Isabelle Resplendino
Consultante en entreprise
Abonné·e de Mediapart

26 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 août 2011

Ils ont sauvé Dormillouse

Isabelle Resplendino
Consultante en entreprise
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il se dit parfois que les hommes politiques « sont à mettre dans un même sac », qu'ils sont uniquement intéressés par leur carrière. Mais ceux que je remercie par ces mots ont prouvé qu'ils s'intéressaient au sort de leurs administrés, et qu'ils savaient passer au-delà des clivages pour le faire. 

Aujourd'hui, je veux dire aussi que j'ai retrouvé confiance dans la justice de mon pays.

Alertée l'année dernière par un article sur le blog d'un élu varois, j'ai pris fait et cause, en tant que Secrétaire Nationale-Adjointe du Collectif des Démocrates Handicapés, Conseillère à l'inclusion scolaire, pour la Maison d'Enfants à Caractère Sanitaire Dormillouse, menacée plus qu'injustement de fermeture.

Mais tous mes efforts auront été vains : malgré que mes lettres recommandées avec accusé de réception aux quatre ministères concernés aient été bien reçues, - lettres accompagnées de l'appui des personnalités précédemment citées - nonobstant l'absence de retour du formulaire de réception par le cabinet de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale Roselyne Bachelot-Narquin, dont les employés m'ont assuré n'avoir pas reçu ma lettre (affirmation démentie par la poste belge) - aucune réponse ne fut faite à ces lettres. Ce fut comme « pisser dans un violon », selon l'expression consacrée...

Quel recours vous reste-t-il quand on ne vous écoute pas ? La justice, que l'imagerie se plaît à représenter les yeux bandés. Je ne sais si elle est dotée du sens de la vue ou pas. Mais je sais qu'aujourd'hui, elle a entendu la vérité.

Oui, elle a entendu la vérité, celle de l'établissement de Dormillouse, portée par les voix de son conseil, Me Olivier Poinsot, de son Directeur, de ses employés, des élus, des médecins, des associations, des parents, des enfants concernés. 

Robert Kennedy disait : « Peu de gens ont suffisamment de notoriété pour modifier le cours de l'histoire, mais chacun de nous peut travailler à changer un petit nombre d'évènements... Ce sont d'innombrables actes de courage et de foi qui façonnent l'histoire de l'humanité ».

Aujourd'hui, je sais que ces personnes ont écrit l'histoire.

On me demande souvent, en tant que maman d'un enfant « différent », comment cela se fait-il que la nature, ou Dieu (si mon interlocuteur est croyant), ait permis que ces enfants-là naissent ? Ma réponse est évidente : c'est parce que ces enfants-là nous font donner le meilleur de nous, et même plus : ils nous rendent meilleurs. « Je t'ai donné ma boue, tu en as fait de l'or », comme l'a chantéPhilippe Lavil dans une chanson que j'écoute souvent.

Les enfants de Dormillouse nous ont rendus meilleurs. Puissent nos Ministres en prendre exemple.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième mégafeu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Été de tous les désastres : le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates ont déposé plainte contre l’agence de renseignement américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l’ambassade équatorienne de Londres alors qu’il était la cible d’une vaste opération d’espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides
[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.
par Mortaza Behboudi
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu