iszbel
Abonné·e de Mediapart

35 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 févr. 2019

Benalla bis repetita

Quand il y a chasse à l’homme, quel que soit l’homme, mieux vaut être Du côté de l’homme que du côté des chasseurs.

iszbel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tout le monde s’interroge sur Benalla : A t il menti au Sénat ? Oui. Est il une «  racaille » aficionada  des mafias? Oui. Est-ce normal qu’une pareille « crapule » soit dans l’entourage présidentiel ? Non. Est-ce un « batard » ? Oui, etc etc etc ... ...Deja , on peut s’interroger sur les insultes. Sont elles compatibles avec des analyses un peu justes du problème soulevé par les agissements de cet homme ? Ses parents sont tous deux profs, ce qui n’en fait pas un jeune « issu des milieux défavorisés », donc «  racaille, forcément racaille » . Curieux raccourci ...  qui en dit long sur ceux qui adoptent ce type de langage. Or ceux-ci sont nombreux ! 

Benalla a menti . Est il le seul ? Collomb, forcément au courant de ces écoutes , n’aurait pas menti ? Il a démissionné. au bon moment. . Kohler, Strzoda, Gibelin, et d’autres ?  Non ? Aucun mensonge? Aucune omission ?

Benalla c’est juste le symptôme. Celui qui a suivi l’exemple. «  Si tu n’es pas millionnaire t’es rien » , le Français moyen, on lui demande de traverser la rue pour trouver des «  thunes » . Toi, Benalla , tu vaux mieux que ça, tu mérites non pas de courir derrière le carrosse mais de monter dedans . Avec nous ! . Les millions on les trouve dans les banques, dans la com , dans les médias , et ... chez les milliardaires. Tu n’as pas fait l’Ena, les banques , impossible. Tu n’as pas fait sciences po,  médias, impossible . La com, a la rigueur... « chargé de com », c’est bien. Pour le reste traverse le monde et les océans et trouve des milliardaires. Aux Us, en Afrique, en Russie , au Quatar, en Arabie.... Pourquoi pas la Chine ou le Japon...les mafias,  le business, il en existe partout où règne l’argent. Deviens millionnaire, mon fils. Alors tu pourras enfin travailler. Te faire élire ou courir les plateaux. 

C’est la morale élyséenne,  Manu,  Isma, Ben, Alex et les autres...

La morale libérale, l’ethique de liberté. Sauf qu’à la tête d’un État, il faut un peu d’éthique de responsabilité. Et la «  déviance » c’est rigolo et sympathique, c’est un peu «  décadent », c’est une esthétique en quelque sorte. (Vieux restes d’une aristocratie à laquelle sans doute ces «  républicains » aspirent tous. Du moins par la forme. ). Mais ... tout ça est troublant, au sens de «  ça sème le trouble » , les troubles, semble t il. Et pas des moindres. Les gros jojos des rues et des champs semblent troublés. Sont ils bêtes ! Si peu esthètes! :  «  je ne suis pas leur président ». 

Benalla, le bon élève. 

Pourtant une femme, pilier de l’Elysee, avait prévenu en voyant débarquer la future équipe élyséenne «  Je n’ai j avais vu à l’Elysee des personnes aussi impolies et arrogantes ». Elle est  , depuis, partie à la retraite. 

L’equipe dirigeante s’en remettra. Le Président s’est senti «  scarifié », plus rien à voir avec le « traître » Benalla. Il suscite même l’admiration de Le Pen: «  Il est solide ». Ils ont fait l’Ena ( pourraient en remercier les contribuables ! ( je suis vulgaire!)), et , on l’espere , ont été éduqués au pouvoir. Ce qui n’est pas le cas de Benalla. 

Alain Minc dit de Macron : «  son défaut ? Il est trop jeune ». La révolte de Macron passait par Benalla. Mais l’ethique inculquée  à Benalla reste la sienne. Sauf que c’est une éthique réservée aux happy few. C’est ce que Macron aura compris. Alors il va jouer le jeu de la democratie. 

Jouer. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, et même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Journal — International
« Ils ne nous effaceront pas » : le combat des Afghanes
Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans qui, en un an, ont anéanti les droits des femmes et des fillettes. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.
par Mortaza Behboudi et Rachida El Azzouzi
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat