du travail qui protège de moins en moins le travailleur,
diminué le nombre de personnels en santé et amené une baisse continue de la qualité des soins,
attaqué la liberté de la presse, une constante,
inscrit dans le droit, le secret des affaires, pour rendre légal la malhonnêteté, l'escroquerie, la tromperie bref la délinquance des plus fortunés,
a donné peu de moyens humains à la justice etc.

Sézie: Avez-vous entendu parler du mouvement états-unien QAnon?

Foufou: Oui. Il nuit à la lutte contre la pédocriminalité parce qu'il laisse entendre que seules les puissants ont des déviances.

CéMieux: Or, toutes les classes sociales sont concernées.

Sézie: Si ce mouvement était sérieux, il demanderait des moyens humains pour lutter efficacement et une évolution du droit qui soit du côté des victimes. Se plaindre ne sert à rien.

CéMieux: une vidéo du Média, par le stagirite, traite de l'émergence du mouvement si cela vous intéresse. Je la mets dans les sources.

Sézie: Oui merci.

Foufou: Ce mouvement est même dangereux car la colère amène à vouloir se faire justice soi-même. Or la Justice sert à minimiser les erreurs.

Sézie: Condamner à mort un innocent parce que les apparences sont trompeuses est un phénomène connu.

Foufou: Les mêmes biais sont transposés dans les logiciels sécuritaires qu'il faut donc éviter de mettre dans les mains de personnes qui obéissent niaisement aux machines ou qui cachent leur incompétence, en baisse constante, en essayant de faire croire que la parole d'une machine vaut celle d'un Dieu.

CéMieux: Avec les industriels qui essaient de vendre aux États des logiciels prédictifs de tout et n'importe quoi, la Justice est en train de perdre son âme en décidant de condamner sans preuves.

Foufou: Faire baisser les violences sexuelles par l'éducation, c'est prévu?

CéMieux: Des paramètres ont été saisis. Dès le plus jeune âge les garçons apprennent à ne pas soulever les jupes des filles, à ne pas voler des bisous, à ne pas toucher le corps de leur camarade de classe sans avoir le consentement. Les enfants ne sont plus forcés à donner de l'affection.

Foufou: C'est bizarre de forcer les enfants à aller embrasser untel.

CéMieux: Oui. Dans la simulation, un enfant a le droit de ne pas embrasser sa grand-mère sinon il grandira avec l'idée qu'il peut forcer une personne à lui présenter de l'affection.

Foufou: D'accord.

CéMieux: Comme 98% des violeurs sont des hommes, la frustration sexuelle n'est pas considérée comme une cause. La misère sexuelle touchant homme et femme.

Foufou: Les adolescents sont nés dans la société de l'immédiateté et certains ne supportent pas la frustration. Ils ne savent plus attendre pour un rapport sexuel.

CéMieux: Dans cette simulation, ils sont éduqués à ne pas avoir de rapport sexuel avec une personne ayant consommé de l'alcool ou de la drogue car cela nuit au discernement.

Sézie: Pour ce qui concerne d'apprendre la patience, je crois que rien n'est prévu pour l'instant. Il va falloir creuser le sujet. Là, nous n'avons repris que les propositions d'un livre de Valérie Rey-Robertix. Il faudra ajouter l'éducation à l'identité numérique. Une radio a été créée à destination des enfants et adolescents sur le principe des radios de la BBC qui diffusaient des pièces de théâtre. Cela donne du travail à des auteurs.

[ http://www.crepegeorgette.com/ ]

Foufou: Nan mais les jeunes n'écouteront pas ça. Il leur faut de la téléréalité débile sur écran numérique.

CéMieux: Faux. Les jeunes cherchent à vivre au mieux dans la société. Ils deviennent idiots et sans sympathie quand leur environnement valorise cette décrépitude. Des fictions sont créées pour casser des idées reçues. Au lieu de rêver à posséder les objets non éthiques du secteur du luxe, nous allons les inciter à s'inventer des rêves dans lesquels ils chercheraient à profiter de la vie de manière éthique.

Foufou: Une enfance difficile peut aussi faire retentir un "non" comme une humiliation ou une vexation.

CéMieux: Oui c'est pour cette raison qu'il leur est proposé d'être fier d'avoir respecté la personne.

Sézie: Le vocabulaire "fille facile", "pute", "salope" a disparu dans la partie la plus civilisée de la planète. Les hommes ne jugent plus la tenue des femmes, leur sourire, leur absence de sourire, leur physique. Ceux qui continuent jugent en même temps les hommes pour une question d'équité. Les ados femmes ont le droit de s'habiller comme elles le souhaitent. Rien n'est parfait mais c'est mieux qu'avant.

CéMieux: Nous avions rentré dans le modèle, comme exemple d'éducation populaire, celui des jeunes québécois, âgés de 14 ans, qui mettaient les adultes devant leur responsabilité.

Sézie: Ils expliquent dans une vidéo que les filles ne peuvent pas montrer leurs épaules alors que les garçons ont le droit. Une jeune fille est venue en cours en portant un vêtement qui montrait son nombril et toutes les autres se sont fait sermonner par l'établissement scolaire. Les garçons ont alors remonté leur Tee-shirt au dessus du nombril et aucun ne s'est pris de remarques.

Foufou: L'excuse c'est de dire que les filles excitent les garçons et donc les déconcentreraient en cours.

Sézie: Par contre, les filles ne seraient pas excitées et déconcentrées par les garçons.

CéMieux: Les adultes véhiculent l'idée que l'homme et la femme ne seraient pas égaux.

Foufou: Et aussi qu'il serait normal que la tenue de la femme perturbe l'homme.

Sézie: ...ce qui finit par justifier, voire excuser des violences sexuelles.

CéMieux: Ces jeunes québécois qui, par solidarité, s'habillent comme les filles pour expliquer aux adultes que les vêtements n'ont pas de genre, m'impressionnent.

Sézie: Quel courage! Ils se font forcément insulter dans ce monde sexiste.

Foufou: Tout le monde s'habille comme il veut. Nous voulons un monde plus égalitaire. Leurs messages aux adultes sont clairs.

[ https://twitter.com/konbininews/status/1317049899133902848 ]

Foufou: Les institutions judiciaires, la police, la gendarmerie, le secteur médical sont bourrés d'idées reçues. C'est amélioré?

CéMieux: Ils sont la cause principale de l'impunité des violeurs. Des formations sont dispensées pour repérer la femme en souffrance et la prendre en charge.

Sézie: Par exemple, une femme est violée et veut porter plainte mais il s'avère qu'elle avait bu plus de champagne que ce que son corps peut gérer. Alors là, au lieu de plaindre son foie, nombreux sont ceux qui excusent l'agresseur. "Fallait pas être ivre madame"...Cette réaction laisse entendre que TOUS les hommes sont incapables de se contrôler face à une femme alcoolisée. C'est bien sûr faux mais une idée reçue tenace.

Foufou: Une idée nouvelle? #solution?

CéMieux: La société se construit avec des personnes de confiance dès l'enfance. En cas de violences, chacun doit avoir plusieurs personnes vers qui se tourner pour recevoir de l'aide.

Foufou: S'entourer de personnes ressources utiles en cas de problème de violences, c'est bien mais cela nécessite de faire tomber des tabous, non?

CéMieux: Oui. Cela implique de faire connaître les conséquences des violences sur un être vivant.

Foufou: L'idée vient d'où?

CéMieux: Il me semble de Gwenola Ricordeau, autrice de "pour elles toutes - femmes contre la prison" publié en 2019. A vérifier.

Foufou: Ah oui je me souviens que pour les agresseurs, elle propose d'associer leurs proches masculins pour leur faire prendre conscience de leur responsabilité.

CéMieux fouille dans les cahiers: Et zut! D'habitude, ma femme rédige une fiche par livre mais là elle a oublié de la faire.

Foufou: Faut-il que les victimes qui ont commencé à parler dans l'espace médiatique et sur les réseaux sociaux continuent?

CéMieux: Oui. Ils et elles sont insultés et moqués mais sans ils et elles la société n'avancerait pas au rythme de l'espoir transformé en avancées.

Foufou: Tiens ce policier reçoit une insulte et il sort un calepin? Son ordiphone est en panne?

CéMieux: Non. Les outrages ne sont plus punis par le droit mais ils sont collectés dans un logiciel. Le policier saisit le jour, l'heure, le lieu dans un calepin puis lui ou l'un de ses collègues récupérera les images de sa caméra piéton pour noter précisément les propos, les gestes, un lien avec l'alcool ou une autre substance.

Sézie: Les policiers participent aux travaux de recherche sur la vraie et fausse délinquance. Lorsque les chercheurs communiquent les résultats, une analyse et des pistes de solutions, les noms de ces policiers sont notés comme contributeurs.

Foufou: Il faut donner du sens à un travail qui était auparavant destiné au brassage d'air des politicards et au contrôle absurde de la population.

CéMieux: S'ils présentent des signes de burn out aux insultes, le chef n doit les prendre en charge.

Sézie: L'individu reste anonyme dans le document. L'insulte ne tombe pas du ciel. Elle peut être culturelle et donc sans importance ou dénoter un mal-être qu'il faut creuser pour y répondre. Si c'est juste une tendance à se conformer à son environnement proche, il faut la connaître. Toutes ces données sont en accès libre sur un site. L'inconvénient est que les jeunes, toujours fans de défi, jouent à inventer des insultes pour qu'elles se retrouvent sur le site. Pour l'instant c'est considéré comme un effet secondaire mineur.

CéMieux: Et des jeux de rôle sont créés par la police de proximité. Le jeune prend la place du policier et reçoit l'insulte. Le policier prend la place du jeune et se fait contrôler. Rien n'est parfait mais c'est mieux qu'avant.

Sézie: Où en est l'histoire des génies devenus des super-héros?

CéMieux: Un roman doublé d'une bande dessinée transforme nos trois génies en super-héros.

Foufou: Gélapatate, en armure jaune, devient Larmaloeil armure de l'amour, face à une situation de grande détresse de la Terre comme celle nécessitant de l'eau douce. Elle circule grâce à un fauteuil jaune, adapté à une mobilité réduite tous terrains, qui s'encastre dans un petit avion jaune à énergie solaire, stationnant sur une mini planète lunaire tournant autour de la Terre. Un accident de voiture a détruit son rêve de vivre perchée dans une cabane à 10 mètres du sol mais elle a toujours la patate!

CéMieux: Elle ne possède plus qu'un œil, le second lui ayant été détruit lors d'une manifestation Gilet Jaunix, par une arme de guerre envoyée par le C.O.N. à cette intention. C'est ce jour-là que ses super-pouvoirs se sont développés. Des forces mystérieuses provenant du sol, de l'air, de la mer, de la terre se sont regroupées dans un nuage. Les manifestants témoignent d'avoir entendu pleurer, entendu jurer, entendu "j'en peux plus du C.O.N." puis avoir vu comme du sable du Sahara tomber du nuage sur la personne blessée gravement. Il s'est transformé en une ampoule emprisonnant la blessée. Elle a clignoté jaune plusieurs fois. Les témoignages divergent sur le nombre de fois. Puis une lumière jaune a ébloui tous les manifestants et une voix féminine est sortie du nuage et a lancé: "Terriens! Voici Larmaloeil, armure de l'amour, à votre service. Faîtes-lui bon accueil". Après s'être frottés délicatement les yeux plein de sable, les manifestants découvrent la blessée. Elle porte un mini-masque noir à la place de son œil manquant, ce qui n'est pas sans rappeler l'époque des pirates du temps de Surcouf.

Foufou: Quels sont ses super-pouvoirs?

CéMieux: Elle est appelée par les pompiers lorsqu'ils n'arrivent pas à maîtriser un feu moderne.

Les pompiers soulagés: Youpi! Regarde! Là-haut dans le ciel, c'est Larmaloeil, armure de l'amour, qui quitte son satellite couleur poussin.

Elle vole jusqu'au lieu du drame. La vue d'un arbre qui brûle, voire d'un simple lombric qui n'arrive pas à assez vite se réfugier profondément dans le sol, provoque chez elle, une grande colère mêlée de tristesse et elle fond en larmes, là haut dans le ciel.

Larmaloeil armure de l'amour, rouge de colère, un poing levé: Voici encore les conséquences des choix terribles du Craquant Ordre Néolibéral. Pas de prévention! De la recherche et développement dans des produits connectés jetables mais pas dans l'outil de travail des pompiers. En colère je suis, des pleurs je verse!

Ses pleurs éteignent l'incendie mais lorsque sa colère est trop forte, son œil ne sait plus s'arrêter et des inondations ont été constatées.

Foufou: Elle sert à kouaf?

CéMieux: Elle a obtenu le droit pour les pompiers d'accéder partout à de l'eau non potable. Cela a accéléré la création de mares, d'étangs, de haies et d'arbres protecteurs et la ligue de protection des oiseaux est débordée. Elle n'arrive plus à baguer et suivre les nouveaux chemins de migration. Larmaloeil médiatise chacune de ses actions pour que les citoyens devenus informés manifestent. Ils ont ainsi réclamé que l'argent pour les futures voitures autonomes des riches soit réorienté vers la fabrication de camions de pompiers et de matériels utiles et protecteurs face à un incendie ou à une inondation.

Foufou: L'autrice aurait pu en faire une porte-parole des personnes en situation de handicap.

CéMieux: C'est prévu dans le tome 2 de l'histoire.

Foufou: Ah tant mieux. Je lis que Jypense, en cape verte, devient Super-climamour.

CéMieux: Oui elle intervient face aux éléments climatiques. Par exemple, quand la couche d'ozone se scinde en groupes, elle est appelée au secours par des scientifiques et elle va les raccrocher.

Super-Climamour: En colère je suis, de la force j'use!

Foufou: C'est quoi la conséquence de ne plus avoir de couche d'ozone?

CéMieux: Tout le monde en burkini.

Foufou: Kouaf?

CéMieux: Une irradiation du soleil nous cuirait et altèrerait l'atmosphère. Des ingénieurs d'enseignes de sport ont amélioré le burkini première version. Il transformait un nageur en ancre et pas en poisson comme le permet le maillot de bains. Le nouveau, inspiré des derniers modèles sortis dans les pays arabes et anglo-saxons, est proche de la tenue de plongée tout en permettant de se promener dans les rues sans avoir l'air d'être un descendant du phoque. Il permet de se baigner dans l'eau sale au milieu des restes de pétrole, de plastiques, de médicaments, de rejets d'eaux usées. Il va falloir des décennies pour assainir ce que nos ancêtres et nous-mêmes avons sali et détruit.

Foufou: Et la couche d'ozone?

CéMieux: Si elle disparaît, les rayons du soleil ne sont plus filtrées et notre peau ne sait pas se défendre. Il faut la protéger en la cachant.

Sézie: Les opposants au burkini ont adhéré à tous les partis ayant un programme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ce sont des activistes efficaces pour informer.

CéMieux: Quand une personne se sent bien informée sur le sujet, elle est incitée à porter un signe de reconnaissance. "Moins et Mieux" se décline sur des chapeaux, des vêtements, des masques, des gilets jaunes, des sacs, sur les cagettes de fruits et légumes...

Foufou: Chut! Je lis une bulle de la BD.

Super-Climamour enregistre une vidéo sur Peertube: Vous êtes des super-citoyens! Toute cette énergie dépensée à stopper l'élevage industriel, à éviter le plastique, le pétrole, le gaz, à privilégier le zéro déchet. Merci à tous! Et waouh c'est génial toutes ces initiatives qui développent l'économie circulaire et recyclent l'ancien inutile. La transition écologique décolle comme une fusée!

Foufou: Et qui est Jeanreve?

CéMieux: Jeanreve, en cape noire, devient Super-Justissmiamor. Il est appelé dans toutes les situations de violences et d'injustices. Il va, par exemple,sauver les migrants qui se trouvent sur des embarcations de fortune en Méditerranée.

un bateau d'errants: Au secours Super-Justissmiamor! Nous allons nous noyer!

Son flair est hyperdéveloppé suite à une hypersensibilité rare. Il sent la peur convergente qui émerge de la terre ou de la mer et il trouve très vite les personnes en danger de mort.

Super-Justissmiamor: En colère je suis, la Justice je rétablis!

Et il amène en un quart de secondes le bateau des migrants sur une plage de France où se trouvent toujours des promeneurs pour alerter la brigade prenant en charge les personnes ayant besoin de retrouver de la dignité.
Si un bateau turc ou libyen est coupable d'avoir agir pour que les migrants se noient au lieu de les aider, il retourne sur les lieux de la peur. Il suffit qu'il éternue au-dessus du bateau des gardes cotes libyens pour le faire chavirer. Alors il a toujours dans sa poche, un sac en tissu vert contenant des pollens allergisant comme ceux du bouleau. Quand il souhaite éternuer, il en sort un qu'il respire et "Atch......ouuuum!".

Il vit aussi quelques ratés, du fait de psychotraumatismes soignés trop tard. En voici un exemple.

- Au secours! hurlent des personnes, sur un rafiot qui se dégonfle, dans une langue inconnue.

Leur détresse lui ramène des souvenirs.

Super-Justissmiamor: Au secours! Je suis comme hypnotisé par le naufrage, les cris. Je n'arrive plus à bouger, aucun son ne sort de ma bouche. Ma détresse est intérieure.

Un pêcheur: Oh non Super-Justissmiamor a l'air en état de choc! Je vois les naufragés! Prends-soin de toi Super-Justissmiamor! Oh non je ne peux secourir que 21 personnes.

Un second pêcheur arrive: Je vous vois! Oh non, trois victimes se sont déjà noyées.

"Encore des morts noyés. Encore des personnes qui fuyaient les tortures libyennes" sont les titres du jour de la presse.

Super-Justissmiamor: Le spectacle de ces personnes qui se noyaient ont ramené des souvenirs en forme de flash. Ils m'ont statufié. Sous mes yeux devenus impuissants, ces corps morts à cause des super-égoïstes et de mon inaction m'ont créé un nouveau psychotraumatisme invalidant.

Des citoyens, qui passent du temps libre à pointer la méchanceté des super-égoïstes, lui paient alors des séances chez le psychologue. En échange, le super-héros des temps modernes médiatise sa situation pour forcer les gouvernements et les élus à rembourser la prise en charge des psychotraumatismes créés par leurs politiques ou celles du pays voisin à toutes les victimes.

[ https://www.lacimade.org/centre-frantz-fanon-renforcer-le-suivi-psychique-des-personnes-en-exil-en-occitanie/ ]

Après chaque action, il fait la Une de la majorité des médias et inlassablement il se rend à Bruxelles et à Strasbourg pour médiatiser son dernier sauvetage et expliquer que les super-héros n'existent pas et que la planète a besoin de lois justes et de droits humains respectés.

Super-Justissmiamor: Youpi! Je viens d'obtenir que les migrants entassés dans des camps en Grèce se retrouvent occupés en partie en journée. Revivre les traumatismes du passé, ruminer le présent est leur quotidien. Des ateliers s'installent pour qu'à terme ils puissent par exemple cuisiner, réparer leurs vêtements, se donner des cours d'alphabétisation. Ils ont besoin de se sentir utile comme tout le monde, sans se retrouver exploités par autrui bien sûr.

La plateforme téléphonique d'assistance aux migrants en détresse en Méditerranée, AlarmPhone, a comptabilisé près de 200 morts dans six naufrages au large de la Libye pour le seul mois de septembre 2020. "Ces derniers naufrages sont le résultat d'une politique frontalière violente et financée par l'Europe, de l'immobilisation des navires humanitaires et de l'avion Moonbird", ont-ils écrit dans un communiqué présentant un rapport détaillé sur les naufrages ainsi que des témoignages de survivants.

[ https://www.infomigrants.net/fr/post/27592/mediterranee-pres-de-200-morts-au-large-de-la-libye-en-septembre? ]

Sézie: L'indifférence des européens tue.

Foufou: S'offusquer quand une secte affiliée à Daech tue en Europe mais pas quand l'Europe laisse se noyer des personnes errantes, c'est quel type de cynisme?

CéMieux: Notre président de la république veut empêcher des personnes errantes de passer la frontière italienne. Il va donc sûrement les renvoyer aussi en montagne, l'hiver dans la neige. C'est contraire à la religion catholique et musulmane et à ma vision de la laïcité de refuser l'accueil d'êtres humains.

[ http://www.regards.fr/la-midinale/article/laurent-mucchielli-c-est-a-l-etat-d-etre-laic-pas-aux-citoyens ]

Sézie: Sa laïcité est une boule puante.

Foufou: Il nous emmène dans des guerres sales. Les italiens sont nos voisins. C'est normal de partager l'accueil. C'est comme s'il leur crachait aux visages.

Sézie: La secte Daech n'a pas besoin de mentir sur le traitement des êtres humains étrangers en Europe, pour recruter.

Foufou: Une secte tue. Nos politiques tuent. Le contraire de la haine c'est l'amour. Donc nous devrions avoir comme bouclier l'amour envers son prochain et décocher des flèches comme Saint-Valentin.

Sézie: Sauf qu'un président qui ne sait pas aimer, répond par la haine de son prochain à la haine.

CéMieux: L'histoire des super-héros s'arrête là. L'autrice ne s'est pas foulée.

Foufou: Tiens, le magazine en ligne Reporterre continue à dire "c'est chaud patate". Rien n'est parfait donc il continue son travail.

[ https://reporterre.net/ ]

Sézie: Ha ha ha...Un ex porte parole de la Quadrature du Netix a sa vie qui change depuis que les conseils de la Convention Citoyenne ont été adoptés par une majorité de français.

CéMieux: Oui, les fans des recettes de cuisine de https://twitter.com/laurentchemla ont lancé une traduction en langage végétal. Un livre présente sa recette à gauche et celle végétale à droite. Ils ont eu un pincement au coeur quant ils ont retiré le beurre car ils ont eu l'impression de le trahir. De toute façon il n'est plus possible de trouver du beurre que directement auprès des éleveurs qui ne tuent plus le veau mais partagent le lait de sa mère, généré par sa naissance dans les pis, avec lui. Le gaspillage de produits animaux a réalisé une chûte brutale.

Foufou: Il raconte son aventure sur Mastodon. Devant ce qu'il a estimé être un massacre de ses recettes, il s'est frotté les yeux plusieurs fois ce qui a relancé des douleurs à la main. Ses fans se sont alors cotisé et lui ont payé trois mois de formation à la méditation de pleine conscience pour qu'il apprenne à gérer ses douleurs chroniques. Il a éclaté de rire en croyant à une blague, ayant toujours associé la méditation aux yogis foldingues ou aux mangeurs de feuilles de salade. Finalement il a accepté d'apprendre l'hypnose médicale, pour diminuer les douleurs et se relaxer, auprès d'une infirmière dans un centre de prise en charge de la douleur chronique. Le nombre de centres a augmenté depuis que le JEANTI est au pouvoir avec des citoyens.

[ Dr GINIES, responsable du centre anti-douleur - https://youtu.be/XtMK16VoHxE

délais trop longs - https://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/quand-consulter-dans-un-centre-de-la-douleur_2986973.html ]

Et ses fans l'ont inscrit dans une expérimentation de la gestion de la douleur par le rire. Il a choisi l'option "rester à la maison" donc il n'a pas testé la séance de chatouillement collectif. Au bout de trois mois à être condamné à une heure par jour d'humour sous forme de vidéo, d'histoire, de dessin de presse, ses douleurs sont devenues supportables. Il les estime à 4/10 et l'impact négatif sur sa vie quotidienne a diminué de moitié comme l'a montré une échelle pluri-dimensionnelle. Rien n'est parfait mais c'est mieux qu'avant.

Sézie: Le philosophe chanteur préféré d'#OnEstLaTech https://www.jcfrog.com/ vient de sortir une chanson sur le néolibéralisme sur Peertube.

Foufou chante: "Il est li-bé-ral, néo-li-bé-ral
y'en a même qui disent qu'on l'a vu nous voler"

[ https://aperi.tube/videos/watch/2e680a8d-03f7-4270-86a1-8d14e95693fc]

CéMieux: C'est une parodie sur l'air d'"il est libre Max", une chanson de 1981 de Hervé Cristiani.

Foufou: Et si nous allions écouter cette pièce de théâtre de rue sur la BCE?

Mesdames, Messieurs, la Banque centrale européenne est la banque centrale des dix-neuf pays de l’Union européenne qui ont adopté l’euro. Sa mission principale consiste à maintenir la stabilité des prix dans la zone euro et à préserver ainsi le pouvoir d’achat de la monnaie unique.
https://www.ecb.europa.eu/ecb/html/index.fr.html

Sur l'île Grise, vit un géant noir aux cheveux grisonnants. Il est employé par la Banque Centrale Européenne , la B.C.E., et ses satellites, les banques centrales nationales, les B.C.N. La forteresse qui trône sur l'île les regroupe. Les fortifications cachent plusieurs fosses à compost au centre. Chacune porte le nom d'un pays européen. En soulevant les trappes, un plateau en sapin repose en haut de l'escalier qui s'offre à la vue.

C'est lundi! Nous retrouvons donc le géant noir en train de vérifier le bon état des données. Il termine en ouvrant la trappe France. Il saisit le plateau. Trois gros dés et des pièces de scrabble y sont coincés dans des casiers réalisés sur mesure par un sculpteur sur bois du pays concerné. Les dés indiquent "420" et les pièces du scrabble "milliards d'euro". La BCE a donc racheté 420 milliards de dettes publiques françaises. Le géant referme la trappe. Il additionne le montant affiché dans chaque fosse à compost et obtient bien les 2200 milliards d'euros de dettes publiques des pays de la zone euro, inscrites au bilan de la BCE. Il se rend ensuite dans la mini tour des fonds propres de la BCE. Pour entrer il doit se baisser car c'est une tour dont la hauteur s'ajuste au montant contenu. Là reposent 10 milliards d'euros ce qui serait insuffisant pour sauver l'euro s'il se retrouvait en grand danger. Le géant ne décelant aucune anomalie ressort.

Il se morfond depuis quelques années en attendant que sa fille, la géante verte, ait le droit de prendre sa relève. Sa compagne l'attend au pays du Tournesol Géant. Et tiens justement un appel téléphonique.

- Allo Hélianthe, quelle nouvelle?

- Oh chéri, je reviens de la banque de détail. Il faut que je te raconte.

Entrée dans un univers du passé.

- Alors Madame, quel est votre projet qui nécessite un crédit immobilier?

- Avec mon ami, nous voulons construire une toute petite maison avec des plafonds hauts adaptés aux géants. Elle sera passive et peut-être à impact positif, adaptée au froid mordant de l'hiver et à l'été caniculaire. L'eau de pluie sera récupérée pour les WC, l'arrosage du potager et la lessive. Des panneaux solaires seront la source électrique sauf lors des périodes de brouillard dense ou de trop longs nuages noirs l'hiver. Nos charges seront faibles. Il faudra changer des pompes, des batteries, et des filtres. Voilà, le coût du projet est de 95 000 euros et nous voulons emprunter 75 000 euros.

- De la Géothermie?

- Non, ce n'est pas adapté au sol.

- Je regarde vos comptes pour savoir si vous êtes solvable. Il me manque les données sur monsieur.

- Les voici.

- Merci.

- Alors, quelle nouvelle?

- Vous êtes âgée et en situation de handicap donc vous êtes un numéro de dossier qui risque de nécessiter une mise à jour en cours de route. Notre banque préfère minimiser le risque d'avoir à rouvrir un dossier avant sa fin de vie.

- Le service au client n'est qu'un slogan.

- Avec l'informatique, plus vous gérez de situations différentes, plus les risques de dysfonctionnement augmentent. Donc pour minimiser les risques informatiques, nous ne prenons que des profils d'emprunteurs identiques.

- Ah. Donc vous nous refusez. J'aurais dû commencer par aller chez un courtier en crédit. Il paraît que leur commission a baissé et que des banques veulent réinternaliser cette activité.

[ https://www.xerficanal.com/economie/emission/Philippe-Gattet-Credit-immobilier-le-bras-de-fer-entre-les-courtiers-et-les-banques_3748924.html ]

- C'est le cas chez nous. Elle ne rapporte pas assez. Bon, je vais faire une exception mais vous savez, les temps sont durs. Les caisses sont vides partout.

- Aucun rapport avec le crédit à un ménage ou à une entreprise.

- Ben si. Il faut que je trouve l'argent à vous prêter.

- Quel menteur! Vous me prenez pour un manche à balai en plastique?

- Vous n'avez pas entendu l'économiste monsieur Matuvu à la radio ce matin? Il a présenté la banque comme un intermediaire financier qui prete d'une main ce qu'elle reçoit de l'autre.

- Matuvu? Il est présenté comme un expert par les médias gouvernementaux mais ce type est un escroc. Il est rémunéré par des fonds de gestion d'actifs et pendant les manifs contre la réforme des retraites il défendait l'entrée des fonds de gestion d'actifs comme première étape vers une gestion des retraites à l'américaine qui est en réalité une gestion à la roulette russe...Qui peut placer ses fonds en Bourse à part ceux qui possèdent trop d'argent?

- J'avais lu que monsieur travaille à la BCE mais je ne pensais pas qu'il avait transmis ses connaissances à madame et que madame était capable de comprendre.

- Ah.

- Vous êtes à risque de renégocier ce crédit ou de le rembourser en anticipé. Ce coût du risque nécessite que je blinde le contrat.

- Le crédit que vous m'octroyez c'est gratuit pour vous.

- nan nan nan madame...Il faut payer les frais d'enquête, d'examen du prêt, de recouvrement des remboursements...

- Gloups!

- Il faut aussi payer mon salaire, la maintenance de mon ordinateur et des logiciels, l'entretien des locaux, le salaire des informaticiens, la maintenance du matériel qui héberge les écritures comptables, le salaire des directeurs et leurs avantages, les pertes des bons et des mauvais placements sur les marchés financiers.

- Certes mais...

- Je ne connais pas le coût du siège ou d'une banque 100% en ligne mais notre coût fixe et de structure dans notre réseau d'agences se répartit ainsi:
60% frais personnels
20% infrastructures et investissements technologiques
10% frais commerciaux et marketing
10% frais généraux dont immobilier
= 100

- Certes mais...

- L'horreur suprême pour les chefs serait que ceux qui défendent le vivant arrivent au pouvoir. Nous possédons plein d'actifs toxiques datant de 2008 et plein d'actifs dans des sociétés polluantes, comme le pétrole, qui ne vaudraient plus rien. Avec le Craquant Ordre Néolibéral, ce sont les clients et l'argent public des Etats qui paient nos pertes mais avec le JEANTI, ce sont les responsables qui risquent de devoir payer et de se retrouver fichés à la Banque de France.

- C'est incroyable d'être encore plaintif! C'est votre choix de continuer à financer les sociétés qui nuisent à la santé publique donc c'est à vous d'assumer les risques! La BCE vous rachète déjà des actifs toxiques d'entreprises. C'est scandaleux de masquer vos responsabilités!

- Nous, les employés, n'avons pas de poids sur la hiérarchie. Entre nous, je préfèrerais travailler pour une banque éthique.

- Ce qui est clair c'est que vous venez de parler de l'enveloppe dans laquelle repose mon crédit mais le crédit, lui-même, n'est qu'un jeu d'écritures comptables. L'enveloppe, vous allez me la faire payer entre autres en frais administratifs, en assurances et en intérêts.

- Si je vous accorde un crédit de 75 000 euros, le jeu d'écritures créera 75 000 euros de monnaie que vous allez verser au notaire et surtout aux fournisseurs de la future maison sur des comptes de banques, concurrentes ou pas. Je ne les prends nulle part. Je l'écris. Je crée la monnaie.

- Comme dit G. Giraud, une banque c’est une institution financière qui a reçu du roi le droit régalien de frapper monnaie.

- Oui.

- Nous vous empruntons 75 000 euros mais ensuite nous devons produire plus de valeur que les 75 000 euros pour rembourser les intérêts et les assurances.

Dong!
- Ah L'ordinateur dit que vous m'intéressez. En cas de non remboursement et si vous avez choisi l'hypothèque, la banque et un peu le notaire gagneront une somme sympa lors de la revente.

- Non, pas d'hypothèque. Nous préfèrons la garantie de crédit logement.

- Ok. L'ordinateur dit que vous nous intéressez mais il veut que monsieur ouvre un compte chez nous et y dépose son salaire.

- Ah. Je ne sais pas s'il sera d'accord.

- C'est pour faire plaisir à notre logiciel VoisTout-VoisTout qui aime bien connaître les dépenses des clients. Il regarde chez quel commerçant vous dépensez votre argent, combien vous dépensez, quels jours de la semaine...Il nous sort un profil comportemental. Il dit que madame Cosmos, notre maire, est peu habile de ses mains. Il n'a pas besoin de preuves pour proposer un profil. Tous les deux mois, apparaît sur son relevé de compte un achat dans le commerce "parapluies en folie". VoisTout-VoisTout est programmé pour en déduire qu'elle les casse facilement alors qu'elle en achète peut-être pour la maison de retraites du bourg où réside son père. Elle est classée dans les A67 et les G98 ce qui signifie "dépensière malgré elle" et "fragile à caractère instable". Et un autre logiciel lui a proposé un taux d'intérêt pas trop élevé mais des frais de dossier et d'assurance élevés pour son achat immobilier, par rapport au risque et parce qu'elle n'y connaît rien. Ce n'est pas son découvert qui inquiète car c'est rentable pour la banque mais le fait qu'elle pourrait basculer dans le surendettement si elle n'est pas réélue.

- C'est légal ces déductions débiles?

- Aucune idée mais Google, Microsoft, Facebook et consorts connaissent vos achats numériques et votre comportement sur internet alors pourquoi pas nous, les détenteurs des comptes courants?

- Tout n'est pas légal chez les GAFAM. Ce sont les gouvernements qui laissent faire.

- Peu d'européens se plaignent de leur profilage par des sociétés inconnues sur internet alors pourquoi se plaindraient-ils de VoisTout-VoisTout?

- Ils ne sont pas au courant. C'est la force des dominants sur les dominés.

- Exact.

- Je ne veux pas être profilée même si mon adhésion au panier végétal hebdomadaire et mon abonnement au club des géantes marcheuses supposent que je serai moins susceptible de souffrir d'une maladie cardio-vasculaire et baisseraient le montant de l'assurance à payer.

- La mutualisation des risques dans une société vous semble être un choix non égoïste profitable à tous.

- Oui, vous avez bien traduit ma pensée. Nous sommes tous à risque de quelque chose, comme les entreprises.

- Une entreprise qui vient demander un crédit est notée à partir de son bilan et de son comportement vis-à-vis du système bancaire. Un algorithme mouline la ponctualité de paiement auprès des fournisseurs, l'utilisation de toutes les lignes de crédit, la régularité de rentrées d'argent et en sort une notation, dite rating, qui détermine la probabilité de défaillance de l'entreprise, la capacité de remboursement etc. La réglementation nous impose de pratiquer des prix proportionnels à ce rating.

[Livre - Le grand scandale bancaire - confessions d'un repenti [italien] - par Vincenzo Imperatore - 2014 mis à jour 2020]

- Les entreprises peuvent aussi s'endetter sur les marchés financiers et donc pas que chez vous, les banques commerciales.

- Le pays du Tournesol géant a malheureusement copié la France. "La loi Sapin II relative à la modernisation de la vie économique [de 2016] permet à certains fonds d’investissement alternatifs d’octroyer directement des prêts aux entreprises, alors qu’ils se limitaient à souscrire aux émissions obligataires de celles-ci jusqu’ici. La même loi facilite également les conditions d’émissions obligataires des sociétés par actions".

- Oui copier la France aurait été positif si nous avions en même temps ajouté une régulation des marchés.

- Oui notre pays a copié/collé sans obliger les fonds aux stratégies d’investissement spéculatives à, par exemple, publier leurs comptes.

- Nos gouvernements oublient, comme par hasard, d'ajouter des contraintes réglementaires pour prévenir une crise financière. Ils considèrent l'argent public très utile pour éponger les dettes créées par un comportement irrespectueux du secteur de la Finance et en même temps totalement indisponible pour rémunérer des êtres humains dans les secteurs de la santé, de l'éducation et de la justice.

[ L’endettement des entreprises privées et le risque de crise systémique par Léo Charles et Esther Regnier - mai 2020 - http://www.atterres.org/ ]

[ https://www.thinkerview.com/  - interview de G. Giraud - 25 septembre 2020]

Sortie de l'univers du passé.

- Hélianthe je dois te laisser, un client arrive.

- Oki. A pluche.

Un yacht arborant des pots colorés remplis de sapins de noël, décorés pour mettre en valeur leur mort, arrive avec des gens avinés. L'encravaté à l'haleine la moins alcoolisée descend.

- Bonjour, je représente le pays Alouestte et je viens emprunter pour financer des investissements publics.

- Ah non ce n'est pas ici. Les Etats n'ont pas le droit d'emprunter directement à la Banque Centrale Européenne.

- Ah.

- Vous devez émettre des titres qui seront achetés par des banques agréées.

- Ah oui je me souviens maintenant de mon cours d'étudiant. Au moment où la banque agréée achète ce titre, elle prête de la monnaie pour l'économie réelle à l'Etat Alouestte. Elle créée de la monnaie. Dans mon pays, la corruption règne et nous assassinons les journalistes alors j'avais oublié qu'il faut respecter des règles.

- C'est un naufrage votre île.

- L'Union Européenne vient de nous interdire de donner la nationalité à tous les ultra-riches en échange d'un investissement de plus de 2 millions d'euros dans l'île, comprenant les pots de vin pour les politiques potiches.

- Oui j'ai lu que les ultra-riches que vous avez attiré avaient presque tous des démêlés avec la justice dont certains au pénal. Et c'est terriblement injuste de voir des pauvres, honnêtes, se voir refuser la nationalité, errer et mourir noyé en Méditerranée.

- Un cabinet d'avocats maltais avait ajouté à son activité d'optimisation fiscale et de domiciliation d'entreprises et de yachts celle de "citoyenneté par investissements". Nous l'avons copié.

- Un ex expert américain en antiterrorisme accusait ce système de bénéficier aux terroristes, aux dictateurs, aux criminels internationaux puis il a été embauché par le roi des passeports...

- Ha ha ha...L'argent rend taiseux. Tous ne viennent pas pour le passeport mais pour la fiscalité et l'opacité. Des français sont venus créer leur entreprise depuis la dérèglementation des jeux d'argent. Des Ultra-riches, respectables selon notre définition, installent leur entreprise comme l'avait fait Betclic en 2009.

- Ah?

- Lisez "Prédations - Histoire des privatisations des biens publics" de L. Mauduit, publié en 2020. C'est page 79 les Malta Files.

- Exploiter la misère sociale et la crédulité publique devient un drame national quand c'est un gouvernement qui l'autorise.

- La Française des Jeux a été privatisée en novembre 2019. Les jeux d'argent favorisent les systèmes de blanchiment de capitaux et diverses escroqueries. Les ultra-riches qui s'ennuyaient en sont tout émoustillés. Un président de la république qui favorise les escrocs et choisit de donner, à des personnes qui n'en ont pas besoin, des recettes en or, qui étaient une valeur sûre pour les caisses de l'Etat, avouez que c'est peu banal.

- Ils et elles ont leurs magazines les présentant comme des personnes à vénérer. Quand des jeunes dans les quartiers populaires transposent leur comportement à leur petite échelle, ces mêmes magazines parlent de délinquance. Les jeunes en sont vénères.

- Oui. Je comprends qu'ils en soient énervés.

- L'injustice...

- Alouestte est une île copiant ce qu'il y a de pire à Chypre et à Malte et nous en sommes fiers.

- Ah.

- Pouvez-vous me rappeler le travail des banques qui prêtent de l'argent aux Etats?

- Elles transforment les titres de dette publique en un actif financier qu'il est possible d'échanger sur les marchés financiers. Elles peuvent les revendre immédiatement à la banque centrale européenne parce que la BCE s'est engagée à le faire moyennant une petite commission. La BCE en rachetant ces titres rembourse la dette de l'Etat à la place de l'Etat.

- Des citoyens croient que l'opération de création monétaire est payée par eux.

- Non c'est juste une opération d'écritures. Ils feraient mieux de contrôler comment l'argent est dépensé.

- Oh non surtout pas! Ils mettraient en prison leur gouvernement et pas mal de patrons. Au revoir!

Le yacht aux arbres morts repart.

[ https://www.euractiv.fr/section/affaires-publiques/news/passeports-dores-bruxelles-lance-des-procedures-dinfraction-contre-chypre-et-malte/
https://www.capital.fr/economie-politique/chypre-tire-un-trait-sur-ses-passeports-en-or-apres-une-enquete-dal-jazeera-1383022

XXI n°50 - printemps 2020 - Achetez votre nationalité préférée - Comment les plus riches s'offrent un monde sans frontières ]

Un voilier arrive.

- Bonjour, je suis la banque Petifondpropre. Je viens emprunter comme d'habitude de la monnaie banque centrale pour une courte durée. Je suis un client régulier.

- Donc vous savez déjà tout.

- Oui. La monnaie banque centrale n'arrive jamais dans l'économie réelle. Elle sert à réguler les relations interbancaires et n'arrivera jamais sur le compte bancaire d'un particulier.

- Le taux d'intérêt est toujours à zéro.

- Youpi!

- Et je vais vous payer pour emprunter.

- Incroyable! Et j'ai toujours le droit de ne pas payer mes clients pour qu'ils empruntent?

- Toujours.

- Et j'ai toujours le droit de faire payer à mes clients un taux d'intérêt positif?

- Toujours.

- En même temps, je viens aussi déposer de l'argent sur mon compte chez vous, comme j'en suis obligée par la réglementation.

- Alors là il faut payer.

- C'est le monde à l'envers. Je devrais payer pour emprunter et déposer gratuitement les énormes sommes en miroir des crédits que nous accordons.

- Oui.

- Avec les autres banques nous avons envie, pour faire perdurer le système actuel de dominance, de faire payer ce coût du dépôt chez vous à nos clients.

- Ah? Comment?

- Grâce à des influenceurs dans les ministères et les médias, nous faisons croire à la population que la fin de la monnaie fiduciaire, les billets et les pièces, est inéluctable.

- Hou les menteurs...Je suppose que vous utilisez l'opposition habituelle entre l'hypermoderne et l'arriéré. L'arriéré étant en réalité la personne saine.

- Et en même temps un directeur comme celui de la banque de France tient un discours affirmant qu'il est attaché à la notion de liberté associé à la détention de monnaie fiduciaire que sont les pièces et les billets.

[ https://www.banque-france.fr/intervention/brexit-paiements-digitaux-saisir-loccasion-au-bon-moment ]

- C'est pour endormir les esprits.

- Un décideur, qui change d'avis comme de chemise, nous en voyons sans arrêt. Il dira la larme à l'oeil, un jour, que ce n'est pas possible de faire autrement ou que c'est une demande des français.

- Bou hou, comment s'étonner ensuite de la perte de confiance en ceux qui possèdent le pouvoir financier, médiatique, politique et s'autodésignent comme des élites.

- La banque de France, depuis 5 ans, echoue à remplir sa mission qui est de maintenir une inflation proche de 2% par an.

- Les décideurs sont peu enclins à faire évoluer cette mission...

- Pourtant...

- Les plus riches préfèrent le statu quo.

- Le capitalisme vert est une solution pour à la fois paraître moderne et garder les rentes excessives chez les 1% les plus fortunés de la planète.

- N'oublions pas que l'économie numérique, la permission donnée aux plus riches d'exploiter terres et humains pour créer des besoins chez la population aisée, vient soutenir les escroqueries de ceux qui ont les moyens financiers. Un logiciel dit propriétaire est une suite de programmes dont l'opacité légale permet de lui faire faire autre chose que ce qui est affiché.

- Nous avons commencé à faire payer aux clients des frais mensuels ou annuels selon le réseau. Ils sont bas pour l'instant.

- Un exemple?

- 35 euros par an pour un couple. Le coût ne comprend pas celui des cartes bancaires. Quand tout sera numérique, les clients ne pourront ni partir avec des billets et les planquer dans des coffres, ni quitter notre banque pour une moins chère car les banques françaises ont à leur tête des décideurs qui ont envie de limiter la concurrence à des centimes.

- Vous êtes des dominants.

- Oui et avec la monnaie électronique, dans un monde sans réelle concurrence, les clients vont payer de plus en plus cher des frais ce qui nous permettra de faire des marges importantes.

- Vous me rappelez ce qui s'est passé en Inde le 8 novembre 2016. Alors que 90% des transactions avaient lieu en liquide, il est devenu interdit de disposer de liquidités sous la forme des plus gros billets de banque. Les centaines de milliers de pauvres sans smartphones et carte bancaire ont été taxés de "barbares" à "civiliser". Bien sûr, l'économie a été paralysée.

- Ce sont des multinationales américaines qui poussent à l'economie numérique dans le monde. Cette démonétisation n'est pas un choix souverain du peuple indien.

- Les techniques pour manipuler les décideurs politiques et les amener à imposer à leur peuple les paiements électroniques sont les mêmes que celles ayant amené l'agriculture chimique. Le coût social et écologique est plus élevé. Quel peuple serait assez idiot pour préférer l'économie numérique au monde numéraire précédent?

- Aucun. C'est imposé.

- Avant, un billet de 100 roupies changeait de main 100 fois et restait un billet de 100 roupies. Dans le monde numérique, chaque transaction coûte.

- Oui les réseaux numériques et financiers disposent du pouvoir. Des milliardaires en viennent à contrôler l'économie de 100% de la population. Les politiques qui gesticulent autour de la notion de souveraineté se gardent bien de les fâcher. Ils excluent la monnaie électronique de la perte de souveraineté.

- En France aussi, quand les consommateurs utilisent la carte bancaire pour payer, le commerçant paie des frais. En échange il est censé récupérer moins de faux billets. La conséquence est que le petit commerçant doit de plus en plus payer une fortune à sa banque pour la maintenance du système informatique et une fortune pour la cybersécurité s'il doit disposer d'un site internet. Un ransomware peut causer sa faillite. Ne vaudrait-il pas mieux lui rembourser un plafond de faux billets annuel et traquer plus au niveau européen les planches de faux billets?

- Le coût du numérique pour la société est caché derrière la main mise par quelques milliardaires.

- Oui.

- Les banques en ligne ne sont toujours pas rentables, vingt ans après leur lancement.

- Les tarifications, les coûts sont donc à revoir. Dans la facturation des services à la carte et à l'acte pourrait figurer de faire payer le contact avec un conseiller financier.

- Le coût annuel comprendrait la gestion sans relation humaine et pour parler à un conseiller, il faudrait payer à chaque appel ou rencontre.

- C'est le monde à l'envers de ce que mes ancêtres imaginaient.

- Les stratégies ont été mauvaises car elles étaient basées sur un coût du numérique estimé incroyablement bas et sur l'idée que personne ne lisant les conditions sur internet, le client serait plus facile à plumer.

- Sauf que le numérique permet aussi de comparer les tarifs et de changer de banque facilement, en situation de concurrence.

- Oui et en même temps quand tout sera numérique, nous serons piégés.

- L'économie numérique = économie réelle + des frais. Et je ne parle même pas du coût de la cybersécurité et des dysfonctionnements qu'il faudra bien faire payer aux clients de manière transparente.

- Le retour des monnaies locales est donc prévisible.
blabla.

Le voilier s'en va.

Un yacht, d'une longueur impressionnante, arrive.

- Bonjour je suis la banque Lediamant. Je viens vendre un titre de dette publique française.

- Ah c'est pour les fosses à compost. Vous connaissez le fonctionnement?

- Oui. Vous allez me donner en échange de la monnaie banque centrale qui ne va jamais atterrir dans l'economie réelle, ne va jamais alimenter l'inflation et permet juste de regler la transaction.

- En rachetant ce titre, la BCE paie cette dette de l'Etat français.

- Oui la créancière sur l'Etat français ce n'est plus ma banque mais la Banque Centrale Européenne qui a le pouvoir d'annuler cette dette.

- Votre banque vend parce que c'est plus rentable que d'attendre le remboursement par l'Etat français.

- Oui.

- Le Sars-cov-2 enrichit les plus riches à cause de mauvaises politiques et d'absence de régulations de la finance. Le constatez-vous aussi?

[ https://transparency-france.org/actu/ne-laissons-pas-le-virus-de-la-corruption-se-repandre-dans-le-monde/#.X4GlBO069PY ]

- Oui. Avec les taux d'intérêt bas, les riches de notre réseau bancaire achètent pas mal d'immobilier avec un crédit. Ils ne savent plus quoi faire de leur argent et en même temps ils sont terrifiés à l'idée de perdre 1 centime sauf si c'est sur les marchés financiers.

- Le pauvre achète des tickets à gratter pour entretenir son rêve d'un avenir meilleur au lieu de placer le même montant sur un livret A, le riche joue sur les marchés financiers non pas pour investir mais pour assouvir ses pulsions de pouvoir et/ou d'immaturité. Causer la faillite d'un Etat et/ou d'une entreprise, ou profiter de leur chûte pour s'enrichir sont des comportements malheureusement autorisés par la Finance.

- En ce moment, avec le sars-cov-2 et les confinements imposés, c'est la spéculation sur le cours boursier des industries pharmaceutiques qui cartonne.

- Il suffit de parler de sortir bientôt un vaccin pour que le cours s'envole...

- Le patron d'une marque de médicament annonce un vaccin en phase 3 et gagne 5 millions de dollars dans la foulée car comme prévu, la Bourse grimpe. L'action de son entreprise augmente de 7%. Lui et d'autres se séparent de titres financiers. C'est légal et facilité par le numérique. Ils avaient programmé de se séparer d'un nombre "y" de titres de leur société dès que le cours de l'action serait supérieur à un montant qui a été dépassé le lundi 9 novembre 2020. La raison officielle qui avait amené ce paramétrage numérique était de vouloir diversifier leur portefeuille.

[ Le CEO de Pfizer, Albert Bourla, est aujourd’hui plus riche de 5,6 millions de dollars. Il a vendu des milliers d’actions le jour où l’entreprise a annoncé une efficacité de 90% pour son vaccin contre le Covid-19.

https://fr.businessam.be/le-ceo-de-pfizer-a-vendu-plusieurs-millions-dactions-apres-une-hausse-fulgurante-de-la-bourse/ ]

- L'industrie pharmaceutique et les médias dominants qui ont relayé l'information d'un vaccin en phase 3, sans la remettre dans son contexte, nous prennent pour des cons. D'autres sociétés vont aussi sortir un vaccin et d'ailleurs le cours des concurrents a aussi augmenté. C'est immonde de s'enrichir sur le dos des malades, des dettes publiques, des privés d'emploi...

- Oui c'est légal grâce à nos gouvernements potiches et c'est favorisé par les médias non éthiques. Nos experts conseillent les ultra-riches pour les placements en bourse. Ils se sont déjà bien enrichis grâce au grand confinement, décidé pour éviter l'engorgement des hôpitaux, sous-dotés en lits, avec des malades souffrant du Covid-19 et qui a créé une perte de chance pour des malades d'autres services.

- Je ne sais plus quel gouvernement, un piètre stratège, a décidé de copier le confinement des pays étrangers, en ajoutant une dose sécuritaire, appelée "protection de la population". Et il y a des benêts dans ce pays qui croient que bien remplir son attestation sert vraiment à protéger du coronavirus. Sont-ce les pesticides de leur agriculture qui ont lessivé leurs neurones??

- Ha ha ha. Ah oui c'est le pays du Grand Manipou qui interdit à sa population de circuler librement. A chaque sortie, elle doit générer un document où elle inscrit son nom, sa date de naissance, son lieu de naissance, son adresse, la date, l'heure, les minutes. Elle coche pourquoi elle veut circuler sur l'espace public et signe. Les riches peuvent tricher parce qu'ils possèdent une imprimante et les pauvres soit utilisent l'arrière d'un prospectus pour écrire pourquoi ils veulent circuler, soit risquent une amende de 135 euros, soit doivent se résoudre, la mort dans l'âme, à lâcher leur identité numérique dans un téléphone de riche.

- Ce gouvernement ne cherche pas à être efficace mais à éviter d'être condamné un jour en justice.

- Ils ont des sacrés monstres à la tête de ce pays. Ils veulent forcer tout le monde à posséder un téléphone permettant de télécharger une application. Un téléphone qui sert juste à téléphoner, c'est le symbole d'un bonheur simple que les pourrisseurs de vie veulent détruire.

- La gestion du coronavirus sur la planète a causé la faillite des uns et fait grimper le cours des autres. Les spéculateurs sont à la fête.

- Elle a creusé les inégalités. Le JEANTI a un programme pour commencer à y remédier.

- Ne parlez pas de malheur! Nous, les banques, sommes contre cette idée de création monétaire dédiée uniquement à une relance sociale et écologique. Nous avons nos bilans plein d'actifs sales. Et si nous n'avons pas commencé dès 2008, début d'une crise financière, ou dès 2015, après la COP21, à ne plus subventionner les secteurs toxiques, ce n'est pas pour débuter aujourd'hui.

- Ah? Vous voulez que la création monétaire continue à alimenter la bulle financière et les secteurs toxiques?

- Bien sûr! Le JEANTI veut que la dette publique soit fléchée par exemple vers la formation et la création d'emplois dans la rénovation énergétique, dans le solaire, la géothermie, dans le bâtiment alternatif pour construire ou rénover des logements qui deviendraient au minimum passif, avec une vraie isolation phonique, des roulottes sans roues, des yourtes, des maisons de Hobbit géantes. Il prône la diversité durable.

- Oui l'épanouissement du peuple est une grosse ambition.

- C'est effrayant! Cet argent échapperait au secteur de la finance. Les gueux n'ont pas le goût du luxe. Ils refusent de s'endetter à vie pour copier notre mode de vie! Quand ils voient passer notre yacht, ils sont pliés de rire et nous désignent comme des épouvantails en plastique scintillant.

- C'est vrai que vous, à la Sok Généralhou, vos dirigeants ont toujours réussi à se rémunérer de montants faramineux. L'éthique est un gros mot. Ils ont même obtenu de la Justice que le trader, Jérome Kerviel, soit responsable de l'absence de procédures internes pour alerter et du laissez faire de ses chefs quand sa mise à jour informatique, non autorisée, gagnait de l'argent.

- Il est l'homme le plus endetté au monde. La justice l'a condamné à rembourser 4 915 619 154 euros.

- Il dit qu'il est le monstre créé et recraché par la finance.

- Oui.

- Il écrit, je cite, "entre émotions humaines et algorithmes, nous sommes au coeur d'un monstre invisible. Un monstre construit par des couches d'intelligence humaine dont le seul but est d'être rentable, de faire du fric. Au mépris total des autres êtres humains. Seul compte le profit, rien que le profit, la seule obsession dans la tête des traders."

- Très juste.

- Il cite le pape François. "Il n'est pas possible qu'une personne âgée réduite à vivre dans la rue et qui meurt de froid ne soit pas une nouvelle [information], tandis que la baisse de deux points en Bourse en soit une. (...) Les exclus ne sont pas des exploités, mais des déchets, des restes..."

- L'état nous a aussi donné de l'argent. Les faits étant bien décrits, il n'est pas question de manipulation par la hiérarchie mais de l'activation d'un bon réseau de copinage. Le décideur ultra-riche gagne toujours grâce à son carnet d'adresses. Il n'est jamais responsable de ses erreurs.

- Le JEANTI souhaite déplacer l'inflation qui touche les prix des actifs, comme l'immobilier, vers les salaires et les prix des biens et services. Il veut mettre en place de fortes hausses de salaires pour l'éducation nationale, la santé et le social etc. Il ne veut financer que les secteurs utiles pour obtenir une dette utile.

- Ce serait l'horreur! Si la dette est roulée c'est à dire se perpétue, des conséquences non prévues vont apparaître et il sera obligatoire un jour d'imposer des prélèvements exceptionnels aux plus riches. Mes pauvres clients trop riches...

blabla

Le yacht, trop long selon les animaux marins, repart.

Un bateau aux couleurs du Medefox arrive.

Bonjour, je suis la banque 3.0001%defondspropres. Je viens vendre des titres de la dette publique française.

- Ah c'est pour la fosse à compost.

- L'état français vient de lancer un emprunt. Il a choisi comme priorité la lutte contre le cannabis et il a géré la crise sanitaire en persécutant certaines personnes vulnérables, en oubliant d'en protéger d'autres et en continuant de fermer des lits dans les hôpitaux. Il baisse les impôts dits de production, à nos clients, les entreprises qui rémunèrent grassement les cadres dirigeants depuis des années! Il est trop génial! Et l'emprunt est classé Super-A, c'est à dire avec peu de risques de ne pas être remboursé.

- Il alterne brassage d'air et copie de mesures prises par des pays étrangers, qu'il drogue à l'autoritarisme, ce qui a pour conséquence que des personnes défavorisées par la vie le sont encore plus, que les secteurs économiques les moins argentés sont en perdition et du personnel de santé en fuite.

- Oui mais tout ça pour dire que cela reste intéressant d'acheter des titres de sa dette car la BCE protège les états et les entreprises honnêtes et malhonnêtes.

- Vous revendez déjà???

- Hé oui. Pour récupérer des liquidités, c'est extra.

- Les entreprises qui nuisent à la santé publique et à la santé environnementale, partout sur la planète, vont en bénéficier aussi. Vous n'en avez pas marre de voter pour ces gugusses?

- Au contraire, nos décideurs étaient à la réunion du Medefox en septembre. Le gouvernement leur obéit parfaitement. Il baisse les impôts dits de production même pour les sociétés les plus riches. Les impôts des français moyens permettent à nos clients de posséder de splendides yachts et de continuer à spéculer avec leur argent au lieu d'investir dans l'économie réelle. Si les cotisations et diverses taxes ne sont plus payées par les entreprises riches, c'est de l'argent qui va manquer dans les caisses de l'état. Ils sont nombreux ceux qui veulent que la protection sociale diminue.

- L'argent leur fait perdre la tête. Ce gouvernement appauvrit tellement son pays, que les inégalités croissantes vont bien finir par une prise de conscience et par la nécessité de juger les politiques responsables. La Banque de France a fini par reconnaître que nous sommes en période de déflation.

- Oui, l'Europe de l'ouest n'a plus d'inflation depuis 2015. la banque de France depuis 5 ans echoue à remplir sa mission qui est de maintenir une inflation proche de 2% par an.

- La croissance n'est plus ce qu'elle était. En même temps, il faut vraiment être un épouvantail en plastique scintillant pour croire que la productivité peut continuer à croître. Nous n'avons qu'un cerveau, deux jambes et deux bras. Le burn out finit par coûter plus cher à la société que de prendre soin des humains.

- Et les machines ont des limites.

- Oui.

- Les dettes du secteur privé, donc des ménages et des entreprises, atteignent des sommets. La dette publique de l'état français va servir à l'augmenter car elle finance des prêts aux entreprises.

- C'est vous les banques qui prêtaient mais l'Etat garantit les prêts donc vous être pépère.

- Oui mais si tous nos clients solvables aujourd'hui sont endettés, nous ne pourrons plus prêter sans augmenter dangereusement les risques.

- Et l'investissement pourrait se retrouver bloqué au moment où le JEANTI accéderait au pouvoir.

- Parlez pas de malheur pour les banques non éthiques.

- Ha ha ha...L'autorité bancaire européenne, ABE, a reporté à 2021 les tests de résistance aux chocs des banques de l'Union Européenne.

- Pour revenir à la déflation, elle se caractérise par un affaissement progressif de la vitesse de la circulation de la monnaie c'est à dire le nombre de fois qu'un euro change de mains dans une année. Elle est entre 3 et 10 pour les nations industrialisées depuis une trentaine d'années. En France elle est passée de 5 dans les années 2000 à moins de 3 aujourd'hui et continue de baisser.

- Le JEANTI propose comme #solution un plan de reconstruction ecologique de l'économie française financé non par la dette mais par la creation monétaire ou par une alternative par l'annulation de la dette publique au bilan de la banque centrale européenne.

- Ne parlez pas de malheur aux spéculateurs! Ce JEANTI nous inquiète! Il n'aime pas la finance qui n'investit pas! Il va réguler! Allez, adieu!

Le bateau, recouvert de marques appartenant à des multinationales, et avec un petit drapeau aux couleurs du Medefox, repart.
-
Un clapotis alerte d'une nouvelle arrivée.
-
Une barque en bois recouverte d'art naïf d'un côté et d'art moderne de l'autre arrive. Un couple descend.

- Nous venons protester contre la France. Elle refuse à notre banque https://www.triodos.be/fr l'autorisation d'ouvrir des comptes en banque pour les citoyens français.

- Le pouvoir de certaines banques françaises est royal. Le jour où Trionos a le droit d'ouvrir en France, des français moyens et aisés vont migrer, vider leurs comptes en banque pour venir chez nous.

- Pourquoi vous considérez-vous meilleure?

- Nous sommes une banque néerlandaise qui ne finance que des projets ecologiques. Nos fonds propres representent 20% du bilan de la banque contre max 5% pour les grandes banques françaises. Une banque est censée garantir les comptes de depots à hauteur de 100 000 euros selon la loi européenne. Encore faut-il s'en donner les moyens.

- Les fonds propres sont des capitaux à disposition de l'entreprise bancaire.

- Oui. Ils sont destinés à couvrir les risques d'une croissance excessive des bilans et hors bilans bancaires.

- Et les écarts de salaire?

- Les écarts de salaire à l'intérieur de notre banque vont de 1 à 5 contre 1 à 1000 pour la Sok generalhou et BéennePpariba.

- Ce n'est pas ici pour vous plaindre. Allez plutôt à Bruxelles ou à Strasbourg et lancez une alerte dans les médias pour que cela soit intégré dans le programme politique de la prochaine élection présidentielle. Allez en parler à Pierre Larrouturou à Bruxelles.

- N'est-ce pas ce député européen qui s'est mis en grève de la faim il y a trois semaines pour alerter les européens sur le fait que la TTF, la taxe sur les transactions financières, c'est en ce moment qu'elle va ou non être décidée?

- Oui. Venez, je vais vous montrer une de ses vidéos. La taxe doit servir à financer une partie du budget européen établi pour les 7 prochaines années. Ce sont les Etats qui contribuent à financer le budget et ce genre de taxes permettraient de se substituer à du financement par Etat. La TTF serait mise en place au 1er janvier 2024.

Le géant noir les emmène dans une salle de réunion et allume son ordinateur. Il va sur le compte touitteur de https://twitter.com/larrouturou/

Un homme apparaît. Il gesticule en montrant son IPhone. Une représentante des jeunes pour le climat, proche de Greta Thunberg, est située à 4 mètres.

- Non mais ce n'est plus possible! J'ai payé 20% de TVA sur ce téléphone alors que la spéculation est taxée à 0.0 %!
- Scandaleux!
- Le sans-abri dans la rue paie une TVA de 5.5% sur l'alimentation qu'il achète après avoir mendié et le spéculateur 0.0%
- Scandaleux!
- J'ai la chance d'être rapporteur du budget européen. Je travaille le sujet depuis 6 mois.
- Quel lobby est contre une TTF?
- Le lobby bancaire.
- Le constat est que sur la planète des millions de personnes n'ont pas d'épargne alors que d'autres en disposent autant que le montant du PIB de pays africain. Au niveau européen nous avons les mêmes problèmes de captation de la richesse par une minorité.
- Quelle injustice!
- La TTF permettrait de taxer ceux qui achètent des produits dérivés.
- L'épouvantail en plastique scintillant n'aime pas partager sinon il ne serait pas Ultra-riche.
- Si celui qui gagne 10 millions d'euros par an, n'en gagne plus que 3 millions, ne serait-ce pas un amorçage vers une justice sociale et environnementale?
- Oh oui alors...
- Souhaitons-nous continuer le conservatisme et compter autant de suicides à l'hôpital que chez les agriculteurs?
- Oh non alors...
- Mon projet est soutenu par l'Autriche, qui est pourtant gouvernée par la droite dure, donc j'y crois.
- Quels sont les 3 différents projets de TTF?
- Le meilleur mais le plus difficile à faire accepter par les pays est celui des ONG. Il rapporterait 200 milliards mais le risque est que cet argent parte à Singapour ou à Londres.
- Oki.
- Le plus nul est celui proposé par la France. Ce pays a déjà une petite TTF de 0.3% sur quelques actions. C'est ridicule et elle ne veut toujours pas taxer les produits spéculatifs, les produits dérivés, le trading à haute fréquence. Elle propose de taxer 1% des transactions en France. Son projet rapporterait 4 milliards d'euros.
- Oki. Donc 99% des transactions ne seraient pas taxées avec le projet français.
- Mon projet se situe entre les deux précédents. Il a été défendu en 2011 par la commission Barroso, ce portugais président de la Commission Européenne puis devenu président du Conseil d'Administration de Goldman Sachs en 2016.
- C'est la banque d'affaires qui avait gagné 600 millions de dollars en utilisant un montage de produits dérivés pour modifier les comptes de la Grèce en 2001. Une tromperie sur le montant de la dette publique utilisée par d'autres pays pour respecter les critères du traité de Maadstricht.
- Oui c'est la plus puissante au monde car elle réussit à nommer comme directeurs des personnes qui font des allers-retours avec le secteur public. Hank Paulson a été secrétaire du Trésor des Etats-Unis. Mario Draghi, vice-président de la banque pour l'Europe entre 2002 et 2005 a été gouverneur de la Banque d'Italie puis président de la BCE de 2011 à 2019.

[ livre - Faire sauter la banque - Le rôle de la finance dans le désastre écologique par Jérémy Désir-Weber - 2020 ]

- Fabrice Tourre, vice-président de Goldman Sachs, un trader diplômé de l'Ecole centrale de Paris, avait créé un nouveau type de produit CDO adossé à des CDS. Il avait gagné plusieurs millions de dollars en moins de dix ans. En avril 2010, la SEC américaine a déposé plainte pour fraude. Comme pour m Kerviel, la banque l'a accusé d'être seul responsable. Elle a signé un accord avec la justice qui a abandonné alors les poursuites contre le paiement d'une amende. La hiérarchie ultra-riche arrive à se déclarer irresponsable. A quoi les chefs servent-ils alors?
- Ils justifient leur haut salaire par des risques qu'ils assument en réalité rarement.
- Oui c'est terrible.
- Pour revenir à la TTF. Elle devait rapporter 80 milliards d'euros. En 2020 il faut retirer 30% suite au Brexit. Plusieurs partis européens estiment que cette TTF rapporterait 50 voire 60 milliards. L'article 3 prévoit d'empêcher l'argent de filer vers Singapour ou Londres.
- Le montant obtenu par cette TTF pourrait être destiné à quels secteurs?
- Les hôpitaux, l'agriculture, les transports en commun...Pour de l'utile alors que la majorité des montants financiers sont spéculatifs.
- Nous devons donc mettre la pression sur mme Merkel et m Macron.
- Oui. Nous verrons ainsi qui, des traders ou des soignants et de l'avenir de nos enfants, m Macron protège...
- Le système hospitalier peut s'effondrer. Le manque de médecins peut augmenter le risque d'erreurs médicales.
- Oui. Il est demandé au système de santé de faire plus avec moins d'argent.
- C'est kouaf ce graphique?
- Nous avons 45% de volume de transactions financières de plus qu'en 2010 et l'économie réelle va mal.
- Ouch!
- M. Hulot, ministre de l'environnement qui a démissionné depuis, réclamait 7 milliards d'euros et il lui a été répondu que les caisses étaient vides. Or pour éviter l'effondrement face aux spéculateurs, la BCE a donné en juin 1308 milliards pour les banques, sans contrôle et avec des taux négatifs!
- Scandaleux! Injuste!
- Notre espèce animale ne devrait pas s'appeler Homo Sapiens mais Débilus débilus!
- N'est-il pas urgent de mettre un terme à la concurrence fiscale?
- Oh si alors...L'impôt sur les sociétés était de 45% dans mon enfance. Aujourd'hui l'impôt moyen sur les bénéfices est de 19%.
- Débilus débilus tire les prix, les salaires, les impôts vers le bas et après s'étonne de l'écart de richesse jamais atteint dans l'histoire de l'humanité.
- Les 15 jours qui viennent sont cruciaux. #GreenDeal ou #GreenWashing ? L'Europe au service des banquiers ou de la santé ?
- Oui et ce budget est important car il se décide pour 7 ans.
https://twitter.com/larrouturou/status/1322543748581130241
Pierre Larrouturou: «Il est temps de faire la séparation de l’Etat français et du lobby bancaire»

[ 12 octobre 2020 Par Ludovic Lamant - (..) Notre scénario idéal, c’est un engagement dès cette année sur la taxe sur le plastique. Et un texte qui dise que la directive de 2011 sur la TTF s’appliquera au 1er janvier 2024, pour rembourser la dette commune. Ce qui éviterait, si deux États changent d’avis dans six mois, ou si Matteo Salvini arrive au pouvoir en Italie dans deux ans, de tout devoir recommencer.
https://www.mediapart.fr/journal/international/121020/pierre-larrouturou-il-est-temps-de-faire-la-separation-de-l-etat-francais-et-du-lobby-bancaire?

https://www.institut-rousseau.fr/taxe-sur-les-transactions-financieres-nous-voulons-la-vraie-version/
]

- Oki. Merci monsieur le Géant noir pour ces informations et encore merci d'avoir pris le temps de nous écouter.

La barque repart.

Le Géant noir part manger des noisettes et lire les journaux. Il parle à son chien Cornélius.

- Ah mon pauvre Cornélius, la mauvaise gestion des banques est encore récompensée par la BCE.
- ?
- Elles ont obtenu 1300 milliards de monnaie en juin 2020 et les Etats garantissent des prêts aux entrerpises.
- ??
- Les fonds propres existent pour pallier à des pertes de non remboursement de crédit, à des pertes de valeur de titres sur les marchés financiers. La réglementation dite Bâle numéro machin les obligent à disposer d'une réserve de précaution pour faire face, par exemple, au risque de retrait au guichet d'un nombre de clients très importants comme l'ont déjà vécu la Grèce et Chypre.
- ? ????
- La crise financière de 2008? Les banques ont amené des investisseurs à posséder trop de titres adossés à des prêts hypothécaires accordés à des particuliers états-unien ayant un risque d'insolvabilité très élevé.
?
- Oui c'est ce qui est appelé "les produits financiers toxiques datant de fin 2007".
- ?
- Oui il faut les O-BLI-GER sinon en cas de crise bancaire elles pourraient ne pas nous rendre notre argent. Sur le papier elles doivent pouvoir rembourser jusqu'à 100 000 euros à chaque client. En pratique, elles cherchent à disposer du moins de fonds propres possibles.
- ??
- Elles se disent qu'aucun Etat ne les laissera faire faillite. Voilà d'où vient leur pouvoir de faire n'importe kouaf...
- ? ? ?
- Oui tu as raison. Pour contrer les délinquants en cols blancs, il faut autoriser des banques éthiques à leur faire concurrence.
- ?
- La Relève et la Peste note que la BCE assouplit encore les exigences de fonds propres des grandes banques. Elle modifie la règle de calcul pour baisser le niveau de fonds propres obligatoires, l'air de rien.

[ https://lareleveetlapeste.fr/73-milliards-deuros-en-plus-la-bce-fait-sauter-les-derniers-garde-fous-des-banques/ ]

- ?
- Un produit dérivé c'est un contrat dont le prix est payé par l'entreprise ou le particulier et encaissé par la banque. Le prix est fondé sur la valeur de marché d'un autre instrument financier tel que des actions, des indices financiers, des devises, des taux d'intérêt.
- ???
- Le souci? Le produit dérivé devrait couvrir un risque financier, de change entre deux devises ou de taux d'intérêt mais il sert à spéculer. C'est comme un pari où l'asymétrie de l'information donne du pouvoir à la banque. Le client est insuffisamment informé, par exemple sur les variations du prix du pétrole.
- Ouaaaff? (montre l'ordinateur)
- Est-ce qu'accéder à ses comptes sur le web est forcément une bonne nouvelle? Non plus maintenant. Quand je vais vérifier mes comptes sur le web, je vois que je peux cliquer pour simuler un crédit à la consommation ou immobilier. A force d'avoir cette proposition sous les yeux, cela risque de générer un besoin chez des personnes influençables.
- ??
- Combien de fois j'ai vu des personnes devenir comme aimantées par un truc ici ou là sur l'écran qui invite à cliquer...
- ???
- Oui tu as raison. Nous avons besoin d'élire un gouvernement qui protège les personnes influençables.
soupir.
- Ah mon pauvre Cornélius, nous vivons dans un monde où parler de faillite bancaire est un tabou ce qui permet de masquer les cadeaux faits aux banques. Pourtant, nous devons savoir, comprendre et débattre car à la fin ce sont les petits commerçants, ceux qui perdent leur emploi qui sont les perdants et pas les responsables que sont les dirigeants et les actionnaires des banques.
Ouaf! Ouaf! Ouaf!
- Vite dépêchons-nous des visiteurs...

Un canot de fêtard arrive. Une khmer verte, islamogauchiste, atteinte de la folie du syndrôme d'éducation populaire en descend.

- Bonjour. Nous venons de prendre le pouvoir par le savoir pour instaurer une dictature verte.

- Ha ha ha. Elle ne peut pas être pire que la dictature noire de pétrole, grise de la technologie de surveillance et rouge sang des violences étatiques.

- Pour couronner le tout, nous pronons une laïcité comprenant le droit des musulmans à vivre leur religion.

- Ha ha ha. La laïcité a permis à des catholiques de stigmatiser les homosexuels et de laisser de la pédocriminalité perdurer.

- Oui le dernier gouvernement avait fait de la lutte contre le cannabis et de la lutte contre l'interdiction de circuler sans masque et sans une attestation, ses priorités. Nos priorités sont la lutte contre les violences, la réponse aux besoins et l'apprentissage de la tolérance à la différence.

- La laïcité actuelle est prônée par des athées utilisant le même verbiage incitant à la haine que la secte des fanatiques qui veulent instaurer un califat et qui copient les méthodes des bandits de grand chemin en travestissant le mot "banditisme" en "religion". Il était urgent de les arrêter.

[
https://blogs.mediapart.fr/alexis-dayon/blog/221020/toi-qui-mappelles-islamo-gauchiste-laisse-moi-te-dire-pourquoi-le-lache-cest-toi? ]

- Justement des membres du C.O.N. sont progressivement arrêtés en Europe. Les forces de l'ordre non violentes ont rejoint les différents mouvements reconnaissant le JEANTI comme pouvant instaurer un gouvernement provisoire.

- Provisoire, provisoire...Il va falloir du temps pour améliorer tous les pans de la société.

- Oui mais là c'est provisoire pour passer des lois impératives. La première est d'annuler tout le droit qui a été voté ou imposé depuis 2017. Nous l'avions promis dans notre programme et c'est constitutionnel. Puis nous passerons celles concernant les personnes en situation de handicap, la maltraitance d'êtres vivants, la formation des forces de l'ordre, l'augmentation du nombre de lits et d'humains dans les hôpitaux, donner des moyens à la justice, interdire la justice prédictive sauf pour les idéologies tuant les êtres vivants, stopper les subventions à l'agriculture toxique et attribuer ces sommes à l'agriculture respectant le vivant, lancer un plan de transition écologique. La transformation sociétale de la société se fera ensuite lentement au rythme des conventions citoyennes.

- Le financement de la transition écologique nécessite de s'attaquer à la politique monétaire.

- Oui c'est prévu sinon les banques privées vont n'en faire qu'à leur tête et ne respecteront pas les critères sociaux et écologiques lors de l'octroi d'un crédit. Les banques seront controlées. Cette monnaie ne devra être destinée qu'à des investissements bas carbone, qui doivent être définis. Les banques publiques d'investissement joueront un rôle.

- D'accord. J'ai compris. Comment comptez-vous garder l'appui des forces de l'ordre?

- Ils vont être formés à des techniques plus civilisées pour protéger en même temps les êtres humains et des institutions. Il faut rétablir la confiance avec la population. Dans notre projet politique, nous avions demandé à ceux qui se comportent comme des Cow Boy de changer de métier.

- Dans quel métier se réjouit-on de dominer autrui par la violence physique ou psychologique?

- Aucun. Nous avons promis aux forces de l'ordre de remettre à neuf tous leurs locaux en faisant appel prioritairement aux entreprises locales. Dans le bâtiment, il n'y a pas de concurrence aujourd'hui. Ce sont les grands groupes qui emportent un marché et qui emploient des sous-traitants. L'argent public doit aller directement chez les sous-traitants. Ce sont eux qui travaillent, pas l'encravaté qui joue en Bourse dans son bureau. Ils gagneront plus.

- Il faut prévoir de contrôler et de rendre responsable le patron au bout de n malfaçons ou pour non respect du dossier technique ou pour utilisation de main d'oeuvre non déclarée. Les escrocs sont partout et l'argent public facile attire même les étrangers.

- Oui c'est prévu. La malhonnêteté existera toujours.

