Carte postale de Dubai n°2

Ce que j'aimerais qu'on me dise,

C'est à quoi ressemblera le futur du futur

Et où seront enterrés ces pionniers du désert qui luttent contre le sable 

Comme d'autres ont éliminé les Indiens. 


Ce que j'aimerais entendre, 

C'est comment la deuxième génération, née entre deux grues, 

Parlera de cet eldorado vicieux et de leurs parents, 

Ces affairistes venus de Chennai et du Sussex, du Colorado et de Bourgogne,

Pour saupoudrer leurs vies d'une quantité respectable de paillettes.

 

Ce que j'aimerais qu'on me prouve, 

C'est que Dubai n'est pas qu'une ville carnivore 

Qui se nourrit de ses migrants pour prétendre à la postérité. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.