L’employeur et le salaire: qui paie qui ?

Situation ubuesque ...

Peu à peu, une dérive semble s’installer, insidieusement , et qui , pire, semble acceptable alors qu’elle est tout simplement surréaliste  : désormais, dans le nouveau Monde, ce n’est plus aux employeurs à prendre en charge la totalité des salaires les plus bas, reconnus insuffisants, mais à l’ensemble des  citoyens salariés ! 

Tout le monde est d’accord : le SMIC est trop bas , tout le monde est d’accord , il faut l’augmenter. Dans l’acien Monde on appelait ça une augmentation de salaire, payée naturellement par l’employeur.

Dans le nouveau Monde, on continue d’appeler Ça une augmentation de salaire, alors qu’il s’agit d’une prime , payée  , qui plus est , par l’ensemble des citoyens salariés !!!!

Qu’en est il des salaires les plus hauts ???

Les petites entreprises ne peuvent assurer les salaires. On demande aux salariés de les aider. (Et pourquoi pas aux banques ? ).ok. 

Qu’en est il des grandes entreprises ???

Donc, dans le nouveau Monde, il y a en fait deux mondes,  celui des grandes entreprises qui peuvent assurer les grands salaires et leur augmentation, et celui des petites entreprises qui ne peuvent assurer les petits salaires, encore moins leur augmentation.

La solidarité est demandée à qui ?

On demande aux «  petits » à être solidaires entre eux. Pire, à reposer sur cette solidarité. Tout ça pour que les « grands » puissent économiquement se développer !!!

c’est Dingue !

Non, c’est juste la grande locomotive qui part toute seule devant... tchouf tchouf tchouf ... et les wagons décrochés derrière... «  soyez solidaires » . Deux mondes en un. Séparés. C’est ça le nouveau monde. 

A mon époque on disait : prolétaires de tous les pays , Unissez vous! Maintenant on voit Capitalistes de tous les pays , Unissez vous!!  Et ça marche ... tchouf tchouf tchouf...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.