- Des entreprises réclament un système de notation pour pallier l'allongement des délais de paiement entre entreprises. La majorité des PME refusent de répondre aux appels d'offres du secteur public pour cette raison. Seules les multinationales peuvent se permettre de ne pas être payé à la date prévue.

- Un article du Monde du 21 octobre 2020, page 14, "vers une notation des entreprises sur leurs délais de paiement" cite le montant de 700 milliards d'euros comme étant la somme des créances en attente de versements en France.

- Oui je l'ai lu. Le retard moyen de paiement en 2020 est de treize jours contre dix jours en 2019.

- Le comportement de paiement des sociétés va être noté. Je ne sais plus quels sont les critères. Les projets de rénovation thermique des bâtiments publics de l'Etat sont estimés coûter 2,7 milliards d'euros. L'enjeu est que les multinationales ne raflent pas tous les projets.

- Il va falloir emprunter?

- Oui et les anciennes dettes publiques des Etats vont être annulées par la BCE, pour repartir à zéro. Pour éviter des mécontentements liés au fait injuste que tous les Etats ne s'étaient pas endettés pareils, des programmes d'éducation populaire avaient été lancé il y a un an déjà.

- Les néolibéraux appelaient plan de relance, un plan qui en réalité orientait l'argent toujours dans les mêmes poches. Il va falloir réguler la finance sinon ce sont encore les 1% les plus riches qui vont s'approprier l'argent public.

Dong.
- Un message sur mon ordiphone! C'est fait! L'Europe vient de décider d'annuler les dettes publiques. Les Medefox des différents pays ont décidé de licencier plein de monde comme vengeance mais vous allez pouvoir partir en retraite. Les financements des énergies fossiles, des pesticides et autres joyeusetés sont devenus interdits. La Finance va être taxée avant d'être sérieusement régulée. Votre fille vient d'être nommée et l'île a été renommée l'île verte.

- Je vois un voilier arriver. C'est ma fille!

La géante verte arrive remplacer son père.

Moi, le Géant noir, accompagné de Cornélius, quitte l'île en ce jour qui fera date dans l'Histoire.
Les fosses à compost sont vides.
Les dés indiquent tous zéro.

Source : Thinkerview – YouTube – 25/09/2020
https://www.les-crises.fr/chaos-economique-blanchiment-bancaire-gael-giraud-par-thinkerview/

https://www.thinkerview.com/

article - Que faire de la dette Covid-19? chronique de T. Piketty page 31 du Monde - 11 et 12 octobre 2020

livre - 1% - reprendre le pouvoir face à la toute-puissance des riches par Vandana Shiva - 2019

livre - Transformer la banque - quelles stratégies à l'ère digitale? Dunod - 2020

---------------------------------------

Histoire 12/n
histoire suivante: https://blogs.mediapart.fr/isabelle-clere/blog/121120/histoire-reelle-et-fictive-les-pourrisseurs-de-vie-et-la-justice-predictive
----------------------------------------
Sources
--------------------
Ce site est destiné à faciliter le suivi de nos 149 propositions issues de la #conventioncitoyenne de manière indépendante, transparente et #sansfiltre.
https://sansfiltre.les150.fr/
---------
livre - Jean-Marie Harribey "le trou noir du capitalisme" publié début 2020
---------
Enfants, adolescents
ENSEMBLE, COMBATTONS LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

Tout le monde a un rôle à jouer quand il s'agit des violences. Mais c'est quoi exactement ? Que peut-on faire ?

Ce site propose de t’aider à identifier les violences sexistes et sexuelles et à apprendre comment réagir.

LES VIOLENCES SEXUELLES, C'EST QUOI ?

Tout geste, ou acte à caractère sexuel, dont tu n'as pas envie, est une violence sexuelle.

Une main aux fesses, une dick pic, des textos lourds pour "séduire", insister pour faire l'amour...

Quoi de plus banal ? Pourtant tous ces actes sont des formes de violences sexuelles.

Alors on reprend tout depuis le début
et on apprend à identifier ce qui relève des violences sexistes et sexuelles :
TÉLÉCHARGER LA BROCHURE
+ Viens en discuter sur le web le 22 octobre !
https://www.plusjamaissansmonaccord.com/#les-violences-c-est-quoi
https://www.plusjamaissansmonaccord.com/
----------------------------
#QAnon #Complot #Trump
QANON : UNE MOUVANCE À LA CONQUÊTE DE LA FRANCE ?
Selon la théorie QAnon, le monde est dirigé par une cabale pédosataniste : des gens corrompus, extrêmement dangereux et puissants, des politiciens (principalement issus du parti Démocrate, tels les Clinton ou les Obama), des milliardaires (tels George Soros ou Bill Gates), sans oublier l’acteur Tom Hanks. Ils formeraient une secte restreinte mais tentaculaire qui se livre à du trafic d’enfants à Washington, dans les sous-sols de Londres et les arrière-salles de pizzerias.
Pourquoi ? Pour boire leur sang, ou pour abuser d’eux, ou pour extraire de leur sang l’adrénochrome, une substance dont on peut tirer une drogue surpuissante ou bien un élixir pour prolonger la vie des élites (chacun choisira son hypothèse préférée). Ils forment le Deep State, l’Etat profond, un Etat dans l’Etat qui leur permet de tout contrôler : finance, politique, médias, Hollywood.
https://youtu.be/5nqPcFwCaKk
--------------
FinCEN Files : des documents confidentiels révèlent les lacunes des banques dans la lutte contre le blanchiment
https://www.francetvinfo.fr/monde/fincen-files-des-documents-confidentiels-revelent-les-lacunes-des-banques-dans-la-lutte-contre-le-blanchiment_4112293.html
-----------------------
C’est pourquoi l’UE devrait financer son plan de relance par une taxe sur les transactions financières ! La proposition législative est prête. En taxant seulement 0,1 % d’actions et 0,01 % de produits dérivés et d’obligations, nous pourrions collecter chaque année plus de 50 milliards d’euros !

« Même après Brexit et en temps de crise économique, une taxe sur les transactions financières pourrait rapporter 57 milliards d’euros par an ».
Les pays qui bloquent actuellement un budget plus ambitieux seraient plus ouverts à celui-ci s’ils savaient comment il sera payé, sans demander 1€ de plus aux budgets nationaux, ni à la plupart des citoyens.

Allemagne, Danemark, Pologne, Portugal, Italie, France… Des pays très différents semblent prêts à accepter cette proposition. Tous les pays de l’UE qui veulent rejoindre le groupe qui soutient la TTF auront une solution pour rembourser leur part de la dette commune.

C’est pourquoi nous avons besoin que vous appeliez votre dirigeant national, et que vous lui disiez que vous exigez un plan de relance durable de l’UE pour le climat et l’emploi, financé par une taxe sur la spéculation !

Qu’est-ce qui nous fait penser que cela pourrait réellement réussir ?
Le ministre allemand du développement, Gerd Müller (CSU), a déclaré qu’il soutenait une taxe sur les transactions financières (TTF) qui pourrait permettre de récolter 60 milliards d’euros par an. C’est dix fois plus que la taxe numérique ou la taxe sur les plastiques. Il a commandé une étude qui a montré, en mars 2020, à quoi ressemble une TTF solide.

Angela Merkel a déclaré que la TTF doit faire partie des solutions pour financer la relance. Et la TTF est identifiée comme l’une des priorités de la présidence allemande de l’UE dans le programme publié le 1er juillet.

Le ministre allemand des finances, Olaf Scholz, a déclaré en avril qu’il voyait un accord dans un « avenir proche », et a demandé à la Commission d’ouvrir la TTF à plus de pays que les dix qui la négocient actuellement dans le cadre de la coopération renforcée. Ainsi, chaque pays peut décider s’il veut opter pour cette solution pour rembourser le plan de relance sans dépenser 1 € de plus sur son budget national.

Le ministre autrichien des finances, Gernot Blümel, a également critiqué une TTF trop faible, qui ne viserait pas les échanges à haute fréquence et les produits dérivés. Il a averti que l’Autriche pourrait quitter le groupe de pays qui travaillent actuellement sur une TTF commune si cette proposition faible est mise en avant.

Le Premier ministre polonais a écrit un avis dans le Financial Times soutenant 3 nouvelles ressources propres de l’UE, dont la TTF.

La TTF est une proposition assez populaire en Europe (64% des citoyens la soutiennent), en Allemagne (82%) et dans un certain nombre de pays « frugaux ». Par exemple au Danemark : 56% des gens la soutiennent, alors que seulement 37% s’y opposent.

En 2020, alors que tous nos pays cherchent des moyens de financer les plans de relance, 50 milliards d’euros seraient particulièrement bienvenus.

Et d’autres pays qui ne faisaient pas partie du groupe initial de la TTF bougent : cette année, pour la première fois,

Une telle taxe sur les transactions financières pourrait-elle réellement augmenter les recettes dans le contexte de la crise actuelle ? Oui. En ce printemps 2020, l’économie européenne est dans une impasse. Les volumes échangés en mars-avril 2020 étaient 45% plus élevés qu’en 2010 (l’année de référence pour les chiffres de la Commission cités ci-dessous). En temps de crise, la volatilité est élevée, mais les volumes échangés le sont également.

« Les États membres de l’UE ont engagé 4 600 milliards d’euros pour renflouer le secteur financier pendant la crise », a déclaré la Commission européenne le 28 septembre 2011. « Le secteur financier bénéficie d’un avantage fiscal d’environ 18 milliards d’euros par an grâce à l’exonération de la TVA sur les services financiers. Une nouvelle taxe sur le secteur financier garantirait que les institutions financières contribuent au coût de la reprise économique et découragerait les échanges commerciaux risqués et improductifs ».

Même après Brexit et dans un contexte de crise, une petite taxe basée sur cette directive pourrait rapporter 57 milliards d’euros par an. 10 fois plus que la taxe numérique. La Commission européenne a déclaré que cette taxe peut être introduite en moins de 2 ans.

Avec 50 milliards d’euros par an, la taxe sur les transactions financières (basée sur la proposition de la Commission européenne à partir de 2011) peut permettre de lever:

(1) 15 milliards d’euros pour rembourser le plan de relance de l’UE sans prélever 1 euro de plus sur les budgets nationaux et

(2) 35 milliards d’euros par an pour la transition verte de l’Europe, pour laquelle le déficit d’investissement a été estimé à 600 milliards d’euros par an.
https://climateandjobs.eu/fr/
------------------
La chasse à courre a été interdite :
En 1953 en Allemagne,
En 1995 en Belgique,
En 2002 en Écosse,
En 2005 en Angleterre.
Et pourtant en 2020 elle existe toujours chez nous
Contre cette barbarie en France, signons le référendum pour les animaux
https://twitter.com/ANTICHASSE/status/1314827955391074304
https://referendumpourlesanimaux.fr/
---------------------------

| https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/strasbourg-adolescent-15-ans-blesse-au-visage-marge-manifestation-gilets-jaunes-1606195.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/strasbourg-quelques-centimetres-pres-mon-fils-mourrait-pere-ado-blesse-denonce-usage-lbd-1607317.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/mere-lilian-lepage-ecrit-au-ministre-interieur-j-attends-vous-que-lumiere-soit-faite-cette-affaire-1610985.html ]

-----------------------------

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.